Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

90 - QOC 99-251 Question de MM. Bertrand DELANOË, Patrick BLOCHE et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris sur la fréquentation des musées municipaux de la Ville de Paris de 1995 à 1998

Débat/ Conseil municipal/ Avril 1999


Libellé de la question :
" Selon les dernières statistiques du Ministère de la Culture, la fréquentation des musées des collectivités locales stagnerait en 1998, après 2 années médiocres.
Aussi, MM. Bertrand DELANOË, Patrick BLOCHE et les membres du groupe socialiste et apparentés souhaiteraient-ils avoir des précisions sur la fréquentation des musées municipaux dépendant de la Ville de Paris, de 1995 à 1998 (taux de fréquentation globale et données par musée). "
Réponse (Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint) :
" La fréquentation des musées de la Ville de Paris ne suit pas une courbe absolument semblable à celle des musées des collectivités locales ni à celle des musées nationaux.
Ils reçoivent en moyenne 1 million et demi de visiteurs par an. La fréquentation la plus forte a été enregistrée en 1996 avec 1.644.000 visiteurs, alors que la même année les musées nationaux enregistraient une baisse significative et que la progression des musées des collectivités locales se poursuivait.
En 1997 alors que les musées nationaux se redressaient, la fréquentation des musées de la Ville de Paris a baissé de 300.000 visiteurs soit de 18 %. Cette baisse portait surtout sur les expositions des grands musées, alors que la fréquentation des petits musées continuait à augmenter.
En 1998 grâce à une fréquentation soutenue des collections et à un brillant programme d'expositions, la fréquentation a augmenté de plus de 16,5 %, soit 221.000 visiteurs de plus et au total 1.564.000 visiteurs.
Il est trop tôt pour dire ce que sera la fréquentation en 1999, mais elle est légèrement en hausse sur les premiers mois de l'année.
Le programme des expositions - "Rothko" actuellement au Musée d'art Moderne, le "Maroc" au Petit Palais dans quelques jours, "les rues de Paris" à Carnavalet, "les céramiques chinoises" à Cernuschi, l'exposition "Jean Marais" à la Vie romantique, et à l'automne les "Années Fauves" ou le "Brésil Baroque" -, est de nature à attirer le public.
Les mesures tarifaires prises en faveur des jeunes applicables depuis le 1er mars 1999, devraient également contribuer à augmenter la fréquentation de ce public : l'accès aux collections est désormais gratuit jusqu'à 26 ans et un tarif jeune équivalent à 50 % du plein tarif a été institué dans les expositions. La Ville de Paris montre à nouveau avec cette mesure l'importance qu'elle accorde à l'éducation artistique et le rôle essentiel des musées et de la familiarité avec les ?uvres d'art dans cette action. "