Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous passons au projet de délibération DFPE 155 : subvention et convention avec l?entreprise "Les Alchimistes", suite à l?appel à projets en vue de l?expérimentation de la collecte et du traitement des couches-culottes usagées.

C?est étrange, le nom en rapport avec l?objet. J?ai été surprise.

C?est à Mme FILOCHE que je donne la parole sur ce projet de délibération.

Mme Léa FILOCHE. - Le quatrième jour du Conseil de Paris nous permet d?aborder de nombreux sujets, dont celui-ci, qui peut prêter à sourire, mais qui est un sujet qui relève pour moi d?une grande fierté de vous en parler. Je tenais donc à partager avec vous la satisfaction que nous avons quant à ce qui est réservé aujourd?hui aux petits Parisiens et aux petites Parisiennes.

La Ville de Paris, dans le cadre de sa démarche "priorité petite enfance", fait un travail remarquable pour couvrir les besoins de toutes les familles en matière d?accueil - on se le dit assez ici, pas besoin de revenir dessus - avec l?objectif de 5.000 nouvelles places en crèche ouvertes avant la fin de la mandature qui sera atteint. A l?heure d?aujourd?hui, cet objectif est à 3.223 places. Il nous reste quelques mois pour arriver aux 5.000. Je ne doute pas que nous y arriverons.

La Ville de Paris a réussi à construire un service public de la petite enfance à hauteur des besoins. En effet, avec plus d?un enfant sur deux accueilli dans une structure financée par la Ville, Paris devient le premier département de France à couvrir le besoin des familles en matière de modes d?accueil collectifs. C?est une grande fierté de pouvoir le rappeler ici.

Au-delà de l?aspect quantitatif, ce projet de délibération nous invite à saluer les démarches d?innovation effectuées par la Ville de Paris dans le cadre notamment du développement durable dans ses structures collectives.

Le partenariat avec "Les Alchimistes" et leur projet "les couches fertiles des Alchimistes" permet d?initier la recherche et le développement d?une filière de collecte et de compostage des couches usagées. L?objectif ambitieux est donc de valoriser les 7 millions de changes usagés provenant chaque année des établissements de la petite enfance de notre Ville. Cette démarche est la parfaite illustration d?initiatives que nous pouvons accompagner pour développer la qualité de l?accueil dans chacune de ces structures. La collecte des déchets organiques de ces établissements va permettre une économie circulaire ultra-localisée, évitant ainsi l?impact de ces déchets liés à leur transport. Le compostage de ces couches sur un nouveau site de compostage localisé dans une ferme urbaine souterraine installée dans le 18e arrondissement va permettre une collecte de proximité qui pourra potentiellement être élargie pour bénéficier à toutes les familles parisiennes, tout en participant aussi à la sensibilisation et à la formation des familles et des professionnels sur les questions de tri et d?impact des déchets. Cette expérimentation va dans le bon sens et trouvera à terme des solutions pérennes économiquement viables, efficaces et écologiques au traitement des couches, qui sont l?un des principaux fléaux en matière de pollution et de volume de déchets produits, les couches étant principalement composées de plastiques qui, par ailleurs, sont souvent imbibés de substances chimiques. L?émergence et la structuration de nouvelles filières sont nécessaires, autant dans le compostage que dans le recyclage, pour trouver des alternatives à l?enfouissement ou l?incinération. Par ailleurs, des alternatives restent à inventer dans ce domaine, tout d?abord pour protéger nos enfants des perturbateurs endocriniens contenus dans certaines couches et produits de petite enfance, ensuite pour privilégier l?utilisation de matériaux moins impactants pour la planète, par exemple recyclés ou naturels, et enfin pour réfléchir plus largement à la réduction des déchets produits en limitant le volume des couches et en favorisant, dans la mesure du possible, le réemploi et la réutilisation. A titre d?exemple, nous pourrions rapidement réfléchir à des dispositifs permettant que les crèches parisiennes respectent la diversité des modes de lange des familles en acceptant l?utilisation de couches lavables. Des travaux visant à étudier la faisabilité et la pertinence écologique de ce genre de mesure seraient un bon moyen de prolonger ce premier pas en avant exceptionnel que notre groupe souhaitait saluer aujourd?hui. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup. Madame CHARNOZ, je vous propose de répondre.

Mme Sandrine CHARNOZ. - Merci, Madame la Maire.

Merci, chère Léa FILOCHE, pour votre intervention qui permet de mettre en lumière cet axe important de la démarche "priorité petite enfance", qui a pour objectif de valoriser l?accueil, et vous l?avez bien décrit, des petits Parisiens et des petites Parisiennes, tous modes d?accueil confondus, à travers des réalisations, notamment en matière de développement durable.

A ce titre, j?en profite, puisque Léa FILOCHE a bien décrit l?appel à projets, pour nous écarter du sujet et vous parler du lait distribué dans les crèches parisiennes qui, depuis le début du mois de mars, est à 100 % bio. Ces efforts sur notre engagement sur l?alimentation bio et durable à 70 % dans les crèches sont récompensés par la labellisation du troisième niveau "Ecocert", à savoir la troisième carotte, ce qui est une première pour une collectivité en France.

Paris, vous l?avez compris, s?est aussi résolument engagé en faveur du "0 déchet", en travaillant notamment à mettre fin à l?enfouissement et l?incinération des déchets qui peuvent être valorisés. C?est dans ce cadre que la Ville de Paris souhaite valoriser les changes complets jetables usagés provenant des crèches, et a demandé la fourniture de changes qui, après usage, doivent pouvoir être valorisés de manière optimale pour diminuer notre empreinte carbone. Le nouveau marché de couches, notifié en janvier 2018, intègre ce changement.

Nous sommes allés au-delà, comme d?habitude, et nous avons ici un projet de délibération qui nous permet, au travers du partenariat avec "Les Alchimistes", entreprise de l?économie sociale et solidaire, d?expérimenter une filière de collecte et de compostage des couches usagées, vous l?avez dit, qui représentent 7 millions de déchets par an au niveau des établissements de la petite enfance. Pour ramener cela dans les souvenirs de certains, un enfant utilise 4.000 à 6.000 couches avant d?être propre. C?est plus d?un million de tonnes de déchets en France, 40 % des déchets ménagers d?un foyer avec un enfant en bas âge, ce qui n?est pas rien, et c?est une dépense en moyenne de 1.000 euros par foyer. C?est important d?avancer et de progresser. En tout cas, Paris sera la première ville en France à mener un tel projet.

A travers des renouvellements des marchés, la Ville de Paris s?efforce également d?éliminer peu à peu le plastique et les composants qui peuvent s?avérer toxiques, ou remplacer par des objets en bois ou en verre traité la vaisselle, les jouets ou le matériel de puériculture. C?est une démarche globale et complète. Dans une démarche de principe de précaution, des discussions sont en cours pour étudier prochainement les sources et les solutions possibles contre les perturbateurs endocriniens.

Nous sommes résolument engagés en faveur de la qualité des modes d?accueil et la protection des plus petits pour leur proposer un environnement de qualité, tous modes confondus. Bien sûr, cette qualité accompagne notre politique volontariste quantitative de 5.000 nouvelles places sur cette mandature. Je vous remercie de bien vouloir approuver ce projet de délibération.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci, Mesdames, pour cet échange.

(Applaudissements nourris).

Je vous propose que nous approuvions ce projet de délibération.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DFPE 155.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DFPE 155).

2019 DFPE 140 - Réalisation d?une crèche démontable dans l'enceinte de l?hôpital Saint-Louis, 1, rue Claude-Vellefaux (10e). - Convention de transfert de gestion du domaine public A.P.-H.P./Ville de Paris.