Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2019


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Le v?u n° 205 est relatif à la présence d?agents aux points écoles durant le périscolaire.

La parole est à Alix BOUGERET.

Mme Alix BOUGERET. - Un v?u sur un sujet récurrent de notre Conseil en matière scolaire, qui concerne les points écoles et la surveillance des traversées des enfants à la sortie des établissements scolaires. J?avais eu l?occasion, il y a plus d?un an, de déposer un v?u similaire en ouvrant la possibilité de mobiliser les animateurs des écoles pour pouvoir assurer des points écoles à des horaires plus étendus. C?est le v?u déposé aujourd?hui par Philippe GOUJON et l?Exécutif du 15e pour assurer la surveillance des points écoles à l?issue des activités périscolaires. On sait que beaucoup d?enfants participent à ces activités périscolaires. Notamment l?hiver, quand il fait nuit, les traversées ne sont pas toujours aisées. Les parents ont du mal à comprendre qu?on puisse assurer ces sorties de manière sécurisée à 16 heures 30 et pas à 18 heures. Ce v?u a donc pour objet de remettre un peu ce sujet sur la table et de voir quelles avancées pourraient avoir lieu pour assurer la sécurité des enfants à la sortie du périscolaire. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - Merci, Alix BOUGERET, pour ce v?u qui nous permet de nous rassembler sur une préoccupation prioritaire qui est la sécurité des enfants aux abords des écoles. Je tiens d?ailleurs à saluer le travail fondamental que jouent les agents points écoles encadrant les traversées piétonnes aux abords des écoles parisiennes.

Nous avons déjà aménagé les temps de travail de ces agents pour prendre en compte, il y a quelques années, les temps d?activités périscolaires dans le cadre de la réforme des rythmes. La question d?étendre ces horaires à 18 heures 30 pose d?abord la question du besoin réel à ces horaires tardifs. En moyenne, ce sont seulement un quart des enfants qui sont encore à l?école.

Je souhaiterais, de manière ouverte, en associant évidemment Colombe BROSSEL à mes propos, vous dire combien nous étudierons cette proposition, avec néanmoins une dernière observation, les difficultés de recrutement de ces agents que nous rencontrons. Pour ces postes aux horaires en pointillé, un faible nombre de candidats se présentent en raison de la précarité des postes. En ajoutant une vacation supplémentaire, le poste pourrait être rendu trop contraignant en termes d?amplitude de travail : plus de 10 heures pour un travail quotidien qui n?est que de 3 heures 20. Tout cela mérite d?être étudié, et c?est pour cela que nous donnons, avec Colombe BROSSEL, un avis favorable à votre v?u.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 205 avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2019, V. 192).

Voeu déposé par le groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants relatif à la lutte contre le harcèlement scolaire et au recrutement d'assistants sociaux scolaires.