Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Voeu déposé par le groupe PCF-FG relatif aux personnels de la compagnie "Canauxrama". Voeu déposé par Mme SIMONNET relatif au salariés de "Canauxrama".

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2019


 

M. Paul SIMONDON, adjoint, président.- Nous passons aux v?ux n° 59 et n° 60 qui sont tous les deux relatifs au personnel de la compagnie "Canauxrama". La parole est à Mme Raphaëlle PRIMET pour le groupe Communiste - Front de Gauche.

Mme Raphaëlle PRIMET.- Chers collègues, à l?occasion d?un mouvement de grève des personnels de la compagnie "Canauxrama", qui est maintenant terminé, on a pu constater d?abord les problèmes de conditions de travail, mais aussi des problèmes d?hygiène, avec apparemment des soupçons que la compagnie ne respecte pas la façon de déverser sans poches dans les canaux.

Bref, nous voulions dans ce v?u demander une intervention de la Ville, à la fois pour soutenir les personnels, mais la grève est maintenant terminée, et pour s?assurer que la sécurité des voyageurs et les conditions d?hygiène sont bien respectées. Je vous remercie.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président.- Merci. Mme Danielle SIMONNET.

Mme Danielle SIMONNET.- Il faut comprendre que ce mouvement de grève des salariés de l?entreprise "Canauxrama" a débuté le vendredi 24 mai. Ils sont matelots, guides, capitaines, employés de bureau et ils réalisent des croisières sur le canal Saint-Martin et sur la Seine et ses canaux.

Il faut savoir que les bureaux de la société "Canauxrama" sont propriété de la Ville de Paris. Ils sont alloués pour vingt ans via une convention d?occupation du domaine public qui date d?octobre 2013, ainsi que les trois zones de stationnement pour bateaux, deux sur le bassin de la Villette et un sur le bassin de l?Arsenal.

Cela nous préoccupe, en tant que Ville de Paris, à plus d?un titre. D?abord parce que le traitement des salariés qui travaillent dans la Ville de Paris nous préoccupe. Dans le discours que j?entends souvent ici sur le tourisme, il me paraît important que l?on soit exigeant sur le respect des conditions de travail dans le tourisme.

Je n?ai pas eu encore l?information sur la fin de leur grève et les conditions dans ce cas d?arrêt de leur grève. Leur grève était liée au fait qu?ils dénonçaient des sous-effectifs qui les amenaient à avoir une polyvalence imposée, obligeant les personnels à avoir des rôles totalement différents et tout cela dans un contexte de travail fort dégradé, avec des relations humaines très problématiques et des propos sexistes, racistes, homophobes d?un de leurs responsables.

La direction de l?entreprise avait carrément décidé de remplacer les grévistes par des intérimaires et des salariés précaires employés par une autre entreprise, notamment les Vedettes du Pont Neuf, ce qui n?est pas acceptable, tout cela parce qu?ils appartiennent au même groupe. C?est totalement illégal. Pire, l?entreprise a même menacé les grévistes de les licencier à l?issue de leur grève.

Je pense qu?il est important a minima, quelle que soit l?issue de la grève, qu?il y ait un courrier de la Ville de Paris pour leur dire que nous sommes attachés au respect du Code du travail, que l?on exprime notre soutien aux salariés et qu?on souhaite que l?entreprise soit en capacité d?avoir de réelles négociations respectueuses du Code du travail avec l?ensemble de ses salariés, afin d?entendre leurs revendications pour de meilleures conditions de travail. Je vous remercie.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président.- Merci beaucoup.

Pour répondre à ces deux v?ux sur "Canauxrama", Mme Célia BLAUEL.

Mme Célia BLAUEL, adjointe.- Merci beaucoup, Monsieur le Maire, et merci pour vos interventions sur cette situation particulière de "Canauxrama".

Je tiens d?abord à vous rassurer sur le fait qu?à la Ville, via notamment les agents des services des canaux, nous avons été très attentifs à ce mouvement social. Il a trouvé effectivement un terme le 3 juin dernier, suite à un accord entre les salariés et la direction, mais j?avoue ne pas avoir le détail.

Comme vous l?avez dit, Madame SIMONNET, "Canauxrama" est un partenaire important de la Ville, mais nous sommes aussi très attachés à l?exemplarité de ce partenariat, tant sur le plan social qu?environnemental.

Je rejoins donc la plupart de vos préoccupations. Je vais simplement proposer des amendements au v?u qui a été déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche, pour préciser dans vos considérants le fait que la grève est terminée, et surtout le cadre légal et l?engagement de la Ville sur le plan environnemental pour la préservation de la qualité de l?eau.

Mais les amendements portent surtout sur vos attendus pour que nous puissions intervenir auprès de la société "Canauxrama" pour nous assurer des conditions de travail de ses salariés, mais aussi des bonnes pratiques pour assurer la sécurité de ses voyageurs, et enfin pour rappeler à la société l?obligation qui lui incombe de vidanger toutes ses eaux sales dans la cuve dédiée à cet effet et qui a été installée par la Ville sur les quais.

Si ces amendements vous conviennent, je donnerai un avis favorable au v?u ainsi amendé.

Madame SIMONNET, vu que votre v?u est un peu décalé par rapport à l?actualité, je vous proposerai de le retirer et de voter conjointement avec nous le v?u amendé.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président.- Merci.

Je vais déjà demander si l?amendement est accepté ?

Pour le v?u n° 59 du groupe Communiste - Front de Gauche, l?amendement est accepté.

Madame SIMONNET, votre v?u est-il maintenu ?

Il est retiré.

C?est dans ce cadre que je vous donne la parole pour une explication de vote.

M. Alexandre VESPERINI.- Ce sera une explication de vote très rapide.

Il est vrai que je découvre ici que le climat social au sein de cette entreprise est particulièrement dégradé, c?est le moins que l?on puisse dire. Je voudrais tout de même noter une chose. Cette entreprise est un partenaire de la Ville depuis longtemps et elle contribue à l?entretien des canaux puisqu?ils versent entre 100.000 et 120.000 euros par an par les taxes payées à la Ville.

La Mairie de Paris pourrait donc utiliser ce levier pour inciter davantage "Canauxrama" à participer à l?amélioration de la qualité de l?eau des canaux. Je crois que "Canauxrama" est en train de revoir la flotte de ses bateaux et la Mairie de Paris pourrait justement utiliser ce levier et accompagner cette entreprise à accélérer la conversion de ses bateaux. Je crois qu?un bateau électrique devrait bientôt être mis en service au mois d?octobre. Si le climat social continue de se dégrader, il faudrait peut-être que la Mairie de Paris utilise le thème de la conversion écologique et électrique de sa flotte pour obtenir également des avancées sur le plan social.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président.- Merci d?avoir ainsi expliqué votre vote.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 59 amendé avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u amendé est adopté. (2019, V. 223).

Le v?u n° 60 de Mme SIMONNET est donc retiré. Voeu déposé par Mme SIMONNET relatif à la D.S.P. concernant la distribution de chaleur de la C.P.C.U.