Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DDCT 26 - Subventions (204.000 euros) avec 11 associations, au titre de la lutte pour l’égalité des droits, de la visibilité LGBT (Lesbiennes, Gays, Bis et Trans).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2019


 

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DDCT 26 et de l?amendement technique n° 136 bis déposé par l?Exécutif.

Je donne la parole à M. Christian HONORÉ, du groupe "100% Paris".

M. Christian HONORÉ. - Oui, Madame la Maire.

Au nom du groupe "100% Paris", nous allons voter ce projet de délibération qui porte sur les subventions à 11 associations ?uvrant sur l?égalité des droits et de la visibilité LGBT.

La multiplication des actes et des agressions dont sont victimes de nombreuses Parisiennes et de nombreux Parisiens est inquiétante. Il n?y a pas de jour, sur les réseaux sociaux ou dans la presse, où nous n?avons pas le témoignage de personnes insultées, agressées, victimes de l?expression de l?homophobie la plus caricaturale et la plus honteuse. Les chiffres sont éloquents : le nombre d?actes homophobes est en constante progression. Le rôle des associations pour lutter contre l?homophobie est essentiel et primordial dans tous les champs d?activité - social, culturel, sportif, professionnel. Il est absolument indispensable que nous donnions non seulement des signes de solidarité, mais aussi et surtout que nous dotions les associations de moyens pour agir au mieux des besoins.

Au-delà des agressions, les discriminations sont un fléau insupportable, un poison qui s?instille dans les relations humaines et qui altère la vie quotidienne de nos concitoyens homosexuels : discrimination d?accès au logement, à l?emploi.

Il s?agit d?exprimer notre solidarité à l?égard des victimes qui n?ont d?autre tort que d?être ce qu?ils sont - ni plus, ni moins. La présence effective de la Ville de Paris auprès des victimes constitue un symbole fort.

Je vais voter d?autant plus facilement ce projet de délibération que nous avons présenté, avec Pierre-Yves BOURNAZEL, un v?u en novembre 2018 sur la nécessité de travailler en liaison avec des associations d?aide aux victimes en raison de l?orientation sexuelle et identité d?un genre pour soutenir financièrement leurs actions. Pour finir, je voudrais une fois encore saluer leur travail et leur engagement. Je vous remercie.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Je vous remercie. Je donne la parole à Hélène BIDARD.

Mme Hélène BIDARD, adjointe. - Merci beaucoup, Madame la Maire.

Chers collègues, vous le savez, notre engagement pour la promotion des droits des personnes LGBTQI est ancien mais, depuis la communication de la Maire de juin 2018 et les faits graves de violence que vous avez mentionnés, qui ont pu être médiatisés par les victimes et leurs proches au cours du deuxième semestre 2018, nous voyons que le soutien de notre hémicycle devient vraiment unanime, ce dont nous nous réjouissons évidemment beaucoup.

La persistance des actes haineux continue cependant de nous inquiéter et montre que la parole n?a pas fini de se libérer à tous les niveaux. Pour ne citer qu?un chiffre issu du dernier rapport de "S.O.S. Homophobie", nous avons vu en 2018 une augmentation de 42 % des témoignages d?actes à l?encontre des personnes lesbiennes.

Par ce projet de délibération, notre Ville entend bien continuer de contribuer à la prévention et à la lutte contre les LGBTphobies de façon forte et concrète, bien loin des paroles sans lendemain. Avec Emmanuel GRÉGOIRE, nous nous félicitons donc d?augmenter de façon considérable les moyens dédiés à cette politique conformément à l?annonce de la Maire en novembre 2018 au moment du lancement du plan d?action LGBTQI de la Ville de Paris. Ce plan de 32 mesures nous permet d?élaborer une stratégie municipale de lutte et de prévention contre les LGBTphobies, mais aussi de développer des actions transversales au niveau de chacune des directions municipales. Un état des lieux régulier des mesures mises en ?uvre par les services de la Ville de Paris sera effectué, afin d?inscrire ces sujets de manière pérenne et transverse dans la politique globale de la Ville de Paris.

Je me félicite donc aussi de subventions passant de 147.000 euros en 2018 à 206.000 euros en 2019. J?inclus d?ailleurs l?amendement de l?Exécutif que vous avez eu, le 136 bis, qui nous permet d?augmenter la subvention à l?"Association des journalistes LGBT" pour faire venir en l?occurrence des militantes américaines de Stonewall pour la commémoration du cinquantenaire des émeutes, prévue la semaine prochaine dans le 4e arrondissement dont je salue le maire, Ariel WEIL. Monsieur HONORÉ, vous avez à juste titre abordé la question budgétaire, centrale dans une politique publique. Nous souhaiterions qu?elle soit partagée par les autres institutions, que ce soit l?Etat ou la Région, puisque ce projet nous permet de soutenir davantage les actions des associations et de leurs bénévoles dont le travail est remarquable, vous l?avez souligné aussi, avec une augmentation de 40 % des crédits dédiés par la Ville de Paris pour ces associations. Je signale 6 nouveaux projets, notamment ceux de "Acceptess-T", de "Basiliade" ou encore de "Stop homophobie". Il y a aussi "Les Dégommeuses" et la Fédération sportive gaie et lesbienne (F.S.G.L.), qui a organisé le week-end dernier le Tournoi international de Paris (T.I.P.), un projet inclus dans le prolongement de l?organisation des Gay Games en 2018 à Paris et qui participe à la lutte contre les discriminations, contre les LGBTphobies dans le domaine du sport. Nous vous proposons également de renouveler notre soutien au centre LGBT Ile-de-France qui vient de fêter ses 25 ans, comme "S.O.S. homophobie". Une partie de sa subvention reste consacrée à la location d?un espace de stockage pour les archives menacées dans l?urgence de perte ou de disparition dans l?attente de la création du centre d?archives LGBT sur lequel notre premier adjoint est revenu au début de notre Conseil. Je vous signale enfin qu?avec ce projet, la Ville apporte pour la quatrième année consécutive son soutien au projet exemplaire de l?"A.R.D.H.I.S." et des associations qui accueillent les réfugiés LGBT. L?"Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles à l?immigration et au séjour" est une des rares associations à ?uvrer pour l?accompagnement des personnes exilées LGBT qui cherchent asile à Paris. Je vous signale à titre indicatif l?exposition "Chant d?amour". Vous avez dû voir le communiqué de presse de la Ville de Paris ; elle sera bientôt inaugurée. Je vous signale enfin le bal du "M.A.G. Jeunes LGBT" le 29 juin, un bal caritatif auquel vous pouvez tout à fait vous inscrire. Je vous remercie.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Je vous remercie.

Je mets aux voix, à main levée, le projet d?amendement n° 136 bis déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ? Abstentions ?

Le projet d?amendement n° 136 bis est adopté.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DDCT 26 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2019, DDCT 26).