Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Le v?u référencé n° 27 est relatif à un débat sur les J.O. de 2024.

La parole est à Mme Danielle SIMONNET, pour deux minutes.

Mme Danielle SIMONNET. - Mes chers collègues, tant que les Jeux Olympiques n'auront pas eu lieu, je continuerai à me battre pour qu?ils n'aient pas lieu.

Mes chers collègues, je voudrais quand même vous rappeler une chose. Le C.I.O., lorsqu'il a attribué les Jeux Olympiques 2024 à notre Ville, ce qui a beaucoup pesé dans le dossier de candidature soumis par la Maire de Paris, c'était l'argument central de l'absence d'obligation légale pour la municipalité de consulter les citoyens et les citoyennes, tout comme l'absence de possibilité légale pour les citoyens de déclencher une consultation. D'ailleurs, toutes les villes, ensuite, les unes après les autres, où les citoyens et les citoyennes ont pu se prononcer pour ou contre les Jeux Olympiques, ont par référendum chaque fois rejeté l'organisation de ces Jeux Olympiques. Il me semble qu'il est temps qu'on organise ce débat, pas simplement sur Paris mais même à l'échelle francilienne.

Je voudrais par ailleurs dire que la Maire de Paris assure la présidence de la société de livraison des ouvrages olympiques, Solideo. La Solideo et l'adjoint au sport et au tourisme de la Maire de Paris se sont récemment félicités de financer la rénovation de 4 équipements sportifs de proximité pour la somme de 11,7 millions d'euros. La rénovation de ces équipements sportifs était une absolue nécessité pour leurs usagers, mais cela n'a aucun rapport avec l'argumentaire fallacieux de la Solideo et de la Mairie de Paris, qui souhaitent dissimuler la captation des moyens publics alloués au sport du quotidien et de proximité par le projet Paris 2024.

Avec cet argumentaire, on voit bien comment on s'inscrit dans une vaste entreprise de communication, où on cherche à occulter la réalité des mécanismes de réorientation budgétaire des risques financiers, des conflits d'intérêts, de corruption qu'il peut y avoir dans l'organisation de ces Jeux Olympiques, et empêcher un vrai débat sur les conséquences sociales et écologiques de ce grand projet inutile et imposé sans aucune consultation citoyenne.

Le projet de Paris 2024, c'est une bombe politique à retardement qui hypothèque notre avenir, oriente notre ville vers une course à la croissance totalement folle et en contradiction avec le double enjeu majeur de notre époque, la justice sociale et climatique. L?organisation des Jeux Olympiques sous leur forme actuelle est un accélérateur de financiarisation de la Ville. Ainsi, à travers ce v?u, je conclus là-dessus, je souhaite qu'un débat contradictoire sur le projet Paris 2024 soit organisé, prélude à une consultation des Parisiennes et des Parisiens sur une question centrale pour notre Ville et son avenir. Je vous remercie.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Pour vous répondre, la parole est à M. Jean-François MARTINS, pour deux minutes.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Avis défavorable.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - J'ai une demande d'explication de vote de M. Jacques BOUTAULT, pour le groupe Ecologiste.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Le groupe Ecologiste votera favorablement ce v?u. Nous avons déposé plusieurs v?ux à ce sujet lors de Conseils de Paris précédents. Nous demandons qu'une conférence de consensus soit organisée avec des citoyens, des parties prenantes à ces Jeux, des associations, et qu'à l'issue de cette conférence de consensus un référendum citoyen soit organisé, puisque l'organisation des Jeux Olympiques ne fait pas partie du contrat de mandature pris devant les Parisiens. Je vous remercie.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme SIMONNET, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.