Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Voeu déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à l’avenir du collectif d’artistes Comète 347 situé 45, rue du Faubourg du Temple à Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons au v?u déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à l?avenir du collectif d?artistes Comète, situé 45, rue du faubourg du temple (10e). Ce v?u est présenté par Mme ASMANI.

Je vous donne la parole et M. Christophe GIRARD vous répondra.

Mme Lynda ASMANI. - Merci, Monsieur le Maire.

Considérant qu?il existe aujourd?hui 24 lieux dans Paris qui accueillent des artistes en mal de locaux pour exprimer leur art et qu?ils sont ainsi contraints d?occuper illégalement des lieux en déshérence ;

Considérant aussi que les artistes de l?association ?Comète 347? investie au 45 rue du Faubourg du Temple dans le 10e arrondissement ont organisé des journées de sensibilisation ainsi que leurs collègues dans tout Paris auprès des Parisiens début juin avec un large succès public ;

Considérant que nous soutenons la démarche de leur représentant Michael Ghent et de ses partenaires, considérant que ceux-ci ont su réhabiliter ce lieu laissé à l?abandon et qu?ils nous ont fait part de leur désarroi face à la menace d?expulsion à l?initiative de la Mairie de Paris dont ils font désormais l?objet ;

Considérant la nécessité de développer l?offre de logements sociaux et d?équipements municipaux dont manque le 10e arrondissement, considérant que ce besoin ne doit pas oblitérer le souci de maintenir et d?encourager l?expression culturelle dans le 10e arrondissement et à Paris en général ;

Considérant que l?expression culturelle se fait au travers de véritables communautés d?expression dont il faut tenir compte, nous vous demandons, Monsieur le Maire, de suspendre auprès des autorités préfectorales votre volonté d?expulsion le temps qu?une proposition décente puisse être faite aux artistes afin de pouvoir les reloger et de leur permettre de continuer leurs travaux ;

Nous vous demandons également que l?association ?Comète 347? puisse être consultée dans l?élaboration du futur aménagement du 45 rue du Faubourg du Temple, parcelle très importante, ainsi que dans la création d?ateliers et de logements en nombre suffisant devant désormais être pris en compte à la fois dans le 10e arrondissement et à Paris dans le cadre de votre politique de logement social en général.

Un v?u avait été déposé en Conseil d?arrondissement dans les mêmes termes. Il avait été retiré considérant qu?il serait en réalité soumis au Conseil de Paris.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Lynda ASMANI.

Un mot du Maire du 10e arrondissement, M. Rémi FERAUD.

M. Rémi FERAUD, maire du 10e arrondissement. - Nous avons déjà eu un débat en Conseil du 10e arrondissement lors duquel Lynda ASMANI avait effectivement retiré le v?u qu?elle proposait.

Le relogement de ?Comète 347?, collectif d?artistes dont le travail de création est reconnu est une nécessité, je ne crois pas qu?il y ait d?expulsion immédiate engagée, je compte aussi sur Christophe GIRARD pour nous aider à reloger l?association.

Enfin, le projet futur du 45 rue du Faubourg du Temple comporte essentiellement des logements sociaux, une crèche municipale, peut-être d?autres équipements publics et je ne suis pas sûr que ce collectif d?artistes soit fondé à avoir un droit de regard particulier sur la nature de ce projet à venir.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci Monsieur le Maire.

Monsieur GIRARD, quel est l?avis de l?Exécutif sur ce voeu ?

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je ne répéterai pas ce que j?ai dit précédemment après l?intervention de notre collègue Thierry COUDERT, cependant ce voeu ne peut qu?être rejeté parce qu?il n?y a pas d?expulsion. On propose de régler une situation qui l?est déjà.

Je vous demande de bien vouloir le retirer.

Pour conclure, je suis très heureux de pouvoir désormais compter sur le soutien entier et sincère de tous les élus afin de trouver des solutions de relogement des collectifs d?artiste dans les 6e, 7e et 8e arrondissements de Paris par exemple.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Lynda ASMANI, retirez-vous ou maintenez-vous le v?u ?

Mme Lynda ASMANI. - Je demande à ce que Christophe GIRARD prenne l?engagement et que tout soit consigné au procès-verbal, les artistes ne sont peut-être pas là aujourd?hui, ils étaient présents dans le 10e.

Si nous avions l?assurance solennelle qu?ils ne seront pas expulsés, d?après ce qu?ils nous ont dit eux-mêmes il y a une dizaine de jours, à moins qu?il y ait des contre-ordres très officiels, une vraie solution pour les reloger et une suspension d?expulsion, nous retirerions le v?u.

Je ne crois pas qu?à ce jour ce soit le cas, dans ces conditions le v?u ne peut qu?être maintenu, excepté en cas d?avis contraire officiel.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Mme ASMANI dit maintenir le voeu excepté si Christophe GIRARD veut ajouter un mot pour préciser sa pensée qui, de mon point de vue, était déjà très précise.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je rassure Madame ASMANI, la candidate Présidente. Sous le contrôle du Représentant du Préfet de police, je répète que ce voeu n?a pas lieu d?être puisque la situation est réglée.

Je vous demande simplement de croire en l?Exécutif et je ferai peut-être campagne pour vous !

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - C?est au procès-verbal. Retirez-vous le v?u ?

Mme Lynda ASMANI. - Cher Christophe GIRARD, je retire mon voeu.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Le voeu est retiré.