Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DASCO 28 - Convention de partenariat avec le musée du Louvre.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Nous allons passer à l?examen du projet de délibération DASCO 28 avec une convention de partenariat avec le musée du Louvre.

Je donne la parole à Mme MÉHAL.

Mme Fadila MÉHAL. - Madame la Maire, chers collègues.

Je suis intervenue à de nombreuses reprises sur la question de l?éducation artistique et culturelle. Notre groupe considère cet axe des politiques culturelles comme primordial car il permet un égal accès à la culture de tous dès le plus jeune âge, et participe aussi au développement de l?esprit, à la fois un esprit ouvert et critique.

L?éducation artistique et culturelle est forcément plurielle, tant l?art est divers. On le voit par exemple avec l?éducation au cinéma comme le montre la convention avec le C.N.C., à l?éducation à l?image avec l?association "Le Bal" que je connais bien dans le 18e et qui fait un travail formidable, ou encore à l?éducation à l?art dans l?espace public avec le dispositif "Art pour grandir", proposition que j?ai formulée par un v?u en novembre dernier, qui a été adopté.

Aujourd?hui, je me réjouis du partenariat qui s?ouvre entre la Ville de Paris et le musée du Louvre, dont l?objectif est de développer la découverte du musée et des collections pour les enfants et les plus jeunes, de doter les représentants d?équipes éducatives scolaires et périscolaires de la carte Louvre, et d?organiser des temps de formation.

Je tiens à rappeler que le musée du Louvre a battu son propre record de fréquentation en 2018 avec 10 millions de visiteurs, 25 % de plus qu?en 2017. Ce succès est dû aux collections diverses, aux expositions extrêmement importantes et très diverses comme l?antiquité gréco-romaine, égyptienne, l?art médiéval, classique, islamique, et même parfois l?art contemporain. Pour nous, le musée du Louvre est un véritable joyau de connaissances, d?ailleurs même à travers le monde, qui rayonne partout avec parfois des identifications multiples.

L?année dernière, plus de 2.200 personnes en groupes scolaires, sur le champ social ou du handicap, ont été accueillies le mardi, jour de fermeture. Je tiens à féliciter l?action de ce très beau musée en faveur des publics éloignés et, surtout, l?engagement du personnel éducatif. 300 classes étaient partenaires du Louvre pour des projets éducatifs au long cours.

Le renforcement du partenariat entre le Louvre et la Ville de Paris est donc pour nous, pour notre groupe, le bienvenu, et nous y souscrivons totalement. Ce n?est pour nous pas un supplément d?âme, parce que c?est vrai qu?à l?heure où nous traversons une crise grave à laquelle il nous faut répondre par des mesures à la fois écologiques, économiques et sociales, pour nous, il est très important et tout aussi primordial de répondre par des mesures culturelles en vue de rassembler, en vue d?unir notre communauté et surtout de n?exclure personne.

Ma question est simple, même si nous souscrivons : est-ce qu?il y aura d?autres avancées ? Par exemple, est-il envisagé d?autres partenariats avec des musées nationaux ? Je pense au Centre Pompidou et au musée d?Orsay. Il faut que l?impulsion pour l?éducation artistique et culturelle vienne de partout et aille partout. En septembre dernier, le Ministère de la Culture et de l?Education lançait un grand plan dédié à ce sujet dans les domaines de la musique, de la lecture, du théâtre ou encore du patrimoine. Je pense par exemple au "Plan Chorale" ou au "Plan Mercredi" de l?Education nationale. Pouvez-vous nous en dire plus, Monsieur l?adjoint à l?Education ?

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci, Madame MÉHAL.

Pour vous répondre, je donne la parole à Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - Merci, Madame la Maire, de me donner la parole.

Merci à vous, Fadila MÉHAL, de vous être inscrite sur ce projet de délibération, puisque ce sera le seul projet de délibération qui fera l?objet d?un échange ce matin en séance du Conseil de Paris, 25 v?ux suivant pour illustrer tout l?intérêt porté par notre Assemblée aux enjeux éducatifs.

Vous vous félicitez, Madame MÉHAL, de cette convention de partenariat entre la Ville de Paris et le musée du Louvre. Vous placez au centre de vos intérêts et de nos intérêts les enjeux de l?éducation artistique et culturelle.

J?ai connu beaucoup de Ministres de la Culture et je ne connais pas un seul Ministre de la Culture qui n?ait pas, lors de sa première déclaration, dit de manière invariable : "et d?abord l?éducation artistique et culturelle". En ce domaine, la Ville de Paris assume pleinement ses responsabilités, avec à l?idée que donner un bagage culturel à tous les élèves parisiens, c?est incontestablement contribuer à l?égalité des chances et à la réussite éducative de tous les élèves, car nous savons combien les inégalités sont grandes en ce domaine.

La convention avec le musée du Louvre, ce sont des initiatives supplémentaires de découverte du musée et de ses collections pour des enfants et des jeunes accueillis dans le cadre des centres de loisirs et du dispositif "Action Collégiens". Ce sont 153 représentants d?équipes éducatives scolaires et périscolaires de la Ville de Paris qui seront dotés de cartes Louvre professionnelles. Ce sont des temps de formation spécifique, tout cela en lien étroit avec nos activités périscolaires.

Cette convention de partenariat avec le musée du Louvre s?ajoute à de nombreux dispositifs de la Ville. Le rôle joué par les professeurs de la Ville de Paris, qui sont, comme vous le savez, une exception parisienne, a déjà été souligné lors de cette séance à juste raison. Je rappelle qu?il y a 5.210 ateliers culturels dans les écoles, dont 500 ateliers périscolaires. Je voudrais évidemment associer à mes propos Christophe GIRARD et la Direction des Affaires culturelles, puisqu?en ce domaine, les deux directions, Affaires culturelles et Affaires scolaires, marchent main dans la main.

Vous savez également qu?une initiation musicale est proposée par et dans les conservatoires pour tous les enfants de CP des écoles publiques parisiennes ; 13.085 élèves sont touchés, au meilleur sens du terme, par ces parcours de sensibilisation musicale. Je rappelle, s?il le fallait, l?accès libre aux collections permanentes des musées de la Ville.

Beaucoup de choses se font d?ores et déjà. Evidemment, il faut toujours être ambitieux et toujours aller plus loin, et nous souhaitons pouvoir, avec d?autres institutions culturelles de l?Etat, le Centre Pompidou, le musée d?Orsay, le musée du quai Branly, pouvoir travailler, comme nous le faisons si bien avec le musée du Louvre. Je suis très heureux que nous puissions faire référence au Louvre au moment même où ont été lancées les festivités du trentième anniversaire de la pyramide. Je vous remercie.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci, Patrick BLOCHE.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 28.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DASCO 28).