Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

roupe Ecologiste de Paris relatif au soutien pérenne des librairies du Quartier latin.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2019


 

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Nous passons au v?u référencé n° 95 relatif au soutien pérenne des librairies du Quartier latin.

La parole est à Mme Sandrine MÉES, pour deux minutes.

Mme Sandrine MÉES. - Merci, Madame la Maire.

Notre v?u revient sur le dispositif "Vital Quartier 2" conduit par la SEMAEST et centré sur le soutien aux commerces culturels, en particulier aux librairies. Il faut rappeler, tout d'abord, que le soutien de la Ville de Paris ne s'arrête pas à ce dispositif pour les librairies. Nous évoquerons ici le réseau des librairies et aussi les événements tels que "Le Pari des libraires".

Ce soutien est d'autant plus important que la fragilité économique des librairies est réelle. La fin de "Vital Quartier 2" est prévue pour 2021. Les locataires des librairies doivent se préparer à cette échéance et, on le sait, de nombreux commerces ne seront plus en mesure de racheter leur local ni de gérer l?augmentation des loyers du parc privé.

Même s'il est prévu, dans les contrats, que les murs des commerces puissent être repris au sein du patrimoine de la Ville, cette option aura un coût. Nous craignons qu'elle soit pour cette raison presque systématiquement écartée au profit du choix qui avait été fait lors de la clôture de "Vital Quartier 1", à savoir la revente des murs par la SEMAEST afin de la Ville soit remboursée. Les librairies ont besoin d'être rassurées sur l'avenir. Il faut pouvoir leur présenter une stratégie claire de la Ville, bien en amont de la clôture de "Vital Quartier 2". Il faut que la SEMAEST puisse les accompagner au mieux. C'est l'objectif de ce v?u. Il faut que la fin du dispositif soit anticipée, en concertation avec les groupes politiques notamment, pour être assumée ensuite collectivement. Vous avez souhaité amender notre v?u pour rappeler l'intention de la Ville de trouver des solutions pérennes pour ces commerces très spécifiques. Nous acceptons votre proposition et nous continuerons à suivre attentivement le processus de sortie de ce dispositif de "Vital Quartier 2". Je vous remercie.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Je vous remercie.

Pour vous répondre, je donne la parole à Frédéric HOCQUARD.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint. - Merci, Madame la Maire. Merci, Sandrine MÉES.

Vous avez effectivement souligné le travail que nous faisons en direction des librairies. J?ajouterai deux éléments qui sont les libraires volants, dont j?avais eu l?honneur de présenter notre soutien à l?emploi dans les librairies et l?exonération de C.E.T. pour une soixantaine de librairies indépendantes à Paris.

L'ensemble de ce travail et ce dispositif de soutien à la librairie indépendante ont pour objectif de maintenir de la diversité artistique et culturelle à Paris, et de maintenir une diversité du point de vue du livre et de la librairie. La fin de "Vital Quartier 2" et du contrat "Vital Quartier 2" va être un moment important. Vous l?anticipez et nous l'anticipons, puisqu'il s'achève en 2021. Le commencer en 2019, c'est effectivement l'anticiper. Nous avons prévu qu'à l'orée de "Vital Quartier 2", concernant les librairies du Quartier latin, tout ce qui a été construit et fait ne s'écroule pas du jour au lendemain sous prétexte que ce dispositif s'arrêterait.

Je vous ai proposé deux amendements par rapport à votre v?u, qui sont des engagements sur ces points. C?est que la Ville poursuive son engagement en faveur des libraires et des commerces culturels, et que, courant 2019, nous étudiions les modalités spécifiques visant à soutenir de manière pérenne les librairies du Quartier latin et les autres quartiers concernés par "Vital Quartier 2". Evidemment, c?est centré dans le Quartier latin, mais il y a d?autres arrondissements beaucoup moins concernés.

Pour ce qui concerne la SEMAEST, que jusqu'en 2021, tout cela soit géré par elle. Je pense qu'il faut que nous puissions récupérer, sous la forme de baux, l'ensemble de ce patrimoine de manière à pérenniser l'action dans ce domaine. Le travail que réalise la SEMAEST à cet égard doit être un travail remarquable, car il permet, dans le domaine de la librairie mais aussi dans d'autres domaines comme le commerce, d'avoir une diversité de commerces. Vous avez accepté mes amendements, donc je vous proposerai le v?u ainsi amendé.

Mme Véronique LEVIEUX, adjoint, présidente. - Je vous remercie.

J'ai une demande d'explication de vote de Mme Florence BERTHOUT, maire du 5e arrondissement.

Mme Florence BERTHOUT, maire du 5e arrondissement. - Merci, Madame la Maire. J'interviens comme maire, mais aussi comme présidente de groupe.

Pour que la défense de l'exception culturelle ne reste pas un v?u pieux, la SEMAEST s'est mobilisée depuis plusieurs années pour soutenir nos libraires, maisons d'édition et autres galeries d'art. Je voudrais rendre un vibrant hommage à l'action de la SEMAEST. Quand il y a du beau travail de fait, il faut le dire. Je félicite sa présidente.

C'est ainsi que le deuxième volet de l?opération "Vital Quartier" a fait des commerces culturels du Quartier latin une priorité. Dans le 5e arrondissement, 6 opérations ont été réalisées depuis 2014. Quatre librairies - "L'autre livre", "Lutèce", "Hayaku Shop", "Les Mots" - ont d'ores et déjà ouvert, et deux autres locaux sont en cours de commercialisation. J'espère que nous arriverons à y installer des librairies.

Deux risques pèsent pourtant sur cet outil potentiellement exceptionnel. J'ai repéré des dizaines de locaux, mais la SEMAEST n'a pas été en mesure de les reprendre, bien souvent en raison d'une doctrine qui me paraît inadaptée. Il est en effet regrettable que la Ville n'ait procédé à aucune préemption de?

Mme Véronique LEVIEUX, adjoint, présidente. - Il faut conclure, Madame la Maire.

Mme Florence BERTHOUT, maire du 5e arrondissement. - Zut ! J?ai déjà fait 1 minute 20 ? Bon. Pardonnez-moi, c'est un sujet tellement important. Je suis désolée. J?aurais dû aller plus vite.

Plus inquiétant? Laissez-moi juste 20 secondes, parce que c'est un sujet important.

Bref, il n?est pas possible aujourd'hui d'appliquer la loi Pinel. La Ville ne le veut pas sur les préemptions de fonds de commerce.

Deuxième réserve, l'opération "Vital Quartier 2" n'est prévue que jusqu'en 2021 et aucune extension n'est prévue. Notons qu'à ce jour, le budget de l'opération est consommé à 95 %. On votera naturellement ce v?u et l?on réitère notre volonté que ce formidable outil soit prolongé, parce que c'est bien cela, l'enjeu.

Mme Véronique LEVIEUX, adjoint, présidente. - Je vous remercie.

J'ai cru comprendre que le groupe des Ecologistes acceptait les amendements.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2019, V. 41).