Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

20 - 1999, SG 3 - Approbation du principe de lancement d'une mission d'assistance à la mise en place d'une démarche globale de contrôle de gestion à la Ville de Paris. - Autorisation à M. le Maire de Paris de lancer une consultation en vue de désigner le titulaire du marché d'assistance. - Approbation des pièces de la consultation

Débat/ Conseil municipal/ Avril 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous passons au projet de délibération SG 3 portant approbation du principe de lancement d'une mission d'assistance à la mise en place d'une démarche globale de contrôle de gestion à la Ville de Paris.
Je donne la parole au premier orateur inscrit, M. BRAVO.
M. Jacques BRAVO. - Merci, Monsieur le Maire.
Je dis d'emblée que nous voterons pour cette délibération, mais elle nous pose quand même beaucoup de questions sur vos discontinuités.
En matière d'amélioration de gestion de la Ville, il me semble que, toutes les années impaires, vous nous annoncez une grande réforme pour laquelle vous faites appel à des cabinets de conseil, d'audit pour réformer ce que vous annonciez vous-même 2 ans plus tôt.
Les années impaires, vous annoncez des réformes que, j'imagine, vous essayez de mettre en place les années paires.
Mais depuis 1995, c'est la troisième fois que vous nous annoncez qu'il faut changer les modalités de gestion, qu'il faut créer des cellules de contrôle de gestion, qu'il faut les rentrer dans une direction, puis les sortir de cette direction, maintenant les intégrer au Secrétariat général de la Ville.
Quelle est la stratégie que vous suivez en la matière ? Et pourquoi faire systématiquement appel à des cabinets de conseil extérieurs, comme si la Ville n'avait pas en son sein toutes les capacités nécessaires d'inspection générale ou d'audit interne pour apprécier les choses ?
Au demeurant, Monsieur le Maire, vous êtes l'exécutif, c'est donc à vous de prendre vos responsabilités. Vous voulez agir dans ce sens-là, faites-le. Mais j'affirme que pour la motivation, pour la mobilisation des personnels de la Ville, à tous les niveaux de la hiérarchie, procéder à de telles réformes un an sur deux n'est pas responsable, ni efficace.
Il vaudrait mieux que vous nous éclairiez sur la manière dont vous voulez gérer les choses, suivre une stratégie sur l'ensemble de votre mandature. Et surtout, ne pas faire les années impaires, le contraire des années paires.
Merci, Monsieur le Maire.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président, au nom de la 1ère Commission. - Je répondrai brièvement qu'il n'y a pas de changement de stratégie ou de changement de tactique. Il s'agit, au contraire, de poursuivre la définition des tâches des directions municipales. Il s'agit de définir ce concept, qui va d'ailleurs plus loin que la définition du concept de contrôle de gestion.
C'est la raison pour laquelle j'ai déposé, vous le savez, en 1ère Commission un amendement proposant que l'on substitue à cette dénomination " démarche globale de contrôle de gestion ", la dénomination " démarche globale de pilotage et d'évaluation de l'activité des services à la Ville de Paris ".
Vous voyez donc, Monsieur BRAVO, que c'est bien cette dénomination qui recouvre le cahier des charges qui fera l'objet de la consultation.
C'est une acception très globale du contrôle et il va de soi que c'est une mission qui doit être très logiquement rattachée au Secrétariat général.
Là aussi, ne cherchez donc pas de vaines querelles en disant que le contrôle de gestion est une activité qui a été mise dans une direction, retirée, remise, etc. Il s'agit d'une démarche beaucoup plus globale.
Conformément à ce que nous avions déjà fait dans le passé, c'est effectivement une consultation qui est lancée, de manière à ce que l'on puisse avoir un concours extérieur de très grande qualité.
Je propose donc, mes chers collègues, de délibérer sur l'amendement que j'ai eu l'honneur de déposer devant la 1ère Commission.
Je mets aux voix, à main levée, ma proposition d'amendement.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition d'amendement est adoptée.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération SG 3, ainsi amendé.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (1999, SG 3).