Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif au conservatoire du 8e.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le v?u référencé n° 47 relatif au conservatoire du 8e.

La parole est à Mme Catherine LECUYER, pour deux minutes.

Mme Catherine LECUYER. - Madame la Maire, mes chers collègues, le conservatoire du 8e, qui accueille 800 élèves et étudiants est un équipement public majeur pour la politique culturelle de l?arrondissement. Il propose plus de 30 activités et est très apprécié par les familles et les écoles du quartier avec lesquelles des partenariats sont noués tout au long de l'année. Ses locaux occupent le sous-sol, le rez-de-chaussée, les 2e et 3e étages du magnifique hôtel Beaujon donnant sur la rue du Faubourg Saint-Honoré. Le premier étage étant occupé par la Préfecture de police. Le déménagement de celle-ci est annoncé dans de nouveaux locaux d'ici 2020. Le conservatoire du 8e manque d'espaces et est régulièrement obligé de solliciter des salles à la Maison des associations. Le bureau du directeur est même utilisé régulièrement pour certaines répétitions. Ce manque de place ne permet pas d'accueillir les adultes malgré une forte demande. Il n'est pas équipé d'un auditorium et doit emprunter celui du conservatoire régional, rue de Lisbonne, ou la scène de l?espace Beaujon. Les habitants ont d'ailleurs déposé un v?u au budget participatif 2019, qui manifeste la nécessité de pallier ce manque de salles de cours. C'est la raison pour laquelle je formule le v?u avec 4 de mes collègues du 8e arrondissement, que vous vous engagiez à ce que les locaux libérés par le commissariat du 8e soient attribués, dès le déménagement du commissariat, au conservatoire afin que celui-ci puisse répondre au mieux aux besoins des habitants. Merci.

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Merci.

Je donne la parole, pour vous répondre, à M. Christophe GIRARD, pour deux minutes.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Merci, Madame la Conseillère de Paris du 8e arrondissement, chère Catherine LECUYER, merci mes chers collègues de ce v?u faisant état de l'exiguïté des locaux du conservatoire Camille Saint-Saens que je connais fort bien et depuis longtemps.

Il faut que vous sachiez, mais je pense que vous en avez été informés, puisque vous siégez dans le même conseil d'arrondissement, par Mme la Maire Jeanne d'HAUTESERRE, les besoins du conservatoire puisqu?elle m'avait saisi, dès mon retour à la délégation de la culture, où elle m'avait demandé, faute de place, qu'on délocalise certains de ses enseignements.

A cet égard, je remercie Pauline VÉRON qui nous a permis de trouver des solutions au sein de la vie associative dans le 8e arrondissement jusqu'en 2020. S'agissant de l'extension du conservatoire, la libération du commissariat au sens propre est effectivement une belle opportunité pour répondre de manière pérenne aux besoins du conservatoire. C?est pourquoi avec Emmanuel GRÉGOIRE et en lien avec la maire d'arrondissement, nous avons déjà lancé des études permettant d'envisager cette extension. Ainsi, je peux vous assurer que mon cabinet suit avec une grande attention l'évolution de la situation, et a ainsi pu rassurer les représentants des parents d'élèves du conservatoire que nous reçûmes au mois de janvier. Ce v?u est donc l'occasion de vous rappeler que grâce à l'action en faveur de l'éducation artistique, plus de 22.000 élèves bénéficient d'une place en conservatoire, en constante augmentation. Vous comprendrez, j'aurais voté volontiers pour votre v?u, mais il est redondant. Il est tel un oxymore puis-je dire, puisque Mme d'HAUTESERRE m'a fait la même demande. Elle est maire d'arrondissement. Je l'ai donc suivie. On fait le travail. Si vous pouviez, j?en serais très fier, vous coordonner jusqu'en mars 2020 en tout cas, au moins jusque-là, ce serait de bon aloi. Malheureusement, je ne peux pas accepter votre v?u puisqu?on le fait déjà. C'est très contrarié que je réponds de cette manière.

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Le v?u n° 47, déposé par le groupe les Républicains et Indépendants est-il maintenu ? Il est maintenu. Nous passons au vote.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.