Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Voeu déposé par M. Roger MADEC et adopté à l’unanimité du Conseil du 19e arrondissement relatif à l’annonce de fermeture du BHV Flandre.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2008


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous examinons en 2e Commission le v?u référencé n° 23 dans le fascicule. Ce v?u est relatif à la fermeture du B.H.V. Flandres. Il a été déposé par Roger MADEC, avec l?ensemble des groupes de la majorité du 19e arrondissement.

Madame BROSSEL, vous avez la parole.

Mme Colombe BROSSEL. - C?est un v?u présenté par Roger MADEC et adopté à l?unanimité de notre conseil d?arrondissement.

La direction du Groupe GALERIES LAFAYETTE a annoncé, il y a quelques jours, la fermeture de deux magasins de la chaîne B.H.V., au mois de juin, dont celui avenue de Flandres, situé dans le 19e arrondissement, suscitant une certaine émotion dans le quartier, mais également, évidemment, auprès des salariés et auprès des élus.

Ce quartier est emblématique du renouvellement urbain du Nord-est parisien et de cet arrondissement. En témoignent, bien sûr, le recul du chômage, mais également l?ouverture d?un certain nombre d?enseignes commerciales prestigieuses, la création d?une nouvelle offre commerciale au 104 rue d?Aubervilliers et la requalification urbaine en cours sur les territoires de Paris Nord-est.

Cette annonce de la fermeture de B.H.V. Flandres nous semble contradictoire avec l?existence de ces potentialités économiques et de développement commercial et c?est pourquoi nous avons souhaité qu?elle puisse être reconsidérée.

Si cette fermeture devait être confirmée, ce choix exigerait qu?une solution d?emploi pour l?ensemble des personnes travaillant sur le site soit apportée par l?employeur, évidemment.

Un comité de site, composé de représentants de l?entreprise, dirigeants et salariés, des élus d?arrondissement et des services concernés de la Ville et de l?Etat, pourrait être chargé, c?est en tout cas la proposition que nous faisons, de faire le point sur la situation de ce magasin, des potentialités de maintien ou, à défaut, d?accompagner la reconversion commerciale du site qui se situe sur une avenue comportant une protection renforcée du commerce et de l?artisanat.

Voilà les trois propositions que nous faisons dans ce v?u qui, je le rappelle, a été adopté à l?unanimité du Conseil du 19e arrondissement.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Madame BROSSEL.

Je donne la parole à M. SAUTTER pour vous répondre.

M. Christian SAUTTER, adjoint, au nom de la 2e Commission. - L?Exécutif partage pleinement la préoccupation que Mme BROSSEL a exprimée au nom du conseil du 19e arrondissement qui a proposé ce v?u à l?unanimité.

Mme BROSSEL a rappelé que, le 18 janvier dernier, la Direction de l?enseigne B.H.V. avait informé le Comité d?Entreprise de son projet de fermer le magasin de l?avenue de Flandres, 5.200 mètres carrés de surface dans le 19e arrondissement, ainsi d?ailleurs que celui du centre commercial Créteil Soleil, 15.000 mètres carrés, dans le Val-de-Marne.

Ces fermetures succèdent à celles de Strasbourg et de Caen, en 2006.

Avenue de Flandres, 90 salariés seraient concernés par la fermeture du magasin, dont 82 en contrat à durée indéterminée et 8, en contrat à durée déterminée.

Le v?u qui est présenté et qui appelle, au nom du Conseil de Paris, à reconsidérer la décision de fermeture, qui appelle la Direction du B.H.V. à participer à un comité de site qui, en cas de confirmation de la fermeture, préparerait la reconversion commerciale et qui, en tout état de cause, garantirait à chaque personne travaillant sur le site, une solution d?emploi, reçoit le plein soutien de l?Exécutif.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.

Monsieur VUILLERMOZ, vous avez la parole.

M. Jean VUILLERMOZ. - Je vais être rapide puisque notre question d?actualité portera sur la situation d?ensemble des grands magasins dans notre ville.

J?ai écouté la réponse de M. SAUTTER qui est très bonne et, évidemment, nous allons voter ce v?u.

Je souhaite dire qu?il y a vraiment un très grand émoi dans le 19e arrondissement et dans cette partie du 19e arrondissement. Il faut tout faire. Je crois que la Ville peut encore intervenir pour empêcher la fermeture de ce magasin. Je souhaite vraiment que la Ville s?engage, avec tout le pouvoir qu?elle a, pour essayer de faire en sorte que ce magasin ne ferme pas.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur VUILLERMOZ.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u n° 23 déposé par M. Roger MADEC, avec un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

La proposition de v?u est adoptée. (2008, V. 7).