Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

M. Jean-Bernard BROS, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DAC 44 concernant l'approbation de l?adhésion du département de la Seine Saint Denis à l?EPCC Maison des Métallos (11e) et de la modification de ses statuts, sur lequel l'Exécutif a déposé l'amendement n° 43.

La parole est à M. Philippe DUCLOUX, pour 5 minutes.

M. Philippe DUCLOUX. - Mes chers collègues, comme vous le savez, avec le nouveau statut de la Ville de Paris qui s?est substitué à la commune et au département depuis le 1er janvier 2019, l'ensemble des établissements publics de coopération culturelle, auparavant chapeautés par les deux collectivités, se retrouvent désormais représentés par un seul membre.

Etant donné qu'un E.P.C.C. doit être géré par deux membres, l?adhésion d'une nouvelle entité devient nécessaire pour l'ensemble des structures gérées par le biais de ce mécanisme administratif. C'est le cas en ce qui concerne ce projet de délibération de l'établissement public de coopération culturelle la Maison des Métallos, située dans le 11e arrondissement.

L'adhésion d'une nouvelle collectivité doit permettre à la Maison des Métallos de maintenir son statut juridique, mais aussi de développer des coopérations fructueuses à l?échelle parisienne et métropolitaine.

Je me réjouis que le département de la Seine-Saint-Denis ait fait valoir sa volonté de devenir membre de l'E.P.C.C. de la Maison des Métallos. En effet, le projet de cette structure rejoint les préoccupations de la politique culturelle et de développement économique de ce département voisin. Les deux territoires sont parties prenantes de l'arc de l'innovation et le département de la Seine-Saint-Denis a dans ce contexte manifesté son souhait d'adhérer à l'E.P.C.C. Maison des Métallos.

La perspective d'un travail engageant un équipement central de la Ville de Paris innovant sur les croisements entre spectacle vivant et entreprise, et un département dynamique au c?ur des enjeux du développement métropolitain constitue une opportunité de donner corps à une innovation artistique territoriale et sociale.

Cet objectif pourra se concrétiser dans la co-construction du laboratoire A.V.E.C., Art vivant et entreprise pour le co-développement, en impliquant les forces vives des deux territoires, services culturels et économiques, opérateurs culturels et entreprises. A terme, ce laboratoire permettra une reconnaissance du spectacle vivant comme un levier de changement pour les entreprises, innovation sociale et accompagnement des transitions au sein des entreprises. Enfin, de manière plus générale, la Ville et la Seine-Saint-Denis envisagent de se fonder sur une coopération pour élargir et approfondir des opportunités de travail en commun dans une perspective de croisement et de circulation des publics, des artistes et des ?uvres entre leurs deux territoires, d'enrichissement mutuel et de préfiguration d'un Grand Paris culturel en devenir. Je tiens à saluer la nouvelle directrice de la Maison des Métallos, Stéphanie AUBIN, qui au-delà de cette transformation que nous avons pu voter au sein du conseil d'administration le 4 juin dernier, apporte sa touche, sa pierre à cet édifice, avec une programmation innovante et la volonté de faire en sorte que. Le fait que la Seine-Saint-Denis soit à part entière partenaire de la Maison des Métallos et de la Ville de Paris, je pense que c'est quelque chose de très important pour nous et pour l'enjeu métropolitain. Ces deux nouveaux statuts prévoient qu'un représentant du département de la Seine-Saint-Denis siégera au sein du conseil d'administration de la Maison des Métallos, et qu'une contribution de base de 10.000 euros soit versée annuellement par le département de la Seine-Saint-Denis à l?établissement. C'est une belle aventure que nous allons mener en commun dans un seul intérêt : l'intérêt du développement culturel parisien et métropolitain.

M. Jean-Bernard BROS, adjoint, président. - Merci, Monsieur DUCLOUX.

Pour vous répondre, la parole est à M. GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Merci, Monsieur DUCLOUX.

Comme vous le savez, une nouvelle directrice, Stéphanie AUBIN, vous l'avez citée, a été nommée à la fin de l'année dernière à la Maison des Métallos, et je vous invite tous et toutes à aller découvrir son travail tout à fait innovant. Elle transforme petit à petit ce bel établissement culturel en un lieu de plus grande audace et de générosité, ce qui en fait un objet culturel unique à Paris et dans la métropole. Cette évolution juridique est plus qu'un ajustement technique. Elle nous donne l'opportunité d'affirmer clairement et de mettre en ?uvre concrètement la vision que nous avons de la métropole parisienne. La culture se doit d'être précurseur. C?est elle qui crée et permet l?incarnation du Grand Paris de demain. Nous souhaitons ainsi multiplier les partenariats avec les communes et collectivités territoriales de la métropole parisienne, peu nous importe les couleurs politiques. Nous ne nous concentrons que sur le projet, la pertinence culturelle, l'envie de collaborer. C'est le sens de ce qu'a rappelé Mme la Maire de Paris lors du conseil de juin dernier lors de sa communication sur la Métropole. Ainsi, nous nous sommes associés avec la Courneuve au sein du Carreau du temple présidé par Pierre AIDENBAUM, avec Gentilly au sein de la Maison des pratiques artistiques pour les amateurs, nos théâtres travaillent déjà avec des dizaines de villes de la Métropole et pour la première fois Nuit Blanche sera métropolitaine. Voilà de belles avancées dont je me réjouis. Je remercie Danièle PREMEL pour son implication à la Métropole du Grand Paris. J?en profite pour remercier Philippe DUCLOUX tout comme Joëlle MOREL qui ont contribué grandement à l?existence de la Maison des Métallos, et Patrick BLOCHE qui la préside, ainsi que François VAUGLIN, le maire du 11e arrondissement, qui la soutient avec grande fermeté.

M. Jean-Bernard BROS, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet d'amendement n° 43 déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet d'amendement n° 43 est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 44 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2019, DAC 44).

Je vous remercie.

2019 DAC 63 - Subventions (606.500 euros) à 8 structures de création et diffusion de spectacle vivant et conventions pour soutenir leur projet d?investissement.