Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Nous passons à l'examen du v?u n° 43 relatif à la dénomination du jardin central de la place de la Nation.

La parole est à Catherine BARATTI-ELBAZ.

Mme Catherine BARATTI-ELBAZ, maire du 12e arrondissement.- Merci, Monsieur le Maire.

Ce v?u, à quelques jours de l'inauguration de la nouvelle place, a comme premier objectif de marquer fortement la création d'un jardin, un vrai jardin de pleine terre, avec de nouveaux arbres, au c?ur de cette magnifique place de l'Est parisien.

Ce même v?u a été adopté dans les Conseils des 11e et 12e arrondissements, même si je dois le reconnaître, certains ont évoqué la possibilité de renommer cette place, "place du Trône renversé", en nostalgie sûrement d'un temps qui n'est plus. Ce nom ancien a disparu un certain 14 juillet, sous la IIIe République.

Ce rond-point inaccessible, ce carrefour routier, cet immense espace qui excluait les piétons de plus de 80 % de sa superficie, a entrepris une métamorphose profonde. Comme l?ont voulu les Parisiens, dès le début du mois de juillet, nous pourrons toutes et tous accéder à ce magnifique nouveau jardin, à ces nouvelles pelouses, et profiter de ce nouvel îlot de fraîcheur.

L'accès à la place centrale nous permettra également d'approcher l'emblématique sculpture de Jules Dalou, "Le triomphe de la République", un patrimoine riche que nous avons remis en valeur, un objectif que la concertation nous avait permis de définir très clairement.

Avec ce nouvel aménagement, la figure symbolique de la République, au centre de la place, trônera à nouveau fièrement, comme les bustes de Marianne veillent sur nos mairies.

Ce groupe en bronze, commandé en 1879 par la Ville de Paris pour le centenaire de la Révolution française, avec la République au sommet d'un char tiré par deux lions, est encadré par diverses figures qui représentent plusieurs allégories : tout d?abord, le génie de la Liberté, qui guide le char, le travail symbolisé par un forgeron qui pousse le char, aidé par la justice, et enfin l'abondance qui clôt le cortège en semant des fruits, symbole de prospérité. Des enfants accompagnent ou assistent les figures principales. La Marianne, elle, regarde fièrement vers la place de la Bastille, marquant cet axe historique de revendications.

Cette place sur laquelle la Marseillaise a retenti si fortement, ce dimanche de janvier 2015, permettant à chacun de réaffirmer son attachement à la liberté comme aux valeurs républicaines, cette place restera le symbole de la mobilisation du peuple revendiquant. Rendre hommage à Marianne, c'est rendre hommage à toutes ces femmes qui, par leur engagement, ont fait honneur aux valeurs de la République. C'est donner un nom à ce nouveau jardin, c?est aussi honorer toutes celles qui ont prêté leur visage à ce symbole : Brigitte BARDOT, Michèle Morgan, Mireille MATHIEU, Catherine DENEUVE, Inès de la FRESSANGE. Je l?avoue, c?est avec beaucoup d'humilité que je vous propose ce v?u très symbolique, qui, je l'espère, nous rassemblera.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Merci, Catherine BARATTI-ELBAZ, maire du 12e arrondissement, qui a légèrement débordé, mais Marianne le méritait, et la République par-là même.

La parole est à Catherine VIEU-CHARIER.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe.- Je serai brève, avis extrêmement favorable car Madame la maire, Catherine BARATTI-ELBAZ, a tout dit et fort bien dit.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Explication de vote pour le groupe Socialistes de Philippe DUCLOUX.

M. Philippe DUCLOUX.- Monsieur le Maire, je serai court puisque Catherine BARATTI-ELBAZ a tout dit. Je dirais simplement que les délimitations du 11e arrondissement entre la Bastille, qui va être rénovée, la Nation, qui va être rénovée, et la place de la République, c'est un bel hommage. Vive le jardin Marianne et vive la Nation.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président.- Très bien. Si j?ai bien compris votre explication de vote, le groupe Socialistes votera ce v?u.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 43 avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté. (2019, V. 213).

Voeu déposé par le groupe SOCA relatif à la dénomination Yvonne Godard d'une nouvelle piscine (20e).