Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DJS 413 - Signature d'un marché article 30 relatif à la gestion de la Maison des Ensembles (12e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2009


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DJS 413 concernant la signature d'un marché article 30 relatif à la gestion de la Maison des Ensembles dans le 12e.

La parole est à Mme BLUMENTHAL.

Mme Michèle BLUMENTHAL, maire du 12e arrondissement. - Merci.

Ce projet de délibération correspond à une fin et à un début. Un début puisqu?elle va permettre de mettre à disposition un nouvel équipement de proximité dans le 12e arrondissement. Mais ce projet de délibération concrétise aussi la fin d'un long processus de réappropriation par et pour les habitants d'un lieu emblématique étroitement lié à l?histoire et à la vie du quartier d?Aligre.

Cet immeuble de caractère, propriété de la Ville de Paris, mis à disposition d?un syndicat ouvrier, a longtemps été laissé en déshérence, occupé en fin 96 par un collectif qui lui a donné son nom actuel de Maison des ensembles. En 2001 et conformément à nos engagements de campagne d'alors, nous avons engagé un travail de négociation pour aboutir en 2003 à la libération sans violence des lieux.

Nous avons dès lors, en parallèle, lancé un travail de réfection pour définir avec l'aide du Conseil de quartier, des associations de quartier, des habitants et du Conseil local de la jeunesse ce qui devait être le devenir de ces bâtiments : soutenir la vie associative, ouvrir largement la Maison des ensembles sur la vie de quartier, lui donner une orientation claire en direction de la jeunesse, créer un centre d'animation faisant défaut jusqu'alors dans ce secteur, faire de ce lieu un équipement dynamique, innovant qui corresponde à l'esprit du quartier.

La première étape marquante de ce processus a été l?ouverture d'un café associatif géré par la Commune libre d?Aligre dans une partie rénovée de la Maison des Ensembles. Ce fut le premier pas concret vers l'ouverture du site vers le quartier. Ce lieu de citoyenneté et de débats démocratiques a immédiatement rencontré son public en atteignant rapidement un millier d'adhérents. Ce succès nous a naturellement encouragés à poursuivre dans cette voie. Il reste à rénover le reste du bâtiment et à affiner les propositions sur son devenir.

Le dialogue s'est poursuivi dans un esprit d'échanges d'idées, d'expériences. Je tiens ici à remercier les services de la Ville, en particulier ceux de la DJS qui se sont toujours montrés disponibles, patients et à l'écoute pour faire avancer ce projet. Par ce travail partenarial, nous avons abouti à l?élaboration d'un cahier des charges permettant de lancer l'appel d'offres, afin de retenir le futur gestionnaire de la Maison des ensembles. Cet équipement de proximité accueillera dans un même lieu : un centre d'animation, un point information jeunesse, un studio d'enregistrement, des salles polyvalentes, une salle de danse, des bureaux associatifs pérennes, mais aussi les vestiaires rénovés du terrain d?éducation physique attenant.

Pour en assurer sa gestion, le choix d?un marché article 30 s?est imposé comme celui qui offrait les meilleures garanties financières pour la Ville car il impose un cadre permettant d?accompagner au plus près la montée en charge et la consolidation de cet équipement qui est à la fois nouveau dans le quartier et nouveau par sa nature.

Après plusieurs entretiens avec les équipes candidates, c?est le projet proposé par la Ligue de l?enseignement qui a été retenu comme offrant les meilleures garanties aux habitants d'une offre diversifiée d'activités tout au long de l'année avec, en particulier, une orientation très marquée vers les activités jeunesse. La Ligue prévoit de nombreux projets en partenariat avec les acteurs du quartier, au premier plan desquels le café associatif. La mise à disposition des salles pour les activités des associations de quartier permettra, par ailleurs, de répondre à une demande très forte, notamment dans le domaine culturel, qui est encore aujourd'hui insuffisamment satisfaite.

L'ouverture se fera progressivement avec une période de préfiguration de huit mois, puis un fonctionnement en pleine charge dès la rentrée 2010. Nous nous réjouissons dans le 12e de l'ouverture prochaine de la Maison des ensembles, dans cet arrondissement où cette Maison est attendue depuis longtemps. Je suis persuadée qu?elle trouvera un succès immédiat comme le Centre Charenton...

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Madame la Maire.

Je donne la parole à M. NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Je serais très bref puisque Mme BLUMENTHAL a dit l?essentiel au sujet de ce nouvel équipement de proximité rue d'Aligre, la Maison des ensembles. Ce sera un équipement nouveau et assez et iconoclaste puisqu?il y aura à la fois des vestiaires pour le terrain d'éducation physique mitoyen, mais aussi des salles de répétition pour les jeunes, des locaux associatifs, notamment pour des associations à vocation humanitaire ou sociale qui interviennent au niveau national.

Ces centaines de nouveaux mètres carrés sont très attendues dans le quartier depuis des années. Par ailleurs, depuis deux ans, fonctionne un café associatif au 3 rue d'Aligre qui marche très bien et qui s'est énormément impliqué dans la vie de quartier. Il est important, à ce stade, de bien penser l'articulation entre l'existant et le futur bâtiment et son futur gestionnaire.

C'est le sens de ce que je souhaitais dire au nom des élus du 12e qui ont, évidemment, un grand intérêt à l'ouverture de ce nouvel équipement de proximité.

Je vous remercie.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.

Je donne la parole à M. Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, adjoint, au nom de la 7e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.

D'abord, merci aux deux intervenants précédents d'avoir insisté sur le caractère innovant de la création de la Maison des ensembles qui ouvrira ses portes en mars 2010. J'insiste sur cet aspect-là - et j'y tiens beaucoup -, c?est que dans les nouveaux équipements jeunesse et notamment les centres d'animation, il faut que nous soyons extrêmement vigilants sur ces caractères innovants.

Il ne faut pas que nous fassions sortir de terre des structures qui soient exclusivement des structures de prestations d'activités ou de prestations services avec, finalement, parfois, une âme manquante, notamment sur la capacité d?avoir à la fois de la mixité sociale, des lieux d'activités diverses, musicales ou sportives, et en même temps, des espaces libres que le public jeune puisse s'approprier.

C'est un défi qui est difficile. On le tente dans d'autres structures, je pense, par exemple, à la structure innovante qui va ouvrir ses portes dans le 10e arrondissement. Ce n'est pas toujours évident mais, en même temps, j'ai la conviction que c?est vers ce schéma qu?il nous faut aller, à la fois des prestations d?activité, des activités, de l?occupation et, en même temps, une possibilité d'appropriation des espaces libres.

Je félicite, d'ailleurs, tous les élus du 12e et notamment Michèle BLUMENTHAL parce qu?un travail conséquent a dû être mené pour arriver à ce résultat. Je suis évidemment comme eux impatient de l'ouverture en mars prochain.

Sur la problématique particulière du lien entre la Commune libre d?Aligre qui gère le café associatif intégré à la Maison des ensembles et la Ligue de l'enseignement qui a remporté le marché article 30, nous sommes effectivement très favorables à ce qu'il y ait un partenariat privilégié. Il y aura une convention qui gèrera les relations entre la Commune libre et la Ligue de l'enseignement pour que le café associatif soit un espace de convivialité, de mixité sociale, de mixité intergénérationnelle et un lieu culturel.

Pour les mises à disposition d'espaces, nous vous proposerons une délibération au mois de décembre prochain.

Pour les tarifs des mises à disposition, évidemment, il pourra y avoir des conventions soit pérennes, soit ponctuelles, d'occupation gratuite et nous veillerons, bien évidemment, à ce que les associations du 12e, à commencer par la Commune libre d?Aligre soient privilégiées dans la mise à disposition de ces locaux.

Et enfin, il y aura une période de préfiguration de six mois jusqu'au 31 août 2010. Je vous propose que nous puissions faire un bilan avec les élus du 12e à la fin de ces six mois pour voir éventuellement quelles modifications nous devons apporter, y compris, si besoin, à la convention entre la Commune libre et la Ligue de l'enseignement. Une nouvelle fois, félicitations à l'ensemble des parties prenantes du dossier, notamment à la Direction de la Jeunesse et des Sports et surtout à la mairie du 12e.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DJS 143.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DJS 143).