Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2019


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente.- Nous allons passer à l?examen du projet de délibération DAC 226 et de l?amendement technique n° 29 déposé par l?Exécutif. Il s?agit de subventions et conventions avec 19 des porteurs de projets lauréats de l?appel à projets "Embellir Paris". La parole est à Mme MOREL.

Mme Joëlle MOREL.- Merci, Madame la Maire.

J?interviens sur ce projet de délibération, car cette thématique du partage de l?espace public dans la ville soulève régulièrement de nombreuses questions. Installer des ?uvres d?art contemporaines dans l?espace public est particulièrement intéressant. Les projets d?art contemporain sont souvent audacieux, et interrogent les riverains et les piétons dans leur vie quotidienne. De la part des artistes, c?est souvent un acte courageux. C?est dans ce cadre de réflexion que je souhaite que l?intervention sur la place Jean-Ferrat, au métro Ménilmontant, à la limite des 11e et 20e arrondissements, vive le mieux possible et s?installe dans la durée. Les publics sont nombreux sur cette place. Les usages de la parcelle sont multiples, divers, et comme souvent dans ce cas, parfois conflictuels. Cette place Jean-Ferrat a déjà connu de nombreuses interventions de toutes sortes.

Je pense particulièrement à la création des jardinières, à la fin de la mandature précédente, qui ont vécu seulement quelques mois. J?ai appris hier, par les réseaux sociaux, que les jardinières seraient détruites très prochainement et remplacées par des blocs de pierres pour y développer l?activité d?escalade. Où iront discuter toutes les personnes, souvent âgées, qui ont l?habitude de se reposer assises sur les bords des jardinières ?

Mais revenons aux créations d?art contemporain. Je dois avouer que je suis soucieuse, car si ce projet de délibération d?art contemporain n?est pas accompagné d?un véritable processus d?information et de concertation avec les riverains, je crains que l??uvre ne vive pas très longtemps sur cette place. Cette ?uvre est un marquage au sol, une sorte de damier. Nous savons, toutes et tous ici, combien les marquages dans l?espace public se détériorent rapidement. Aussi, je souhaite savoir quelles seront les matières utilisées pour cette ?uvre. Je souhaite également avoir le calendrier de la création de cette ?uvre, car je me permettrai de donner un conseil le concernant : ne pas installer pendant l?été, mais plutôt à la rentrée pour qu?un processus d?information et de concertation soit intégré à la création. Je vous remercie.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente.- Pour vous répondre, M. GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint.- Je propose, sur la méthode, la chose suivante. Que nous votions sur l?amendement qui est tout à fait technique et que Mme MOREL puisse rencontrer Mme la directrice des affaires culturelles, présentement assise en séance, Mme Claire GERMAIN, de façon que pour les questions que vous poserez, auxquelles elle ne pourra peut-être pas répondre techniquement dans le détail, elle puisse organiser une réponse tout à fait appropriée à votre demande légitime et à vos préoccupations, que je respecte tout à fait. Si cela convient sur la méthode, je propose ceci dès que nous aurons voté cet amendement : que vous rejoignez Mme la directrice des affaires culturelles, Mme Claire GERMAIN.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente.- Madame MOREL, cela vous convient-il ? Très bien.

Je mets donc aux voix, à main levée, l?amendement technique n° 29 déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

L'amendement technique n° 29 est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 226 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2019, DAC 226).

2019 DAC 415 - Convention entre la Ville de Paris, l?Administration pénitentiaire et l?association "Lire pour en sortir" concernant la bibliothèque de la prison de la Santé.