Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par M. Ian BROSSAT et les élus du groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif à la situation du Paris Foot Gay.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2009


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 27 dans le fascicule, déposé par le groupe Communiste et les élus du Parti de Gauche, relatif à la situation du Paris Foot Gay.

La parole est à M. Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT. - Merci, Monsieur le Maire.

Ce v?u fait suite à l'annulation de la rencontre sportive qui devait avoir lieu le 4 octobre dernier entre le club Paris Foot Gay et le club Créteil Bébel, à l'initiative de ce dernier.

Ce match a été annulé suite au refus du Créteil Bébel de participer à ce match - je cite - : "Conformément aux principes de notre équipe, qui est une équipe de musulmans pratiquants, nous ne pouvons jouer avec vous."

De fait, cette décision constitue un acte grave de discrimination en raison de l'orientation sexuelle réelle, ou supposée d?ailleurs, des joueurs de l'équipe du Paris Foot Gay. Cette annulation a suscité beaucoup d'émotion.

Ce v?u poursuit un double objectif.

Premier objectif : il s?agit d?organiser une rencontre sportive contre toutes les formes de discrimination, qui aurait lieu le 14 novembre prochain. Il s'agirait de voir comment la Ville peut aider à l'organisation de cette rencontre.

Et le deuxième objectif de ce v?u, c'est que notre Municipalité accentue ses actions contre les préjugés homophobes auprès des clubs de sport et de leurs animateurs, en y associant, par exemple, le Paris Foot Gay.

Je pense que, sur ce type de v?u, si nous pouvions avoir l'unanimité dans ce Conseil, ce serait une bonne chose.

Je vous remercie.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Monsieur le Président.

Je donne la parole à M. Jean VUILLERMOZ.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint. - Je voudrais remercier Ian BROSSAT pour son continuel intérêt pour le sport et pour le Paris Foot Gay qui est l'objet de ce v?u.

On a discuté beaucoup depuis que cet événement est arrivé du refus du Créteil Bébel de vouloir jouer contre le Paris Foot Gay, ce qui a évidemment provoqué chez nous un sentiment d'incompréhension face à cette grave discrimination, en raison de l'orientation sexuelle du Paris Foot Gay.

Dès le début, on a pris contact, évidemment. On a des contacts permanents avec le Paris Foot Gay, parce qu'ils travaillent avec le Paris Saint-Germain et à travers d'un certain nombre d'initiatives que nous avons prises aussi bien sur le handball, le basket que sur beaucoup d'autres sports dans lesquels ils interviennent.

Quand le v?u a été déposé, Ian BROSSAT n'était pas totalement informé des solutions que nous proposions, puisque nous avons proposé au Paris Foot Gay de mettre le stade Charléty à sa disposition pour un match. À l'époque, on aurait pu le faire avec le Créteil Bébel. Finalement, cela ne se fera pas, puisque eux aussi ont refusé.

Donc, je l'annonce à tous, on réalisera le 14 novembre un grand événement autour du Paris Foot Gay à Charléty. Il y aura un match avec le Paris Foot Gay mais certainement aussi d'autres matchs. On verra comment les choses peuvent se faire.

En ce qui concerne la deuxième partie du v?u de Ian BROSSAT et du groupe Communiste et elus du Parti de Gauche, nous avons déjà proposé au Paris Foot Gay de réfléchir à une convention que nous pourrions passer entre lui et la Ville de Paris, pour lutter contre les discriminations dans le sport sur la ville en général.

Voilà, les choses sont déjà en route, mais pour accompagner, je veux bien donner un avis favorable à ce v?u.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Monsieur le Maire.

L?explication de vote de M. BOURNAZEL ?

M. Pierre-Yves BOURNAZEL. - Oui, Monsieur le Maire. En 30 secondes !

Nous aurons l'unanimité à la fin de ce Conseil, ce qui est une bonne nouvelle, puisque nous voterons ce v?u, j'espère, en tout cas, tous ici, car nous sommes solidaires de tous les combats contre les discriminations. Evidemment, l?homophobie est une forme de discrimination et cela n'est pas acceptable. C'est plus qu'une incompréhension, Monsieur VUILLERMOZ, c'est profondément scandaleux d'avoir pu tenir de tels propos contre des sportifs, quelle que soit leur sexualité.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint. - Absolument.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Monsieur le Président GAREL, un petit mot ?

M. Sylvain GAREL. - Effectivement, pour m?associer à ce v?u et dire que nous le voterons. C'est d'autant plus inadmissible et stupide que les gens qui ont voulu se draper dans leur religion pour refuser de jouer font beaucoup de mal à leur religion en faisant ce type de déclaration.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l'unanimité. (2009, V. 325).

La séance est suspendue.

Demain, nous reprendrons avec la communication sur l'insertion des jeunes, à 9 heures.