Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Socialiste et Apparentés relatif à une plaque en hommage à Jean-Pierre Melville.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Nous passons maintenant à l'examen des v?ux non rattachés. Le v?u référencé n° 46 est relatif à une plaque en hommage à Jean-Pierre Melville.

La parole est à Annick OLIVIER, pour deux minutes.

Mme Annick OLIVIER. - Merci beaucoup.

Début des années 1950, alors qu?il cherchait un site pour créer des plateaux de tournage, Jean-Pierre Melville repéra un vaste entrepôt désaffecté, 25 bis rue Jenner, ce qui devint les studios Jenner. De 1955 à 1957, il tourna dans ces studios la plupart de ses films les plus célèbres, dont "Bob le Flambeur", "Léo Morin, prêtre", "Le Doulos", "L?Aîné des Ferchaux", "Le deuxième souffle", ou encore "Le Samouraï". Un incendie détruisit une grande partie des studios Jenner en 1967, ce qui mit fin à l'activité de tournage, mais c'est encore là que Jean-Pierre Melville effectua le montage de son fameux film "L?Armée des ombres", dont on célèbre cette année le 50e anniversaire. À cette même époque, l'intéressé résidait à cette adresse puisqu'il logeait au-dessus des studios. Par la suite, ces lieux ont complètement disparu dans une opération de construction. Aussi, afin de rappeler ce passé, les élus du 13e, puisque le v?u a été adopté à l'unanimité, demandent qu'une plaque soit opposée rue Jenner, rappelant l'ancienne implantation des studios de cinéma, le domicile et l??uvre de Jean-Pierre Melville. Merci.

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à M. Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - La présentation de notre collègue a été vraiment tout à fait exhaustive et remarquable et évidemment que c'est oui à une plaque pour l'un des plus grands génies du cinéma français, incontestablement le grand Jean-Pierre Grumbach de son nom d'artiste, Melville.

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Socialiste et Apparentés, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2019, V. 296).