Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

70 - QOC 95-187 Question de Mme Martine BILLARD à M. le Maire de Paris au sujet de la mise en place d'un tramway à Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1995




M. Gérard LEBAN, adjoint, président.- Nous passons à la question orale de Mme Martine BILLARD à M. le Maire de Paris au sujet de la mise en place d'un tramway à Paris.
Je vous en donne lecture :
"La presse s'est fait l'écho du lancement d'une étude sur la mise en place d'une première ligne de tramway à Paris.
Comme l'a souligné la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (F.N.A.U.T.) dans une étude publiée récemment, la réintroduction du tramway à Paris comporterait de nombreux avantages, car le tramway a au moins 7 atouts : grande capacité, faible encombrement, régularité, rapidité, accessibilité, économie en énergie et, peut-être surtout, absence de pollution sonore et atmosphérique.
La presse s'est fait l'écho à ce sujet d'un choix à effectuer quant au site d'implantation entre la ligne "petite ceinture" et les "boulevards des Maréchaux".
Les boulevards des Maréchaux permettraient de nombreuses correspondances avec les autres moyens de transport en commun existants et constituent donc le site d'implantation le plus intéressant pour une première ligne de tramway.
M. le Maire de Paris peut-il, par ailleurs, confirmer que le projet étudié concerne bien une rocade faisant le tour de l'ensemble de Paris et ne se limite pas au secteur sud-ouest ?"
Je vous communique les éléments de réponse au lieu et place de M. Bernard PLASAIT, adjoint.
Je prends note de vos arguments en faveur de l'option "Maréchaux" et je vous signale que j'ai demandé aux services de la Ville une étude comparative des différentes solutions pour le projet d'implantation d'un tramway en rocade sud de Paris.
Tout d'abord, je vous rappelle que ce projet tient compte des intentions exprimées par le Schéma directeur régional d'Ile-de-France et la Charte d'aménagement de Paris qui assignent à cette zone l'objectif, jugé prioritaire, d'amélioration de la desserte en transport en commun en rocade sud de Paris en prolongeant le Tram Val-de-Seine.
Les deux sites envisageables pour cette implantation, c'est-à-dire la Petite ceinture ferroviaire et les boulevards des Maréchaux, doivent être maintenant évalués et comparés dans le cadre d'une réflexion prenant en compte de manière équitable les aspects "transports" et "aménagement urbain" d'un tel projet. A cet égard, la Ville de Paris a pris l'attache du Syndicat des Transports parisiens et de la R.A.T.P. au sein d'un groupe de travail qui aura pour mission d'en analyser et d'en présenter les aspects "transports", les services de la Ville étant, par ailleurs, chargés d'en étudier les propositions alternatives d'aménagement.
Pour ce qui concerne un éventuel "bouclage" de cette ligne autour de Paris, il s'agit d'une question plus large qui devra être examinée avec les autorités responsables en matière de transports en commun.