Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DPE 5 - Mise à jour de l'inventaire des biens du service public de l'eau. Voeu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif à la préservation du réservoir d'eau non potable de Grenelle.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DPE 5, avec le v?u n° 64 : mise à jour de l?inventaire des biens du service public de l?eau. La parole est à Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Merci, Madame la Maire.

Madame la Maire, mes chers collègues, pour une raison que je ne maîtrise pas tout à fait, ce v?u a été raccroché au projet de délibération DPE 5, alors que, lors du Conseil du 15e, il était joint à la communication DEVE 33 relative à l?aménagement d?espaces de biodiversité dans le cadre du programme "+ de nature en ville". Néanmoins, dans la mesure où le contenu du v?u porte sur les 2.000 mètres carrés des bassins du réservoir de Grenelle, nous avons, avec Philippe GOUJON, une nouvelle fois l?opportunité de rappeler notre souhait que ce site reste un îlot de fraîcheur et de biodiversité au c?ur de l?un des quartiers les plus denses du 15e arrondissement. Cette demande nous semble d?autant plus cohérente que le "Plan Climat" prévoit de créer 300 îlots de fraîcheur d?ici à 2030 pour lutter contre les épisodes de canicule et les phénomènes d?îlots de chaleur urbains.

Or, dans le cadre du projet "Parisculteurs", le réservoir de Grenelle sera transformé en ferme aquaponique et les étendues d?eau seront malheureusement recouvertes par des serres en polyéthylène. Si nous sommes bien évidemment favorables au développement de l?agriculture urbaine dans notre arrondissement, en revanche, il est clair que ni le maire du 15e, ni les riverains, ni l?association "Respiration 15" n?accepteront que ces projets se réalisent au détriment d?un îlot de fraîcheur et de biodiversité.

Nous vous demandons donc, Madame la Maire, de préserver le réservoir de Grenelle comme un espace de biodiversité et de l?inclure dans le programme "+ de nature en ville" qui fait l?objet du projet de délibération DEVE 33, que nous examinerons tout à l?heure. Je vous remercie.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Je vous remercie. Pour vous répondre, je donne la parole à Mme Célia BLAUEL.

Mme Célia BLAUEL, adjointe. - Merci, Madame la Maire.

Pour une raison non identifiée, ce v?u s?est raccroché au projet de délibération, sans doute parce que Pénélope KOMITÈS et moi formons désormais un duo célèbre sur la question de Grenelle. En tous les cas, je ne reviendrai pas sur l?entièreté du dossier, mais pour redire, vous vous en doutez, que votre v?u me pose de nombreux problèmes à différents égards. Simplement pour redonner trois éléments historiques.

Lors de l?adoption du Schéma directeur de l?eau non potable dans cette Assemblée, rappelez-vous, nous avions acté l?abandon du réservoir de Grenelle. C?est vraiment en concertation avec vous, la Mairie du 15e, que l?on avait écrit cette fameuse phrase dans le schéma directeur, qui disait que nous nous engagions à faire sur ce site un projet de végétalisation, de mise en valeur du patrimoine - des voûtes du réservoir, et de maintien d?un espace de respiration du point de vue urbain. C?est donc sur cette base que vous aviez aussi participé au jury des "Parisculteurs" organisé par Pénélope KOMITÈS, et que nous avions choisi ensemble ce projet. Je sais la pression locale importante sur ce dossier, mais on est finalement quand même beaucoup dans ce dont nous avions discuté au sein de cette Assemblée.

Pour répondre aussi aux questions soulevées une fois de plus par votre v?u : non, aujourd'hui, le réservoir n?est pas une zone humide, ni le lieu d?une biodiversité remarquable, si ce n?est les moustiques qui font l?objet d?une pétition des riverains. Non, ce réservoir ne constitue pas un îlot de fraîcheur. Nous avons fait une étude avec l?Agence de l?écologie urbaine. Oui, le collectif "Respiration 15" a fait un projet alternatif, mais qu?il a déposé largement après les délais du jury des "Parisculteurs". C?est regrettable, mais malheureusement une règle a été posée, de laquelle nous ne pouvons pas déroger au cas par cas. Oui, je le dis très librement parce que nous avons eu cette discussion avec "Respiration 15" il y a quelques semaines : je crains qu?à ce stade aucun projet d?agriculture urbaine ne trouve grâce à leurs yeux, pour en avoir longuement et sereinement discuté avec eux. Après tant de discussions, je crois qu?il est temps d?avancer. Le projet va démarrer. J?espère que vous aurez tout de même plaisir à le voir émerger et à l?inaugurer avec nous. C?est donc un avis défavorable.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Je vous remercie.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 64 du groupe les Républicains et Indépendants, avec un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est rejeté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPE 5.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DPE 5).