Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, V - Question d’actualité posée par le groupe Centre et Indépendants à M. le Maire de Paris relative aux conséquences pour Paris à la présidence française du Conseil européen.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2008


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Je donne la parole à M. POZZO-DI-BORGO, pour la question d?actualité du groupe Centre et Indépendants.

M. Yves POZZO di BORGO. - La France va assurer à partir du 1er juillet la présidence du Conseil Européen. C?est un événement rare et important dans une Europe à 27. Ce ne serait que dans 14 ans qu?elle retrouverait une telle opportunité si le traité ne changeait pas. La semaine passée, nous avons connu le ?NON? des Irlandais au traité simplifié, qui était au menu de cette présidence, notre groupe profondément européen en été profondément touché, mais là n?est pas le sujet. Quels que soient les aléas, la présidence française sera assumée et continue. Les sujets traités seront le paquet fiscal, pardon le paquet...

(Rires).

Le premier sujet sera évidemment le paquet sécurité énergétique en corollaire de la défense de l?environnement, le deuxième sujet, la défense européenne, le troisième, le pacte proposé par les Français sur l?immigration, et il y aura également un bilan de la politique agricole commune. Paris sera pendant six mois la capitale des 27 pays, c?est un honneur et une chance pour notre ville.

La question que je vous pose, Monsieur le Maire, est très simple : quelles sont les initiatives que propose la Mairie de Paris pour accompagner cet événement ? Vous avez été dans la précédente mandature, un animateur de talent avec ?Paris-Plage?, la ?Nuit Blanche? et je vous pose la question de savoir quel est le grand événement prévu, ne serait-ce que pour les

80.000 européens qui y vivent, dont 14.000 inscrits sur les listes électorales. Je me permettrais de rajouter une autre idée : et pourquoi pas au Conseil de Paris un débat sur l?un des sujets inscrits à l?heure de cette présidence et qui concerne les Parisiens ?

Merci.

M. LE MAIRE DE PARIS. - Je donne la parole à M. SCHAPIRA.

Mais déjà que le Conseil de Paris à tendance à se prendre pour l?Assemblée Nationale et que de tous les côtés on en rajoute un peu, on parlera bientôt de la défense nucléaire je crois ... On se calme, mais, en revanche, Monsieur SCHAPIRA, dîtes-nous pendant cette présidence, j?espère, je sais d?ailleurs que nous allons être créatifs. Allez-y ...

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - C?est tout naturellement, Monsieur le Président, Monsieur le Maire, que Paris a souhaité contribuer aux manifestations européennes organisées au cours de la présidence française.

Je rappelle que l?Europe constitue une des priorités de notre politique internationale. Celle-ci se traduit par son implication dans des réseaux de ville, je vous les ai décrits, Eurocité, Union des capitales européennes, les échanges bilatéraux portant sur différents domaines, la culture, l?urbanisme, l?économie et les transports.

Cela s?est traduit également par un soutien fort aux initiatives européennes portées par les associations parisiennes, à travers, par exemple le label Paris Europe créé depuis 2001. Nous avons fait dernièrement ce village européen avec la maison de l?Europe les 8 et 9 mai qui a été un immense succès. Il y a à Paris une volonté européenne.

C?est sur cette base, sur cet engagement, d?ailleurs, que j?ai reçu dès le mois de décembre l?ambassadeur M. BLANCHEMAISON qui est le Secrétaire général de la présidence française dès le début de son mandat pour prendre contact avec lui et parler du rôle de Paris. Une campagne de communication sera lancée fin juin début juillet pour annoncer et valoriser l?ensemble des manifestations programmées à l?occasion de cette présidence.

Je tiens à souligner tout d?abord que Paris participera et accompagnera très largement la saison culturelle européenne : Inauguration le 4 juillet d?une exposition ?Nuit espagnole Flamenco? au Petit Palais, en partenariat avec le musée Reina Sofia de Madrid ; festival ?Paris cinéma? ; bals du 13 juillet qui seront consacrés à l?Europe ; ?Paris plage? aux couleurs de l?Europe ; festival ?Quartier d?été? à la maison des Métallos durant lequel sera organisé un moment fort consacré à l?Europe ; accueil par le Musée d?Art Moderne de l?école de la photographie de Düsseldorf, accueil par le Théâtre de la Ville d?un colloque intitulé Théâtre, ciment de l?Europe ; programmes tandem avec les créations du chorégraphe britannique Akram KHAN avec Juliette BINOCHE, etc.

Voilà pour la saison culturelle.

Il y aura donc une gamme riche et diversifiée de manifestations culturelles proposées à tous les publics tout au long de ces six mois.

L?implication de Paris dans cette saison a été saluée par Renaud DONNEDIEU de VABRES qui est en charge de la saison culturelle et par le ministre Jean-Pierre JOUYET lors de l?inauguration de la saison culturelle pour montrer l?implication de toutes les villes en France et, notamment, celle de Paris.

Par ailleurs, Paris accueillera ou soutiendra un certain nombre d?autres manifestations, rencontres et débats liés au programme de la présidence française.

Nous accueillerons en septembre la conférence des villes organisée par l?association des maires des grandes villes de France présidée par Michel DESTOT avec des villes européennes dont le thème central sera consacré à l?Europe.

Paris participera aux journées européennes du développement organisé à Strasbourg puisque la gouvernance locale fait partie des points de la présidence française. Le thème sera la dimension locale de la coopération au développement.

Paris accueillera également l?Assemblée générale des

O.N.G. et associations européennes en charge de la défense des demandeurs d?asile et des réfugiés en Europe. J?ai d?ailleurs appris ce matin, que M. Jacques BARROT, le Commissaire européen qui a la nouvelle responsabilité des libertés publiques interviendra à ce colloque.

Je termine pour dire qu?une conférence projet senior, compétente sur l?emploi des seniors, que pilote la Ville aux côtés de Stockholm et Francfort, se déroulera à l?Hôtel de Ville.

D?autres manifestations sont en cours. Il est vrai que rassembler les européens de Paris pour les honorer, pour parler avec eux, est une idée que nous avons eu et que nous étudions.

A chaque fois j?en référerai à la neuvième commission et à sa Présidente Mme BERTRAND.

M. LE MAIRE DE PARIS. - Très bien.

Je rappelle tout de même les règles, 2 minutes 30, pour interroger, 2 minutes 30 pour répondre. Il n?y a pas que sur la voie publique de Paris qu?il y a de l?indiscipline.