Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Le v?u n° 193 est relatif à la mobilisation de la jeunesse pour le climat.

La parole est à Fatoumata KONÉ pour deux minutes maximum.

Mme Fatoumata KONÉ. - Et un, et deux, et trois degrés ! C?est un crime contre l?humanité ! Et un, et deux, et trois degrés ! C?est un crime contre l?humanité ! On n?est plus chaud, plus chaud, plus chaud que le climat ! On est plus chaud, plus chaud que le climat ! Et oui, mes chers collègues, notre jeunesse a décidé de se mobiliser pour le climat, inquiète pour son avenir. C?est grâce à Greta THUNBERG, une Suédoise de 16 ans devenue la nouvelle icône de la lutte contre le changement climatique, que le mouvement "Fridays For Future" est né. La mobilisation rassemble désormais plusieurs dizaines de milliers de jeunes dans 50 pays, chaque vendredi, et a également pris de l?ampleur à Paris. Certes, notre Ville n?est pas en reste en matière de lutte contre le dérèglement climatique, en témoigne l?adoption à l?unanimité du "Plan Climat Air Energie" territorial au Conseil de Paris de mars 2018, mais nous pensons tout de même que les grands enjeux environnementaux doivent être intégrés encore davantage à nos politiques municipales, notamment dans nos établissements scolaires, car il est de notre devoir de répondre à l?interpellation de ces jeunes en leur donnant des moyens d?agir concrètement dans leur quotidien. C?est pourquoi nous proposons que la Ville de Paris profite de la mobilisation en cours pour redynamiser les dispositifs d?éducation de la jeunesse aux grands enjeux environnementaux. Nous demandons que soit proposée une expérimentation de rédaction de "Plan Climat" dans les collèges parisiens volontaires, qui pourrait s?appuyer sur l?expertise de structures comme l?Agence Parisienne du Climat, que des actions concrètes soient menées afin que les cantines de nos collèges soient bonnes pour le climat, via par exemple la mise en place d?un choix végétarien quotidien et des actions de sensibilisation de lutte contre le gaspillage alimentaire. A travers la mise en ?uvre de ces différentes propositions, notre Ville permettra à sa jeunesse de mettre ses actes en adéquation avec ses convictions. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Pour vous répondre, la parole est à Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - Merci pour votre initiative et celle de votre groupe, Fatoumata KONÉ.

J?ai eu le plaisir, avec la Maire de Paris, de participer à la "Marche des jeunes pour le climat" du 15 mars. J?ai également accueilli, avec Pauline VÉRON, ici même des représentantes et représentants des conseils de la vie lycéenne, le 27 mars dernier, qui nous ont beaucoup parlé de leurs préoccupations environnementales.

Comme vous le savez, nous disposons, à la Ville de Paris, d?outils et de structures qui ont une expertise reconnue en ce domaine. Je pense aux centres de ressources. Vous savez combien nous menons de multiples actions, aussi bien sur les temps scolaires que périscolaires, notamment dans le cadre d?"Action Collégiens".

En ce qui concerne la restauration scolaire, vous savez notre mobilisation pour que des actions soient également réalisées et incitent aux changements de comportements souhaitables.

De ce fait, je suis profondément d?accord avec la vision que porte votre v?u, qui nous encourage à aller plus loin et plus vite pour transformer nos comportements et nos modes de vie. Cela passe d?abord et surtout par la jeunesse. De ce fait, à part quelques amendements à votre v?u, que je pense que vous accepterez, je donne un avis tout à fait favorable à votre v?u. J?espère pouvoir dire : c?est tous ensemble, tous ensemble, que nous allons pouvoir adopter ce v?u !

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Les amendements sont manifestement acceptés.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 193 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u amendé est adopté. (2019, V. 184).

Voeu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif à la création de cours "oasis" dans les écoles et collèges de Paris.