Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2019


 

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Je vous propose d?examiner le v?u référencé n° 130 relatif aux aménagements des portes d?Italie et d?Orléans.

La parole est à M. Didier GUILLOT.

M. Didier GUILLOT. - Madame la Maire, mes chers collègues, vous le savez, l?autoroute A6, qui intègre d?ailleurs l?autoroute A10, est un des plus gros axes d?arrivée sur Paris, ce que l?on appelle les "pénétrantes". Elle se sépare juste avant d?arriver sur Paris en deux portes - l?une, porte d?Italie ; l?autre, porte d?Orléans - et débouche sur deux axes que sont l?avenue du Général-Leclerc dans le 14e arrondissement et celle d?Italie dans le 13e arrondissement. Aujourd?hui, chacun des arrondissements réfléchit aux aménagements autour de ces axes qui sont d?ailleurs des zones parmi les plus polluées de Paris, avec la fameuse place Victor-Basch dans le 14e arrondissement. Nous souhaitons tout simplement qu?au lieu d?avoir une réflexion arrondissement par arrondissement et chacun dans son coin sur la façon dont on peut répartir les mobilités entre les mobilités douces, les voies de bus et les voitures, nous ayons une réflexion, une étude globale sur l?ensemble de l?arrivée de ces deux portes. Nous demandons donc une étude globale sur les 13e et 14e arrondissements à la fois, au lieu de travailler en silo sur un aménagement qui doit concerner l?ensemble de ces secteurs, tant les véhicules sont nombreux à arriver à cet endroit.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Merci.

Je donne la parole à M. le Maire du 13e arrondissement, M. Jérôme COUMET.

M. Jérôme COUMET, maire du 13e arrondissement. - Juste un petit mot pour dire que toute étude sera évidemment bienvenue. Concernant la porte d?Italie, nous avons déjà beaucoup avancé. Il y a eu le tramway, mais pas seulement : des aménagements ont été réalisés en lien avec le département du Val-de-Marne et la commune du Kremlin-Bicêtre, notamment pour permettre un déplacement piéton beaucoup plus facile. Ce sont des avancées justes. Je rappelle aussi qu?il y a un projet de passerelle, dont on espère obtenir un jour le financement par la Région et par la Ville, entre la commune du Kremlin-Bicêtre et le 13e arrondissement, sachant que l?aménagement que nous faisons, côté 13e, a évidemment pris en compte cette potentialité et cet avenir.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Merci.

La parole est à M. NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Madame la Maire. Différentes études à portée locale ont été réalisées en accompagnement de projet sur les deux secteurs portes d?Italie et d?Orléans. Certains aménagements que vous appelez de vos v?ux existent. Concernant l?avenue du Général-Leclerc, une étude de circulation a été réalisée en 2017. Elle envisageait des scénarios de partage ambitieux de l?espace public pour y faire passer le Réseau Express Vélo et améliorer la circulation des bus. Malheureusement, aucun de ces scénarios n?a pu être mis en ?uvre en raison du veto de la Préfecture de police qui émet des prescriptions obligatoires relatives à la circulation des secours sur l?aménagement de certains axes même si, contrairement à ce que dit l?un de vos considérants, la circulation générale est de la compétence de la Ville. En l?occurrence sur l?avenue du Général-Leclerc, seuls les couloirs de bus ouverts aux vélos marqués par un marquage au sol sont envisageables compte tenu de l?avis du Préfet de police qui, nous l?espérons, pourra évoluer. Outre l?avenue du Général-Leclerc, la porte d?Orléans fait l?objet d?un atelier urbain dont les hypothèses de réaménagement seront présentées par l?APUR à la fin du mois de juin aux élus de toutes les collectivités concernées. La faisabilité d?éventuels aménagements de la porte, notamment pour permettre la création de trottoirs et pistes cyclables sur l?avenue de la porte d?Orléans, devrait être confirmée par une étude de circulation à mener une fois les hypothèses d?aménagement stabilisées. Concernant le débouché de l?A6 via la porte d?Italie, nous disposons d?une enquête de flux origines-destinations datant de 2013. A noter que l?avenue d?Italie bénéficie déjà de deux pistes cyclables protégées. La porte d?Italie a, quant à elle, été réaménagée dans ce mandat pour y élargir le trottoir et y faire d?ailleurs un bel aménagement cyclable, contrairement à ce que sous-entend votre cinquième considérant. Le rapport sur le périphérique remis récemment à la Maire préconise de lancer une étude en vue de recueillir des données précises sur les déplacements sur le périphérique, notamment sur les origines-destinations et les profils des usagers. La Maire a annoncé la mise en place d?un atelier périphérique dont la première réunion se tiendra le 12 juillet prochain à Malakoff. Cet atelier va instaurer une gouvernance partagée avec les communes riveraines du périphérique et les services de l?Etat. Il reviendra à cet atelier d?engager les différentes études permettant d?acquérir une meilleure connaissance du trafic observé et ses différentes entrées et sorties. A partir de nos capteurs, nous mesurons? Pardon, excusez-moi. Cette étude relative au périphérique est à mon sens prioritaire et elle pourra servir l?analyse de l?ensemble des quartiers environnants. Pour autant, nous continuons le travail entrepris pour améliorer les circulations douces dans le secteur, et aux portes de Paris particulièrement. C?est donc la raison pour laquelle nous donnerons un avis défavorable à ce v?u.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.

J?ai une explication de vote de Mme GALLOIS.

Mme Edith GALLOIS. - Merci, Madame la Maire. Nous sommes tout à fait favorables à ce qu?il y ait une étude globale de circulation sur ces deux axes majeurs. Comme cela a été rappelé, ils sont effectivement stratégiques ; ils sont tous les jours encombrés, voire très encombrés ou totalement obstrués. Sauf que la globalité, comme cela a été dit et très bien dit, ce n?est pas seulement les deux arrondissements mais aussi les communes limitrophes. Cela doit être une vision métropolitaine. Il est important de ménager des sorties de Paris qui soient aussi des sorties douces : on doit pouvoir sortir de Paris à pied ou à vélo, ce qui n?est pas le cas. Faites du vélo actuellement, avenue du Général-Leclerc, je peux vous assurer que c?est extrêmement dangereux et anxiogène ! Néanmoins, nous souhaitons attirer l?attention sur le fait qu?il est important, éventuellement dans l?aménagement de circulations douces, de ne pas supprimer des voies de circulation déjà obstruées, mais peut-être mieux prévoir des plans B de circulation, voire des axes différents, déviés, plutôt que de supprimer des voies d?axes déjà obstrués. Je vous remercie.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Démocrates et Progressistes, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

V?u déposé par Mme SIMONNET relatif à la R.A.T.P, la S.N.C.F. et à la loi LOM.