Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DU 122 - Dénomination rue Pierre Seel (4e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Nous examinons le projet de délibération DU 122 : dénomination rue Pierre Seel. La parole est à Julien BARGETON.

M. Julien BARGETON.- Merci, Monsieur le Maire.

Pierre Seel, né en 1923 et mort en 2005, a été arrêté par la Gestapo en mai 1941 à Mulhouse, en raison de son homosexualité, envoyé au camp de Schirmeck, puis libéré en novembre 1941

C'est le premier Français à avoir témoigné publiquement de sa déportation pour motif d'homosexualité. Il a écrit son autobiographie en 1994 : "Moi, Pierre Seel, déporté homosexuel." Je crois d'ailleurs, Monsieur le Maire, que vous le connaissiez.

Considérant qu'en France, il n'existe qu'une seule voie dénommée Pierre Seel, à Toulouse où il est mort, nous avons proposé avec notre groupe de dénommer une voie à Paris. Il y a une plaque à la mémoire des victimes de la barbarie nazie, "déporté pour motif d'homosexualité", qui avait été demandée à l'initiative de l'association "Les oubliés de la mémoire" en septembre 2010.

Paris est une ville ouverte à la diversité, accueillante, solidaire, soucieuse de l?égalité des droits et des parcours. Dans ce cadre, notre groupe a aussi proposé d'autres noms. Je rappelle Pierre Herbart, dont son nom a fait l'objet d'une belle inauguration dans le jardin rue de Babylone. Nous avions aussi proposé le couple Claude Cahun et Marcel Moore, les deux artistes homosexuels qui vivaient ensemble et ont créé ensemble. Nous avions aussi proposé le nom d?Azzedine Alaia. Notre groupe s'enorgueillit de participer ainsi au Mois des Fiertés, le mois de juin, parce que, par nos propositions, nous y avons contribué, et celle de Pierre Seel est aussi un hommage utile. En effet, c'est un homme, je reconnais que cela ne participe pas à l'équilibre de la parité, mais rappeler que des homosexuels ont été déportés pendant la Seconde Guerre mondiale pour homosexualité, à travers cette personnalité de Pierre Seel, est absolument indispensable.

Merci beaucoup.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Merci, Julien BARGETON, pour votre hommage à Pierre Seel, qu'avec d'autres ici, j'ai eu l'honneur de rencontrer et de connaître. Je donne la parole à Catherine VIEU-CHARIER.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe.- Chers collègues, je vous remercie pour cette intervention.

Cette dénomination est en accord avec la recommandation 44 : nommer certaines rues, places, équipements, en l'honneur de personnalité LGBTQI, du rapport "Paris, Ville phare de l'inclusion et de la diversité", que mon ami et collègue Jean-Luc ROMERO a transmis à la Maire en 2018. Nous suivons ainsi l'exemple de Toulouse et de Mulhouse qui ont déjà une rue et une plaque en hommage à Pierre Seel.

Ainsi, le 19 juin, dans le 4e arrondissement, seront inaugurées la place Harvey Milk, la place Ovida Delect, la place des émeutes de Stonewall, sur laquelle sera apposée une plaque commémorative en hommage à Gilbert Baker, et donc la rue Pierre Seel avec les familles et les associations.

Cette dénomination s'ajoute aux autres dossiers, dont vous avez parlé, Monsieur BARGETON. Dans le 7e arrondissement, l?allée Pierre Herbart, inaugurée dernièrement par mon collègue Christophe GIRARD et dans le 6e, l?allée Claude Cahun-Marcel Moore, en l?honneur de ce couple d'artistes et de résistantes, toutes deux originaires de Nantes, cette allée est tout à fait symbolique pour nos deux villes, compagnons de la Libération.

Je tiens à remercier, ici, les neveux de Pierre Seel qui nous ont aidés à faire aboutir ce projet, ainsi que l'association "Les oubliés de la mémoire", qui seront présents lors de l'inauguration, le 19 juin.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Merci, Catherine VIEU-CHARIER.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 122.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DU 122).