Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous allons donc examiner ce qui sera le dernier projet de délibération pour ce soir, le DASCO 27 sur les collèges publics parisiens : convention relative aux modalités d?exercice des compétences de la Ville de Paris et des collèges. La parole est à M. Thomas LAURET.

M. Thomas LAURET. - Merci.

Je voulais juste attirer votre attention sur le fait que, comme certaines écoles - et l?on a un sujet sensible avec l?école Murat - de nombreux bâtiments de collèges parisiens sont dans une situation assez déplorable.

Comme cette convention prévoit qu?en ce qui concerne les cités scolaires, collèges, lycées, les actions de la Ville sont assurées par la Région Ile-de-France dans le cadre de la convention de gestion, je voulais attirer l?attention de l?Exécutif et de l?Assemblée sur la nécessité de demander à la Région d?investir massivement dans certaines cités scolaires, collèges, lycées parisiens qui sont dans un état déplorable.

Si l?on veut aussi que les collèges publics continuent à attirer des élèves et que la mixité sociale soit la plus forte dans l?ensemble des quartiers parisiens, il faut mettre de l?argent dans les bâtiments des collèges. C?est un message pour la Ville et pour la Région. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci. La parole est à M. Patrick BLOCHE, pour vous répondre.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Le projet de délibération DASCO 27 fixe les modalités d?exercice des compétences de la Ville et des collèges. Je tiens, à cet égard, à saluer le travail réalisé avec minutie et détail par la DASCO avec l?aide des chefs d?établissement. C?est un outil de travail utile et pratique pour les principales et principaux de collège. Je pense qu?il permettra d?être plus efficace, parce que chacun saura ce qu?il en est de sa responsabilité.

Vous m?interrogez, cher collègue, plus précisément sur l?état des collèges et notamment des collèges situés en cité scolaire. Vous interpellez en même temps - si j?ose dire - la Ville de Paris et la Région. Je voudrais qu?il soit rappelé, même si vous l?avez fait, mais je me permets d?insister lourdement, parfois c?est nécessaire, sur le fait que la situation de certains collèges en cité scolaire est due principalement au fait que la Région Ile-de-France a la maîtrise d?ouvrage de l?ensemble des travaux dans ces établissements et que la Ville de Paris ne fait que financer les travaux pour la partie collège.

Nous ne sommes que peu informés par la Région et apprenons souvent les problèmes par les parents d?élèves qui nous les signalent. Nous sommes donc amenés à intervenir régulièrement auprès de la Région pour des problèmes importants dans les 29 cités scolaires mixtes, c?est-à-dire lycées et collèges. Je prendrai comme exemple, et cela mobilise 3 maires d?arrondissement conséquemment, la gestion chaotique du chantier de la cité scolaire Gabriel-Fauré dans le 13e arrondissement, avec beaucoup de nuisances pour les riverains et, tenez-vous bien, plus de 8 mois de retard dans les livraisons des travaux. D'ailleurs, Jérôme COUMET y faisait référence pas plus tard que cet après-midi. Quant à Annick OLIVIER, elle connaît par c?ur le dossier.

Je peux également citer les travaux de restauration scolaire de la cité scolaire Voltaire dans le 11e arrondissement, qui ont été interrompus pendant un an. François VAUGLIN a dû monter au créneau à ce titre. Catherine BARATTI-ELBAZ était là il y a un instant. Quant à l?absence d?association de la Ville sur les projets de la cité scolaire Paul-Valéry, nous avons voté un certain nombre de v?ux à ce sujet, conséquemment à l?abandon du précédent projet et à un état très dégradé de cet établissement. Je ne parle même pas de l?état général de certains bâtiments, que nous découvrons progressivement puisque, depuis cette année, les services de la DASCO sont associés par la Région à la visite fonctionnelle d?architecture de ces établissements. De ce fait, cher Thomas LAURET, je voudrais interpréter votre intervention, mais ne pas non plus la sur-interpréter comme un soutien à la Ville de Paris pour qu?effectivement un certain nombre de travaux soient conduits par la Région, maître d?ouvrage dans un certain nombre d?établissements et de cités scolaires, notamment pour assurer la rénovation indispensable d?un certain nombre de collèges.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 27.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DASCO 27).

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Mes chers collègues, je vous remercie et nous nous donnons rendez-vous demain, à 9 heures.

Suspension et reprise de la séance.