Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif aux revêtements de chaussées et trottoirs dans le 17e.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2019


 

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Nous examinons le v?u référencé n° 117 relatif aux revêtements de chaussée et trottoirs, dans le 17e arrondissement.

La parole est à M. Geoffroy BOULARD, pour deux minutes.

M. Geoffroy BOULARD, maire du 17e arrondissement. - Merci, Madame la Maire.

Ce v?u n?a qu?un seul objectif : vous alerter sur l?état particulièrement dégradé des revêtements de chaussée à Paris, notamment dans le 17e arrondissement. La présence de très nombreux nids-de-poule dans le 17e, sur la chaussée comme sur les trottoirs, complique les déplacements et engendre un certain nombre d?accidents, des risques importants pour les usagers de la route mais aussi les conducteurs de deux-roues, les piétons, les cyclistes. Il est donc absolument nécessaire d?anticiper la dégradation de la chaussée et des trottoirs en amont de la période hivernale.

La Ville de Paris, dans ce v?u, doit absolument accélérer la mise en ?uvre du Plan "anti-nids-de-poule" 2019, notamment dans le 17e arrondissement, qui a pris un certain nombre de retard.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Pour vous répondre, la parole est à M. NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Madame la Maire. Le 17e arrondissement a bénéficié d?un effort important de traitement des nids-de-poule. Ainsi, en 2018, 900 nids-de-poule et défauts de chaussée ont été traités. Le 17e est même l?arrondissement parisien où le plus grand nombre de nids-de-poule a été rebouché en 2018. Sur les cinq premiers mois de l?année, ce sont près de 275 nids-de-poule supplémentaires qui ont été bouchés. Par ailleurs, les travaux d?enrobé projeté envisagés dans le 17e arrondissement concernent près d?une trentaine de voies. Vous le voyez, Monsieur le Maire, le 17e n?est pas délaissé, loin de là. Nous verrons à réaliser le plan de charge prévu, ainsi que vous le demandez. Ce v?u étant sans objet, nous émettrons un avis défavorable.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Merci. Je mets aux voix? Vous demandez ?

M. Geoffroy BOULARD, maire du 17e arrondissement. - Nous maintenons notre v?u.

Je suis sidéré d?entendre que vous accélérez mais que vous nous demandiez de retirer ce v?u. Il y a trente voies de traitées, mais nous n?avons pas la liste. Il y a beaucoup de dégradations : si je prends le boulevard Pereire ou l?avenue des Ternes, nous avons des trous qui datent déjà de plus de 6 mois. Nous sommes au mois de juin ! Je ne comprends pas la position de l?Exécutif qui dit : "On va accélérer, mais il faut retirer le v?u". Je suis évidemment dans le maintien de ce v?u, qui est porté par la majorité municipale d?arrondissement et notamment soutenu par notre députée, Brigitte KUSTER.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Très bien. Nous ne demandons pas de le retirer. S?il est maintenu, comme nous l?avons bien compris, je le mets aux voix avec un avis défavorable de l?Exécutif. Que demandez-vous ? Une explication de vote ? C?est un peu compliqué. Allez-y, pour 40 secondes.

M. Alexandre VESPERINI. - Oui, nous avons le droit à une explication !

Merci, Madame la Présidente.

Je remarque tout de même que, depuis ce matin, nous traitons des questions de voirie et d?espace public qui sont des questions sur lesquelles nous sommes tous, sur tous ces bancs, interrogés principalement, en priorité, par nos concitoyens. Je constate que nous déposons tous des v?ux sur lesquels l?adjoint en charge de la voirie nous dit - c?est le cas sur ce v?u-là : "On a bien compris, on est d?accord avec vous, mais retirez votre v?u parce que c?est sans objet". Très franchement, à un moment donné, si vous voulez que nous arrêtions de déposer des v?ux et si vous voulez que nous sortions de cette impasse, dialoguez avec nous ! Quand nous vous faisons des courriers, répondez-nous ! Quand nous faisons des v?ux, contactez-nous avant la séance du Conseil de Paris pour que nous nous mettions d?accord, que nous essayions d?avancer, que nous fassions des réunions !

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - 40 secondes, Monsieur VESPERINI. Merci.

M. Alexandre VESPERINI. - Ce n?est pas possible, on ne peut pas continuer à travailler comme cela !

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - J?ai une autre explication de vote de M. JULIEN.

M. Pascal JULIEN. - Au-delà de l?excitation que vous avez peut-être, au sein de la droite, à l?approche des élections - invitation complètement stérile ! -, je voudrais quand même corriger quelque chose qui vient d?être dit. Nous ne sommes pas tous d?accord sur les sujets au sein de cet hémicycle. Pour prendre l?exemple du casque, mon groupe est opposé à l?obligation du casque, aussi bien pour les trottinettes que pour les vélos. Surtout, nous pensons que la meilleure sécurité, par exemple pour les vélos? Si on m?interrompt, cela fera plus d?une minute ! Je ne vous ai pas interrompu !

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - S?il vous plaît, laissez M. Pascal JULIEN s?exprimer.

M. Pascal JULIEN. - C?est tout de même incroyable ! Je croyais qu?à droite, c?était l?ordre ! Je constate, depuis 2014, que c?est l?indiscipline permanente ! La division, tout le temps ! Je continue mon propos : la meilleure des sécurités pour les cyclistes, ce n?est pas le casque?

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - S?il vous plaît !

M. Pascal JULIEN. - ? c?est d?être très nombreux, le plus grand nombre possible de vélo sur la voie ! C?est cela qui, statistiquement, monte la sécurité. Vous n?avez aucune statistique montrant que le casque, en matière de circulation douce, est une protection en termes d?accidentologie.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur JULIEN. Je vous demande de revenir au calme, s?il vous plaît.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.