Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Le v?u n° 194 est relatif à la création de cours "oasis" dans les écoles et les collèges de Paris.

La parole est à Mme KONÉ.

Mme Fatoumata KONÉ. - Madame la Maire, chers collègues.

Pour répondre à l?enjeu de résilience de la ville, les cours des établissements scolaires sont des leviers importants car leur sol bitumé participe massivement à l?effet d?îlots de chaleur urbains. La prochaine étape est donc d?aller plus loin encore, car chaque élève scolarisé à Paris devrait, au sein de son école, dans sa cour de récréation, avoir accès à un jardin pédagogique, à des ombrages d?arbres, à des points d?eau, des fontaines pour boire et se rafraîchir. Je suis intervenue au dernier Conseil pour saluer le projet des cours "oasis", mais également alerter sur le projet en cours d?élaboration au sein du collège Guillaume Budé dans le 19e arrondissement, où la transformation des places de parking n?a même pas été envisagée dans le projet final, sans compter l?absence de concertation avec les parents d?élèves, alors que, justement, ils déplorent sans cesse l?exiguïté de la cour. Nous souhaitons donc que le dialogue reprenne dans cet établissement afin que cette prochaine cour "oasis" puisse répondre au mieux au besoin des élèves. Je ne citerai que cet exemple, mais je pourrais en citer d?autres. C?est la raison pour laquelle ce v?u nous a semblé nécessaire. Nous demandons qu?un réel travail de concertation soit réalisé avec les élèves et toutes les parties prenantes, enseignants, parents d?élèves, élus, et les services de la Ville, afin de déterminer les attentes et besoins dans chaque établissement, que l?équilibre des espaces et leur appropriation par les élèves en fonction de leur genre soient pris en compte afin d?introduire plus d?équité dans l?occupation de l?espace des cours d?école. Les enseignants devront, en parallèle, être sensibilisés sur le sujet. Enfin, que les espaces de pleine terre dédiés aux élèves soient maximisés dans ces projets. Pour finir, je veux dire que nous devons être très exigeants sur ces projets de cours "oasis" afin qu?ils répondent réellement aux enjeux environnementaux, car ces projets auront des conséquences durant des décennies pour nos établissements scolaires parisiens.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - Merci pour le dépôt de ce v?u, qui nous permet de rappeler notre volonté de transformer au fil du temps les cours des écoles et des collèges parisiens en îlots de fraîcheur à travers ce très beau projet de cours "oasis" que je porte avec Célia BLAUEL.

Trois cours ont été livrées à la rentrée 2018, 32 cours seront réalisées à l?été 2019 ; 10 cours à réaliser sont d?ailleurs financées par le F.E.D.E.R., le fonds européen du développement régional, avec un corollaire : ouvrir ces cours sur les quartiers. Evidemment, et votre v?u le porte avec conviction, il s?agit que tout cela se fasse dans une démarche de concertation qui permet de changer ou de repenser les usages. Je pense au fait de travailler sur une plus égale appropriation par les filles et les garçons des cours d?école et de collège. L?idée est de faire des cours non genrées quand on transforme une cour d?école ou de collège en cour "oasis". Je salue d?ailleurs le travail de la "Mission Résilience" et celui du Laboratoire d?innovation publique de la Ville en ce domaine. Evidemment, partout où ce sera possible, avec l?aide de Pénélope KOMITÈS, nous développerons des espaces de pleine terre. C?est la raison pour laquelle je donne un avis favorable à votre v?u.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 194 avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2019, V. 185).

Voeu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif à un moratoire sur la fermeture de classes dans le 2e.