Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme SIMONNET relatif au restaurant / librairie 108 (19e).

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Nous allons maintenant examiner le v?u référencé n° 52 relatif au restaurant/librairie 108, dans le 19e.

La parole est à Mme SIMONNET. Je vais vous demander de respecter le temps de parole qui vous est attribué, parce que nous sommes en fin de séance et qu'il serait bien que nous terminions l'ordre du jour prévu.

Madame Danielle SIMONNET, la parole est à vous, pour deux minutes maximum.

Mme Danielle SIMONNET. - Il s'agit d'un v?u relatif au restaurant/librairie 108, anciennement des Orgues.

Vous savez les difficultés des librairies indépendantes, qui subissent de plein fouet la concurrence déloyale d'opérateurs comme Amazon, et il faut savoir qu'il n'y a qu'une seule librairie indépendante pour tout le nord du 19e arrondissement.

La librairie des Orgues est un acteur culturel de cet arrondissement, connu et reconnu de toutes et tous depuis 1978.

Elle a dû déménager une première fois en 2008, suite à une augmentation du prix de loyer de 30 % du bailleur social 3F, avant de s'installer en 2012 au local inoccupé du 4, impasse de Joinville, appartenant à la R.I.V.P. Vu que je n'ai que deux minutes et que je les respecterai, je ne vais pas vous citer toutes les difficultés qu'ils ont pu rencontrer, que ce soit notamment par des concurrences difficiles, le Millénaire, la FNAC en 2011, le magasin Cultura au centre commercial Vill'up, les nombreux litiges qui les ont opposés à la R.I.V.P., qui leur a fait subir un bon nombre de préjudices à travers ce v?u. Je souhaite que la Ville de Paris négocie pour que l'on demande à la R.I.V.P. qu'elle suspende le commandement du 7 juin et les actions judiciaires pour entamer une négociation de la dette tenant compte des litiges et des préjudices subis, et une négociation du bail adapté aux spécificités du lieu. Bref, de tout mettre en ?uvre afin que puisse perdurer ce lieu unique qu'est le restaurant/librairie Le 108, librairie des Orgues, et je fais mieux que deux minutes à chercher à être bien concise, je n'ai pas donné tous les éléments, mais chacun pourra lire le v?u. Je vous remercie.

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Merci pour cette concision.

Je donne la parole à M. Frédéric HOCQUARD, pour deux minutes également.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint. - Madame SIMONNET, c'est quasiment le même v?u que l'on a déjà eu, qui a été déposé au dernier Conseil.

J'entends bien, mais on ne va pas peut-être pas revoter à chaque fois des v?ux sur toujours le même sujet. Peut-être que maintenant vous chevauchez ce sujet et que vous ne l'aviez pas vu la dernière fois.

Mais pour vous dire que le soutien de la Ville de Paris aux librairies indépendantes est assez ancien, je ne vais pas vous le reprendre, puisque je vais aussi me tenir aux deux minutes. Pour ce qui concerne la librairie 108, il y a une discussion et j'ai fait un courrier au directeur de la R.I.V.P. de manière à pouvoir trouver une solution pour ce qui concerne la librairie 108, qui ne serait pas un effacement de ses dettes parce que ce n'est pas possible, mais qu'il puisse y avoir une négociation sur ses dettes, des différents litiges et des engagements de part et d'autre, et du côté de la R.I.V.P. et du côté du 108, de manière à trouver une solution, parce que ces problèmes sont récurrents, traînent depuis un certain nombre d'années, et ce n'est bénéfique pour personne, ni pour la R.I.V.P. ni pour la librairie Le 108. Fort de tout ce que je vous dis là, je vous demanderai de retirer votre v?u, parce que je ne vais pas revenir à chaque Conseil avec un v?u, redire que la situation est en cours de négociation. Si effectivement les mois qui viennent, on avait toujours les mêmes problèmes, je comprendrais que l'on me dise, un v?u a été voté, qu'en est-il ? J'émettrai un avis défavorable sur votre v?u, fort des engagements que j'ai déjà pris au dernier Conseil et que je vous redis, qui sont de demander à la R.I.V.P. qu'une solution soit trouvée de manière qu'on puisse mettre fin aux litiges à la fois sur un étalement des dettes et trouver une solution pérenne pour Le 108 et la R.I.V.P.

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur le Maire.

Madame SIMONNET, le v?u n° 52 est-il maintenu ?

Mme Danielle SIMONNET. - Oui, et j'invite tous les groupes à redéposer des v?ux tant que le problème ne sera pas résolu.

Mme Antoinette GUHL, adjointe, présidente. - Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme SIMONNET, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.