Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DFA 22 - Convention d'occupation du domaine public pour l'occupation et l'exploitation du Pavillon Montsouris (14e).

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Nous passons donc? S?il vous plaît. Nous passons donc à l'examen du projet de délibération DFA 22 concernant une Convention d'occupation du domaine public pour l'occupation et l'exploitation du Pavillon Montsouris (14e).

La parole est à Hervé BÉGUÉ.

M. Hervé BÉGUÉ. - Madame la Maire, là, je pense que je parle dans le désert.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Chers collègues, je pense qu?il?

M. Hervé BÉGUÉ. - Si je peux m'exprimer ainsi !

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Nous sortons d'un débat effectivement important mais merci d'écouter notre collègue. S'il vous plaît? Chut?

M. Hervé BÉGUÉ. - On va patienter un peu. Ah, cela se calme.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Allez-y, Monsieur BÉGUÉ, vous avez de la voix, on va vous entendre.

M. Hervé BÉGUÉ. - Merci, Madame la Maire.

C'est peut-être un projet de délibération qui a moins de succès que le précédent. Cela dit, j'ai un certain nombre de choses à dire à ce sujet. Le parc Montsouris est, comme tous les parcs parisiens, un lieu de promenade apprécié des familles populaires, ce qui leur permet de respirer à l'écart du trafic automobile. La particularité de ce parc est qu'il y a un restaurant de standing en son sein. Nous soutenons la poursuite et le développement d'une offre de restauration à l'intérieur du parc Montsouris.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Chut? S?il vous plaît.

M. Hervé BÉGUÉ. - Merci. Tout le monde s'en "fout" un peu, mais bon.

Aujourd'hui, il s'agit de désigner un nouvel opérateur pour les 10 prochaines années. On aurait pu saisir cette occasion?

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Monsieur BÉGUÉ, attendez.

S?il vous plaît, toutes celles et ceux qui sont en train de refaire la discussion sur la publicité, s?il vous plaît vous sortez de l'hémicycle et vous écoutez M. BÉGUÉ. Merci.

M. Hervé BÉGUÉ. - Merci, Madame la Maire, je vais finir par y arriver !

Je reprends. La particularité de ce parc est qu'il y a en son sein un restaurant de standing. Nous soutenons la poursuite et le développement d'une offre de restauration à l'intérieur du parc Montsouris.

Aujourd'hui, il s'agit de désigner un nouvel opérateur pour les 10 prochaines années. On aurait pu saisir cette occasion pour y favoriser l'implantation d'un restaurant plus populaire.

Dans mon esprit, "populaire" ne signifie pas bas de gamme. Or, l'annexe 3A de la convention d'occupation du domaine public, reprise dans l'exposé des motifs du projet de délibération, indique que le Pavillon Montsouris demeurera, pour l'essentiel, un établissement réservé aux plus hauts revenus, avec des formules à 49 euros pour entrée/plat/verre de vin et 51 euros pour entrée/plat/dessert. Mais ces formules restent chères. A-t-on réfléchi au coût total pour une famille populaire ? D'autre part, le restaurant dit traditionnel, dans le projet de délibération, continuera à constituer le c?ur de l'activité du Pavillon Montsouris. Le projet d'exploitation a beau utiliser le beau terme de table d'hôtes, on se demande où est le caractère familial et populaire de ce projet. Certes, une activité additionnelle dite table d'hôtes prévoit des formules à partir de 18 euros. Vous me répondrez que cela correspond à la moyenne des prix de la restauration parisienne. Or, je pense que comme nous l'avons fait pour les halles alimentaires, nous devons continuer à favoriser l'implantation de lieux avec des aliments de qualité abordables pour tous. La terrasse du Pavillon Montsouris demeurera une barrière bien visible entre les classes sociales au sein du parc, le restaurant y constituant une véritable enclave. Le public populaire n'aura toujours comme moyen de restauration que le kiosque de ventes à emporter. C'est pour cela que le groupe Communiste s'abstiendra sur ce projet de délibération. Je voulais préciser que nous ne sommes pas opposés à la restauration haut de gamme, mais nous souhaiterions, mais cela est un autre débat, qu'avec une augmentation réelle du pouvoir d'achat ce type de cuisine soit abordable à toutes et tous. Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à Emmanuel GRÉGOIRE.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint. - Merci beaucoup, Madame la Maire. Merci, Hervé BÉGUÉ, de nous rappeler un certain nombre d'impératifs qui sont importants dans les choix des titulaires pour une convention d'occupation du domaine public. Après une première déclaration sans suite de la procédure de concession de travaux, la Ville a lancé une nouvelle procédure pour l'exploitation de ce pavillon bien connu du 14e arrondissement, le Pavillon Montsouris, sous forme de C.O.D.P., afin de permettre une plus grande ouverture des offres. Après l'analyse des critères hiérarchisés, à la fois la qualité du projet d'exploitation et le critère financier, c'est l'actuel titulaire qui est proposé à la reconduction. Cette nouvelle C.O.D.P. se traduira par une augmentation de la redevance perçue par la Ville, un important programme de travaux sur la verrière est prévu et surtout la mise en place d'une offre plus accessible tout en conservant la destination de café-restaurant qui ravit les touristes et les Parisiens qui fréquentent ce célèbre parc du 14e.

Merci de voter ce projet de délibération.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur le Maire.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DFA 22.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DFA 22).

Je vous remercie. 2019 DFA 31 - Fixation des taux de la taxe d?habitation, des taxes foncières et de la cotisation foncière des entreprises au profit de la Ville de Paris pour 2019.