Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif au service Vélib'.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2019


 

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Nous examinons le v?u référencé n° 103, relatif au service Vélib?.

La parole est à Mme Maud GATEL, du groupe UDI-MODEM, pour deux minutes.

Mme Maud GATEL. - Merci, Madame la Maire.

Alors qu?il devait être opérationnel au 31 mars 2018, le réseau Vélib? est, 15 mois plus tard, toujours défaillant et s?est même dégradé au cours du mois d?avril. Le nombre de Vélib? disponibles est au mieux, selon les chiffres du syndicat, de 10.000, dont 22 % de V.A.E., soit la moitié de ce qui était prévu dans le contrat. Le nombre de vélos inutilisables est particulièrement élevé et l?application ne fonctionne pas correctement.

Quinze mois après le calendrier initial, les abonnés n?ont toujours pas accès au service pour lequel ils se sont abonnés. C?est la raison pour laquelle nous demandons que la Ville exige de l?opérateur le respect de ses obligations contractuelles et assume ses responsabilités, tant auprès de l?opérateur que des abonnés.

Il y a un an, grâce à notre groupe, les abonnés au service Vélib? ont pu être remboursés de 6 mois d?abonnement en contrepartie de l?absence ou, à tout le moins, de l?insuffisance du service. La situation persistant, nous renouvelons cette demande : il est inacceptable que les abonnés V-Max, qui paient près de 100 euros par an leur abonnement, pâtissent de l?indigence du service actuel et n?aient pas accès à un service satisfaisant. Vous avez mentionné tout à l?heure, Monsieur NAJDOVSKI, que vous alliez demander que Smovengo verse une pénalité d?un montant d?un million d?euros. Il nous semblerait tout à fait normal que les abonnés puissent en bénéficier.

Nous souhaitons donc par ce v?u que le remboursement des abonnés V-Max et V-Plus, y compris à titre rétroactif, soit demandé par la Ville au syndicat car c?est pour nous de la responsabilité de la Ville que de s?assurer, en parallèle du bon fonctionnement du service, que les utilisateurs de Vélib? soient remboursés. Nous souhaitons également que les élus puissent correctement faire leur travail d?évaluation. Pour ce faire, nous demandons à la Ville d?autoriser l?accès aux données de Vélib? afin de permettre aux élus de suivre l?évolution et, nous l?espérons, l?amélioration du service. Je vous remercie.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Merci, Madame GATEL.

Pour vous répondre, la parole est à M. Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Vous faites dans votre v?u une analogie entre la situation de Vélib? d?il y a un an - où le service était presque à l?arrêt - et la situation actuelle - où il y a tout de même entre 50.000 et 80.000 trajets réalisés quotidiennement. La situation antérieure justifiait totalement la mise en ?uvre de compensations. Vous les demandez à nouveau pour les utilisateurs de Vélib? électriques qui ont consenti à un abonnement V-Max. Toutefois, même si le pourcentage de vélos électriques est encore en dessous des exigences contractuelles de 30 %, les V.A.E. sont toujours présents et très utilisés. Ainsi, jeudi dernier, sur 71.000 trajets, 28 % le furent avec des vélos à assistance électrique. La part des V.A.E. dans le parc disponible était de 24 %, ce qui n?est pas très éloigné des 30 % contractuels.

Par ailleurs, Smovengo a annoncé vouloir injecter 6.000 Vélib? électriques supplémentaires d?ici la fin du mois de juillet et la part des V.A.E. devrait être portée à 45 %. L?établissement de compensations sur les bases proposées dans votre v?u risque donc d?être extrêmement compliqué à mettre en ?uvre. Je vous signale par ailleurs que je ne reçois pas de demande particulière - ni le syndicat, d?ailleurs - en ce sens de la part d?utilisateurs. Ceux-ci réclament à juste titre un service plus efficient, mais pas de compensation. Concernant la communication des données, nous sommes très transparents. Certaines données précises sont accessibles aux services des communes, mais elles relèvent d?une gestion technique. Vous pouvez tout à fait demander au syndicat ou à moi-même les données dont vous souhaitez disposer et je m?en ferai volontiers le relais. Pour toutes ces raisons, nous donnerons un avis défavorable.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Merci.

Le v?u est maintenu, je présume ?

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe UDI-MODEM, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

V?u déposé par Mme SIMONNET