Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2019


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente.- Nous examinons le projet de délibération DDCT 99. Il s?agit d?une subvention et d?une convention avec l?Association française d?astronomie. La parole est à Mme Carine PETIT.

Mme Carine PETIT, maire du 14e arrondissement.- Merci, Madame la Maire.

Guillaume Apollinaire écrivait : "Il est grand temps de rallumer les étoiles". C?est en quelque sorte une participation à ce joli combat et esprit que sert ce projet de délibération, puisqu?il s?agit d?accorder 30.000 euros de subvention à l?Association française d?astronomie, dont je rappelle que les locaux sont situés au sein du parc Montsouris à travers une concession de la Ville de Paris.

Pour la deuxième année, nous aidons cette association à organiser des "Nuits des étoiles" dans plusieurs sites de la ville. Il s?agit de profiter de la période estivale, où le parc Montsouris est ouvert toute la nuit, pour y programmer des soirées au cours desquelles beaucoup de Parisiens - petits, moyens et grands - viennent profiter de scientifiques amateurs, professionnels, amoureux de ce qui peut se passer beaucoup plus haut, dans le ciel, pour découvrir une vision scientifique et poétique par une approche éducative et populaire, et apprendre à observer les planètes et les étoiles.

Je voulais souligner ce projet de délibération, parce que c?est une programmation qui préserve et protège également la biodiversité, le calme, le repos, accessibles à tous les Parisiens dans ces parcs. Comme disait Jacques Prévert : "C?est de Montsouris que nous ressentons aussi que non seulement la terre est un astre, mais que Paris l?est aussi".

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente.- Mazette !

Pour vous répondre - sera-t-il au niveau ? - M. Frédéric HOCQUARD.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint.- Je vais essayer de vous faire une réponse aussi poétique que possible.

Merci pour cette intervention et pour avoir souligné le travail que nous faisons avec l?Association française d?astronomie et avec ma collègue Pénélope KOMITÈS, à l?occasion de l?ouverture des parcs et jardins la nuit, 24 heures sur 24, pendant l?été. Autant vous savez que je suis un féru de la vie nocturne, de son développement et de sa dynamique, autant, quand nous avons ouvert les parcs et jardins la nuit, nous avons souhaité en faire des endroits de repos, de calme, et donc, y développer des activités "moins festives" et ne générant pas de nuisances sonores. Avec l?Association française d?astronomie, l?été dernier, nous avons développé et mis en place un certain nombre de temps pour regarder les étoiles, en mettant à disposition les télescopes de cette association. Nous allons réitérer le dispositif cette année en multipliant les endroits dans lesquels les parcs seront ouverts. Ainsi, certains parcs pourront être ouverts à l?occasion des "Nuits des étoiles". Il y en aura 11 tout au long de l?été. Je pense au parc de Belleville, dans le 20e arrondissement, qui sera ouvert à cette occasion, aux Jardins d?Eole, dans le 18e arrondissement, et au parc Montsouris. Mais, dans ce dernier, on y observe les étoiles régulièrement. Cela permet que les Parisiens bénéficient de cette activité nocturne et d?éducation populaire. Cela rappelle aussi - comme vous l?avez joliment dit en citant Jacques Prévert - qu?observer les étoiles, c?est aussi observer la Terre, respecter notre planète et l?univers qui nous entoure. Autant l?année dernière nous avons observé les étoiles, puisque les planètes Mars, Jupiter et Saturne étaient proches de la terre et facilement observables, autant cette année nous observerons la Lune, puisque nous fêtons les 50 ans du premier pas de l?homme sur la Lune.

Actuellement, il y a un certain nombre d?expositions à ce sujet. Il y aura une éclipse partielle de Lune le 16 juillet, il me semble, qui sera observable. Cette année, nous proposerons d?aller observer la Lune et ses cratères dans les différents parcs et jardins de la Capitale. Je signale que cela rencontre un succès très important, puisque l?année dernière, plus de 7.000 Parisiens ont pu observer les étoiles. A l?acmé de ces observations, au mois d?août, place des Vosges, plus de 1.000 personnes ont fait la queue quasiment toute la nuit pour observer les étoiles. Succès populaire, et succès aussi parce que cela raconte quelque chose. Par conséquent, cette année, nous continuerons à développer ces observations astronomiques. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente.- Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDCT 99.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DDCT 99).

2019 DU 124 - Dénomination place Bilal Berreni (20e).