Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, DDEE 123 - Avis du Conseil de Paris sur la demande de dérogation à la règle du repos dominical présentée par la S.A.D.C.S. “Cartier” pour l’exploitation de sa boutique situé 154, avenue des Champs Elysées (8e). Voeu déposé par le groupe UMPPA en vue d’une ouverture dominicale de tous les commerces sur les Champs Elysées.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2008


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DDEE 123, sur lequel un v?u référencé n° 34 dans le fascicule, a été déposé par le groupe U.M.P.P.A.

Madame, vous avez la parole pour présenter ce v?u rapidement, s?il vous plaît.

Mme Martine MERIGOT de TREIGNY. - Paris reçoit 26 millions de visiteurs par an. C?est la première capitale mondiale du tourisme.

Tout doit être fait pour renforcer l?attractivité touristique de Paris face à une compétition internationale de plus en plus présente.

Bon nombre de touristes étrangers et de tours operators désertent Paris et ses magasins, dès le samedi, pour rejoindre Londres où tout est ouvert le dimanche. Autant de consommateurs qui échappent à notre attractivité économique.

Paris compte à ce jour seulement sept zones touristiques définies par arrêté électoral sur proposition du Maire. Ces archaïsmes législatifs et réglementaires nuisent à l?offre commerciale et donc au développement du tourisme de notre Capitale, en particulier sur les Champs-Élysées qu?aucun touriste ne manque de parcourir.

C?est pourquoi nous émettons le v?u que vous preniez l?engagement de demander le classement de l?intégralité des Champs-Élysées en zone touristique, afin d?y autoriser l?ouverture de tous les commerces le dimanche.

Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Je vous remercie, Madame.

Lyne COHEN-SOLAL, pour vous répondre.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

D?abord, je suis un peu étonnée parce que Mme MERIGOT de TREIGNY n?a pas l?air de savoir que les Champs-Élysées sont classés en zone touristique depuis plusieurs années. Je suis même étonnée parce que le président de la République lui-même l?autre jour, faisant une visite dans une ville de province justement sur les commerces de proximité, a dit qu?un jour, sortant de l?Élysée, il avait voulu aller acheter des choses un dimanche et qu?il s?était présenté sur une rive des Champs-Élysées. Il avait pu acheter, je crois, chez Virgin, mais ce n?est pas à moi de faire de la publicité. Et en face, c?était fermé.

Je suis désolée d?avoir à faire cela au Conseil de Paris : contredire M. le président de la République lui-même ! Pour dire que les deux rives des Champs-Élysées sont classées de la même façon zone touristique. Je ne comprends pas, d?ailleurs, comment M. LEBEL, qui connaît très bien M. le président de la République, ne lui a pas dit cette vérité qui est là depuis très longtemps, puisque avant même 2001, les Champs-Élysées étaient classés zone touristique de chaque côté du trottoir.

Ce classement fait qu?un certain nombre de commerces peuvent être ouverts le dimanche, Madame, qu?ils se trouvent du côté des numéros pairs ou des numéros impairs, à condition qu?ils soient classés, comme la loi qui nous régit actuellement le prévoit, c?est-à-dire ?commerce touristique, commerce sportif ou commerce de culture?.

Donc c?est exactement la même chose de chaque côté et je suis absolument désolée d?avoir à vous dire que je dois donner un avis défavorable à votre v?u, parce qu?il est inutile, tout simplement.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Sur la base de ces précisions, Madame, souhaitez-vous maintenir votre v?u ?

Mme Martine MERIGOT de TREIGNY. - Oui.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le voeu déposé par le groupe UMPPA, avec un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le voeu est rejeté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 123.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2008, DDEE 123).