Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche relatif aux services publics de proximité.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous arrivons au v?u référencé n° 41, c'est-à-dire aux v?ux non rattachés.

Ce v?u n° 41 est présenté par Didier LE RESTE, qui a la parole.

M. Didier LE RESTE. - Merci, Monsieur le Maire.

10 %, c'est l'augmentation du nombre de dossiers reçus par la Défense du droit. Cela traduit le recul des services publics, sources de défiance, d'inégalités et de mises en cause des droits, selon les mots du Défenseur des droits lui-même. Paris, malgré sa densité, n'est pas épargnée par ce recul. Nous avons coutume, dans ce Conseil, de nous opposer aux fermetures de bureaux de Poste. Je voudrais cette fois attirer votre attention sur les agences de la S.N.C.F. d'une part et d?E.D.F. d'autre part. La boutique S.N.C.F. du 20e a fermé le 1er mars, prenant les habitants au dépourvu, habitants qui se sont mobilisés fortement en apportant plus de 700 signatures sur une pétition. Aujourd'hui, sur les 14 boutiques S.N.C.F. parisiennes, il n'en reste plus que 6, qui sont appelées d'ailleurs à fermer. Ne cherchez pas une agence E.D.F. pour vous accueillir à Paris. Elles ont toutes été fermées en catimini. Toutes ou presque, car l?une d'entre elles résiste et a été rouverte par des militants de la C.G.T. En 6 jours de réouverture militante, 269 demandes ont été traitées, notamment pour des questions sur les factures d'électricité ou sur le chèque énergie. Ces actions démontrent que les lieux d'accueil de proximité sont nécessaires, notamment pour les plus fragiles. Cela confirme la crainte du Défenseur des droits qui a souligné que le processus de dématérialisation pourrait, je cite, "se résumer à pallier la disparition des services publics et à privilégier une approche budgétaire et comptable". En effet, c'est bien la gestion de ces services publics, menés au seul prisme de la rentabilité financière, qui conduit à transformer les usagers en clients et les services publics en entreprises rentables, au détriment de l'intérêt général. Nous y voyons la conséquence des politiques libérales qui visent à déréglementer et à libéraliser les services publics avant de les privatiser. Pourtant, les services publics sont des biens communs permettant de tisser le lien social et de garantir la cohésion des territoires. Aussi, nous souhaitons que notre Conseil interpelle la S.N.C.F. et E.D.F. pour ouvrir leurs lieux d'accueil physiques. Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Didier LE RESTE.

Une minute et 59 secondes, je vous dis bravo.

La parole est à Véronique LEVIEUX, pour vous répondre.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire. Dans la mesure où nous partageons la philosophie de ce v?u et les inquiétudes exprimées, c'est un avis favorable de l'Exécutif.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Madame la Maire.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste - Front de Gauche, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2019, V. 107).

V?u déposé par les groupes "Génération.s" et