Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Les v?ux n° 143 et n° 143 bis sont relatifs aux aménagements du 94, avenue Gambetta. La parole est à Mme Danielle SIMONNET.

Mme Danielle SIMONNET. - J?ai lu le v?u de l?Exécutif, mais il est vraiment trop succinct. J?annonce tout de suite sans suspens que je maintiens mon v?u. Je pense qu?il est important. On en a déjà parlé plus d?une fois. Il y a eu une bataille, une mobilisation des habitants contre ce projet sur l?ancien Rectorat de l?avenue Gambetta, qui se transforme en un "Carrefour Market" de 1.950 mètres carrés, avec de nombreux commerces. On en est à la situation suivante : les habitants sont toujours fort mécontents.

Lors d?une réunion d?information sur la requalification de la rue du groupe Manouchian, le 29 mai dernier, la Mairie a dit qu?elle travaillait avec "ICADE", au-delà même de ses compétences, dans le but que s?ouvrent des magasins qui répondent aux besoins du 20e arrondissement. Il y avait aussi un projet et Mme CALANDRA précisait qu?un local de 150 mètres carrés pourrait être réservé à une structure d?intérêt général. Franchement, 150 mètres carrés, par rapport aux besoins de locaux associatifs pour des activités culturelles, sportives et sociales, c?est vraiment trop peu.

Je suis persuadée que l?Exécutif, l?Hôtel de Ville, pourrait reprendre des négociations avec "ICADE" pour garantir qu?il y ait beaucoup plus de mètres carrés qui soient à louer aux associations, et surtout, plus de facilités, et qu?il y ait une concertation avec les associations et "ICADE". Je pense que l?Exécutif peut aider à cela et c?est l?esprit du v?u. Je pense que c?est possible. Par ailleurs, qu?il y ait beaucoup plus de transparence sur les projets en cours et sur les lots attenants au "Carrefour Market", parce que, pour l?instant, on n?a pas les plans et c?est extrêmement opaque.

Voilà l?esprit de ce v?u. En ce moment, on est dans une situation de blocage au niveau de la mairie d?arrondissement. Les associations ont besoin d?un médiateur pour enfin se faire entendre auprès d?"ICADE".

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Mme Danielle SIMONNET. - Voilà.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Super. Pour vous répondre, la parole est à M. Jean-Louis MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - C?est bien que Danielle change de registre, parce que cela commence à faire beaucoup, tous ces v?ux, alors même que nous avons agi, que nous sommes intervenus, que nous avons organisé des réunions avec les riverains, avec les associations, et tout cela. Une réunion s?est tenue le 15 avril dernier en présente d?"ICADE", de la mairie du 20e arrondissement, des groupes politiques, de représentants de l?Hôtel de Ville, au sujet des lots attenants au "Carrefour Market". Le travail de concertation se poursuit avec les élus et les habitants concernant l?occupation de ces lots, l?approvisionnement logistique du "Carrefour Market" et l?aménagement de la rue du groupe Manouchian. J?émets donc un avis défavorable au v?u de Mme SIMONNET et vous propose, "as usual", de voter le v?u de l?Exécutif.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Le contraire serait, pour le coup, un peu "unusual".

C?est sur le v?u de l?Exécutif, votre explication de vote, Madame FANFANT ? Sur celui-là. Je vous en prie.

Mme Nathalie FANFANT. - Merci, Madame la Maire. Je vais aller très vite. En fait, M. MISSIKA a quelque part raison, mais je voudrais juste lui dire que, sauf erreur de ma part, la dernière réunion à laquelle les élus d?opposition ont assisté datait du 19 mars 2018. Donc s?il y a eu des réunions après, les cartons d?invitation se sont perdus entre votre bureau et le nôtre, mais ce n?est pas grave. Cela n?a pas d?importance. C?est fait, c?est fait. J?en profite pour vous dire que vous vous êtes engagé à fournir un procès-verbal du dernier jury du 20 mai. On l?attend toujours, mais enfin, bon, ce n?est pas grave, soit dit en passant. Madame SIMONNET, on souscrit à votre demande de transparence, mais on ne peut pas souscrire à votre demande de co-construction, parce que, sauf erreur de ma part, les associations n?ont pas fait de demande écrite et officielle pour avoir un local. En fait, les choses ne peuvent débuter que par là. Tant qu?il n?y a pas de demande, on ne peut pas leur accorder ex nihilo. Nous serons donc obligés de nous abstenir sur votre v?u.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci. J?ai été saisie d?une demande d?explication de vote de M. Jérôme GLEIZES.

M. Jérôme GLEIZES. - La situation du 20e arrondissement est assez kafkaïenne, si vous suivez les épisodes. Ce v?u a été présenté en conseil d?arrondissement. Il a été voté en conseil d?arrondissement. Les propos de Mme la Maire étaient en contradiction avec ce qui avait été dit à cette réunion. Nous sommes donc un peu perdus. Dans ce flou total, nous allons voter les deux v?ux. Nous pensons qu?à la fin, nous tomberons sur la bonne version. Nous attendons tout de même des confirmations.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 143, avec un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u n° 143 est rejeté.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 143 bis de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2019, V. 337).

Voeu déposé par Mme SIMONNET relatif au quartier Poissonniers-Ordener. Voeu déposé par l'Exécutif.