Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Voeu déposé par le groupe "100% Paris" relatif à la qualité de réalisation des contresens cyclistes dans les rues du 15e.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Nous recommençons la séance par le v?u n° 84 relatif à la qualité de réalisation des contresens cyclistes dans les rues du 15e arrondissement. La parole est à M. GOUJON pour deux minutes.

M. Philippe GOUJON, maire du 15e arrondissement. - Merci, Madame la Maire.

Je pense que tout le monde sera d?accord pour considérer qu?il est essentiel d?offrir aux cyclistes la possibilité de se déplacer en toute sécurité. Mais certaines bandes cyclables, notamment en contresens dans les zones 30, ne sont pas suffisamment protégées. Signaler de simples aménagements permettrait de sécuriser certaines de ces bandes et d?offrir un meilleur partage de la chaussée. D?autres bandes cyclables, même, sont peu utilisables et font l?objet de beaucoup de plaintes d?usagers, comme les rues Lecourbe, Mademoiselle, Firmin-Gillot?

Je pense aussi aux rues où les contresens sont plus théoriques que pratiques, comme les rues Falguière et des Morillons. D?autres ont été aménagés plus récemment, comme dans la rue de Lourmel, où l?arrêt de voitures sur bande cyclable est chose quotidienne. Les rues étroites soulèvent ce genre de question, où des entrées cyclables ne sont ni visibles, ni protégées, ce qui fait que les doubles sens cyclables sont ignorés, parfois de bonne foi, par les automobilistes. Pour les cyclistes, il est parfois impossible de s?engager dans la rue, comme dans la rue Leriche. La rue Mademoiselle cumule plusieurs défauts. Le double sens n?est pas visible depuis son début, ni sur son linéaire. Nous attendons également la révision des graves défauts - je crois que chacun le constate - des pistes cyclables situées sur les boulevards des Maréchaux, promise dans le "Plan Vélo". La piste cyclable du boulevard Pasteur a été effacée à cause des travaux du métro de la ligne 6. En revanche, nous nous félicitons des réalisations en cours rue Lecourbe, ou encore le Réseau Express Vélo, avec sa continuation sur les quais.

Ce v?u n?a d?autre ambition que d?exprimer le souhait que ces zones 30 soient réalisées avec plus de pragmatisme, de concret, de soin et de sécurisation des cyclistes. Nous demandons que ces accès soient protégés en cas de besoin, qu?ils le soient aussi à la sortie de chaque tronçon, que le marquage en pointillé soit visible tout au long des rues pour les piétons également, parfois, la cohabitation n?est pas simple, que des bandes podotactiles soient installées entre la piste cyclable et le trottoir et que tout soit mis en ?uvre pour contrôler et réduire les vitesses pratiquées dans ces zones 30. Je vous remercie.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci. Pour vous répondre, la parole est à M. Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Madame la Maire. La Ville de Paris protège déjà les accès et les débouchés des doubles sens cyclables, notamment en mettant de nouveaux feux quand cela est nécessaire. Le fait d?avoir un marquage fait partie du modèle d?aménagement dans un certain nombre de rues puisqu?il permet de simplifier la compréhension de la règle par les usagers. Votre v?u, Monsieur le Maire, est assez détaillé et assez prescriptif. Ceci étant, sans forcément aller dans l?exact détail de toutes les propositions que vous faites, je pense que l?on peut y donner un avis favorable compte tenu du fait qu?aujourd?hui, nous avons la volonté commune de pouvoir développer les zones 30 et les doubles sens cyclables, avec la généralisation de ces doubles sens cyclables qui permettent d?apaiser la circulation. D?ailleurs, on note qu?il y a proportionnellement moins d?accidents dans les rues équipées de doubles sens cyclables que dans les autres. De ce point de vue, nous ne pouvons que poursuivre le travail qui a été entamé, toujours avec le souci de la sécurité de l?ensemble des usagers et de la facilitation des déplacements doux.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 84, avec un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2019, V. 311).

Merci beaucoup.