Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DAC 127 - Subvention (25.000 euros) et convention avec l’association Sonic Protest.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

M. Paul SIMONDON, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DAC 127 relatif à l'attribution d'une subvention et d'une convention avec l'association "Sonic Protest".

La parole est à Mme Raphaëlle PRIMET, pour le groupe Communiste - Front de Gauche.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, quelques minutes pour parler de la 15e édition du festival "Sonic Protest" dédié aux musiques et formes créatives non normées et audacieuses, et saluer l'augmentation substantielle de 10.000 euros pour un total de 25.000 euros accordés à ce beau projet par notre Ville.

Depuis sa création, en 2003 à Montreuil, le festival "Sonic Protest", porté par l'association du même nom, s'attache à présenter le travail d?artistes underground ?uvrant dans les marches de la création sonore contemporaine.

Les artistes venus du monde entier qui s'y côtoient sont connus ou pas, et certains peuvent être porteurs d'un handicap psychique ou mental.

A l'instar de son pendant pictural, l?Art brut, les pratiques brutes de la musique donnent à voir des univers à part, spontanés, loin des sentiers battus, libérés des conventions.

Depuis 2013, "Sonic Protest" est associé à l'hôpital de jour d'Antony et la fondation Elan Retrouvé, autour du double projet "Harry?s" et "Radio Tisto". Les "Harry?s" est un groupe qui s?est créé à l?hôpital de jour d'Antony.

"Sonic Protest" a été amené à rencontrer de plus en plus d'acteurs du monde du handicap psychique et mental, usagers, travailleurs, éducateurs, médecins, psychologues et responsables d'institution, tous intéressés par cette pratique musicale. Ce qui motive l'équipe, en 2017, à monter les premières rencontres internationales autour des pratiques brutes de la musique. L'année dernière, ces rencontres ont donné lieu à une exposition d'instruments faits de bric et de broc, ou encore on a pu découvrir l'étrange cabane sonore de Glenn MARZIN, instrument gigantesque réalisé à base d'objets et d?instruments de récupération donnant à entendre de nombreux et nouveaux sons.

Il faut donc être curieux et avoir envie d'ouvrir ses oreilles à la découverte de musiques, de sons et de bruits inconnus et étranges pour apprécier la programmation hors normes de Frank de QUENGO et de son équipe.

Les concerts performances, ateliers de pratique ou tables rondes s'invitent dans de plus en plus nombreux lieux parisiens.

Pour l?édition 2019, on aura, entre autres, des musiques électroniques à la station Gare des Mines ou à l'Echangeur de Bagnolet, des musiques improvisées au théâtre de Vanves avec Jean-François PAUVROS, l'église Saint-Merri investie par Lydia LUNCH et les deux journées consacrées aux rencontres internationales autour des pratiques brutes de la musique investiront les Chapiteaux Turbulents du 17e.

Le théâtre de l'Est Parisien sera d'ailleurs le terrain de jeux de nombreuses propositions, piochant au carrefour du rock, etc., et des musiques traditionnelles de la compositrice électronique polonaise Anna ZARADNY.

Je ne peux pas vous faire la liste exhaustive de tout ce que propose "Sonic Protest", mais je vous invite à y participer. Il vous reste encore quelques jours pour découvrir et apprécier ce festival. Je vous remercie.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à M. Frédéric HOCQUARD.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint. - Je serai bref car, Madame PRIMET, vous avez tout dit.

Souligner d'abord l'exemplarité en termes de diversités artistiques, souligner ensuite l?exemplarité en termes de projet métropolitain, car le festival "Sonic Protest" se développe à Paris et en petite couronne. Enfin, une troisième chose, vous inviter à aller découvrir "Sonic Protest", ou en tout cas ce que le festival propose jeudi soir à l?église Saint-Merri. De plus, ce soir-là, on pourra découvrir une scène entièrement féminine. C'est là aussi une question importante que la question de l'égalité hommes/femmes dans le domaine des arts et du spectacle. Je vous remercie.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 127.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2019, DAC 127).