Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Voeu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif au Plan Vélo.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Nous examinons le v?u n° 107 relatif au Plan Vélo. La parole est à Mme Maud GATEL.

Mme Maud GATEL. - Merci, Monsieur le Maire.

En 2015, notre Assemblée unanime votait le Plan Vélo, qui, pour atteindre 15 % de la part des déplacements à vélo, prévoyait notamment le doublement du nombre de kilomètres des pistes cyclables et le développement du stationnement vélo sécurisé. Après du retard au démarrage, Anne HIDALGO nous annonçait en 2017 qu?il s?agirait de l?année du vélo. En 2019, nous attendons toujours.

Deux illustrations.

Au-delà des pistes cyclables assez emblématiques des Champs-Elysées et de la rue de Rivoli, le retard pris semble irrattrapable, au point que "Paris en Selle" considère que d?ici la fin de la mandature, seuls 50 % des aménagements cyclables auront été réalisés.

Quant au stationnement sécurisé, il aura fallu attendre quatre ans pour voir les premiers modèles installés sur la voie publique, modèle pas vraiment innovant puisque l?on connaît les mêmes à Londres. Quatre ans, c?est très long, sachant que la question du stationnement sécurisé est au c?ur des enjeux des cyclistes parisiens.

Ajoutés au fiasco de Vélib?, ces retards et dysfonctionnements dans la mise en ?uvre du Plan Vélo ont eu des conséquences sur la politique même de développement des déplacements à vélo en ville que nous prônons. Les chiffres le montrent, et l?objectif fixé à 15 % d?ici la fin de la mandature ne sera probablement pas atteint. Comme il est d?usage sur l?ensemble des politiques de la Ville, nous souhaitons que puisse être présenté aux élus un bilan du Plan Vélo en 3e Commission, son niveau de réalisation et de non-réalisation, et ses effets sur le développement de la politique cyclable de la Ville. Monsieur NAJDOVSKI, vous avez passé notre v?u à la lessiveuse, puisque vous en avez retiré tous les considérants qui étaient tout simplement proches de la réalité, mais émettaient, certes, un certain nombre de critiques. Je trouve cette pratique particulièrement curieuse. Néanmoins, soucieux de l?information des élus, nous allons l?accepter pour des raisons d?intérêt général.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci.

Mme Maud GATEL. - En revanche, l?intérêt général n?accepte pas les fautes de grammaire, donc je vous serai absolument reconnaissante de changer légèrement le huitième alinéa pour la retirer. Je vous remercie.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci.

M. NAJDOVSKI, pour vous répondre.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Je ne sais pas de quoi il s?agit sur le huitième alinéa, mais je fais toute confiance à Mme GATEL sur la règle de grammaire.

Madame GATEL, à travers votre v?u, vous manifestez une impatience que le Plan Vélo soit achevé. J?ai envie de vous répondre que je vous comprends. Nous avons le Plan Vélo le plus ambitieux que la Ville de Paris n?ait jamais eu. Aujourd?hui, les premiers tronçons du Réseau Express Vélo, les places de stationnement qui sont créés, montrent la pertinence de l?action que nous menons, et je me réjouis que nous partagions les mêmes objectifs en la matière. Je ne vois donc aucune objection qu?un bilan d?étape du Plan Vélo soit communiqué en 3e Commission. Je souhaite toutefois apporter quelques amendements à votre v?u, puisque vous vous appuyez sur des chiffres produits par une association qui utilise une méthode de comptage différente de celle utilisée par les services de la Ville de Paris. Par exemple, un certain nombre d?aménagements sont considérés par "Paris en Selle" comme non satisfaisants, mais en se basant sur des éléments partiels. Je prendrai l?exemple de la route de la Pyramide, dans le bois de Vincennes, jugée comme un aménagement non satisfaisant alors que l?aménagement n?est pas encore terminé. Cela s?appuyait sur le fait que ce n?était pas un aménagement en dur alors que c?est un aménagement qui sera bien réalisé en dur, donc qui devrait changer dans la méthodologie et le classement réalisé par cette association. Nous apporterons tous ces chiffres lors d?une prochaine 3e Commission. Je mentionne également le "Plan triennal 2018-2019-2020" d?aménagement cyclable, que nous avons adopté lors d?un précédent Conseil. Je rappellerai également que les derniers chiffres de l?Observatoire des déplacements montrent une augmentation entre le troisième trimestre 2017 et le troisième trimestre 2018 de 5 % de la pratique du vélo. Nous avons donc rétabli, sur la fin de l?année 2018, la situation par rapport au début d?année difficile qui avait été connu, avec le démarrage plus que difficile de Vélib?. Les amendements visent à recontextualiser votre constat, qui, par ailleurs, est juste sur un certain nombre de points. Si vous acceptez ces amendements, nous pourrons adopter ce v?u.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci.

Si je comprends bien, les amendements ont déjà été acceptés.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 107, avec une correction grammaticale également effectuée, avec un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u amendé est adopté. (2019, V. 141).

Voeu déposé par le groupe UDI-MODEM et M. Philippe GOUJON relatif au service Vélib'.