Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme SIMONNET relatif aux conditions de travail des salariés de Canauxrama.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Nous allons passer maintenant à l'examen du v?u référencé n° 58 et la parole est à Danielle SIMONNET.

Mme Danielle SIMONNET. - Mes chers collègues, nous avions, lors de la séance du Conseil de Paris du mois de juin, débattu au moins de deux v?ux concernant les salariés de l'entreprise "Canauxrama", qui avaient effectué une grève. Lors de notre séance du mois de juin, nous avions annoncé la fin de cette grève. Sauf que, nous n'avions pas forcément les éléments de détail.

Je réitère ce v?u parce que, même si la grève est terminée, la situation ne s'est pas du tout améliorée concernant les salariés de "Canauxrama". Or, il faut savoir que la Ville de Paris ne peut se désintéresser des agissements des entreprises auxquelles elle délègue des locaux, des emplacements dont elle perçoit des redevances. Au contraire, elle doit se préoccuper et doit s'assurer du respect du Code du travail et des conditions de travail dignes pour celles et ceux qui y sont employés, puisqu'il s'agit de l'image de Paris vis-à-vis des touristes.

Cette entreprise "Canauxrama", par ailleurs, fait partie du groupe France Tourisme, qui est propriétaire de la société "Canauxrama". Non seulement cette entreprise est responsable des croisières, mais je vous rappelle que c'est aussi l'entreprise qui, il y a plusieurs mois à Paris, sans être inscrite au Plan régional des transports, avait également imposé ses bus touristiques sans autorisation.

Ce que je souhaiterais, c'est que vraiment il y ait de la part de la Ville de Paris, un soutien aux salariés de "Canauxrama", pour lesquels les conditions de travail ne sont toujours pas résolues, que l'on interpelle bien la direction de l'entreprise en faveur de réelles négociations respectueuses du Code du travail, même une fois que la grève est finie, parce que leurs revendications pour de meilleures conditions de travail doivent être entendues. Je sais que vous êtes, par ailleurs, en discussion avec "Canauxrama", sur d?autres problématiques à caractère écologique concernant leurs péniches et bateaux. Merci.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Célia BLAUEL, pour vous répondre.

Mme Célia BLAUEL, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Comme vous l?avez dit, c'est un sujet que nous avons déjà abordé lors du dernier Conseil, avec un v?u quasi identique que celui que vous reproposez aujourd'hui. Je vous avais en effet précisé, lors de ce Conseil, que la grève avait trouvé une issue dans un protocole d'accord entre les salariés et la direction, que, dans ce contexte, à l'issue du v?u que nous avions adopté conjointement, la Ville se rapprochait pour rappeler un certain nombre d'exigences à la direction de "Canauxrama", tant en matière de sécurité, que d?exigences sociales et environnementales. C'est un sujet traité actuellement avec le service des Canaux. Non, je vous rassure, la Ville ne se désintéresse en rien des activités de ses partenaires. Je tiens, par ailleurs, à préciser quand même qu'à ce stade, les salariés ne se sont jamais rapprochés de la Ville, n'ont pas sollicité de soutien spécifique de notre part. Notre porte leur est bien évidemment ouverte. Ils ont aussi des interlocuteurs clairement identifiés à l'échelle locale au service des Canaux. Je vous propose qu'on les laisse libres de ce choix de solliciter ou non la Ville. Dans ce contexte, je vous propose une nouvelle fois de retirer votre v?u.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Le v?u est-il maintenu ?

Mme Danielle SIMONNET. - Ce v?u a bien évidemment été rédigé avec eux.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Donc, il est maintenu avec un avis défavorable.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme SIMONNET, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée. 2019 DEVE 66 - Communication portant sur l?état des lieux des contenants alimentaires en plastique dans la restauration collective municipale parisienne.