Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DEVE 87 - Convention avec l’association "Le Bois Dormoy, jardin partagé de la cité de la Chapelle" pour la mise à disposition d'un terrain à usage de jardin partagé (18e). Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif au devenir du Bois Dormoy.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DEVE 87 concernant une convention avec l?association "Le Bois Dormoy, jardin partagé de la cité de la Chapelle" et le v?u référencé n° 70 qui s'y rattache. La parole est à Pascal JULIEN, Christian HONORÉ et Danielle SIMONNET. Pascal JULIEN, pour le groupe Écologiste de Paris.

M. Pascal JULIEN. - Par ces temps de canicule, il faut rappeler que nous nous sommes, heureusement, battus pour sauver le Bois Dormoy : 1.500 mètres carrés. Franchement, ceux qui vivent dans le secteur savent le bien que leur apporte cet espace vert. Des espaces verts, comme cela, qui mitent le paysage urbain, nous en voulons beaucoup.

Nous avons là une divergence d?appréciation de ce qu?est l?urbanisme. Nous n?avons pas la même vision que Jean-Louis MISSIKA sur ce point. Nous ne voulons pas bétonner le Bois Dormoy, pas plus que le T.E.P. Ménilmontant et bien d?autres.

Il nous faut un urbanisme avec des parcelles de pleine terre qui offrent un espace de respiration. Personne ne s?est plaint du Bois Dormoy pendant la canicule : C.Q.F.D.

Aussi, finalement, l?E.H.P.A.D. qui devait être dessus? Demandez à la personne qui s?en occupe, vous verrez ! Je ne crois pas qu?il y ait des difficultés. On voit bien que, quand il y a de la volonté politique, on arrive à faire les choses.

Alors, maintenant, c?est une vieille histoire que je vais vous raconter. Il faut tourner la page, ce que certains ont du mal à faire. Ce n?est que maintenant qu?arrive ce projet de convention précaire, ce qui aurait dû être fait depuis longtemps puisqu?il y avait une convention "Main verte" avant 2016, avant qu?elle ne soit suspendue. L?affaire est close ; le P.L.U. a été voté, pas de discussion, pas de dialogue ; on se tire la tronche ! On est mauvais joueur, mauvaise joueuse !

Heureusement, il y a aujourd?hui ce projet de délibération. Mon groupe s?en félicite? mais il faut aller plus loin.

Il y a donc un v?u. En réalité, c?est un v?u sur le v?u car le v?u précédent, adopté par notre Conseil, demandait qu?une réunion ait lieu avant l?été, avant juillet 2019, avec la mairie du 18e arrondissement, la Mairie de Paris, les services, les associations. Il n?y en a pas eu !

Nous avons donc décidé de déposer un v?u sur le v?u, demandant que le v?u soit respecté. Nous l?avons déposé le 1er juillet. Miraculeusement, le surlendemain, l?association recevait une invitation à être rencontrée par les services le 10 septembre. Nul lien de cause à effet, bien sûr !

C?est avec un sourire en coin et beaucoup de plaisir que nous appelons à voter pour ce projet de délibération. Je suppose que l?on va me demander de retirer le v?u, ce que je ferai, mais je vais suivre la procédure. Je vous remercie.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci.

La parole est à Christian HONORÉ, pour le groupe "100% Paris".

M. Christian HONORÉ. - Oui, Madame la Maire, je dois dire que je ne retirerai pas un mot de ce que vient de déclarer Pascal JULIEN.

Nous allons voter avec le groupe "100% Paris" le v?u du groupe Ecologiste de Paris demandant la tenue d?une réunion sur le devenir du Bois Dormoy. Si vous le permettez, je salue une fois encore le travail et l?engagement constant de l?association "Le Bois Dormoy" pour préserver cet espace vert dans ce quartier.

Je rappelle de quoi il s?agit : du seul espace de Paris où une micro-forêt urbaine s?est développée au rythme des décennies sans l?intervention humaine, constituant à ce titre un réservoir de biodiversité à protéger.

Je ne reviens pas sur ce qu?a dit Pascal JULIEN parce qu?il a résumé ce qu?il fallait dire. Je rajouterai que les habitants du quartier se sont véritablement approprié cet espace et l?ont façonné à leur image, faisant de ce lieu unique à Paris un véritable lieu de rencontres et de partage.

Avec Pierre-Yves BOURNAZEL, nous allons d?autant plus facilement voter ce v?u que la préservation du Bois Dormoy est le résultat d?un long combat que nous menons avec Pierre-Yves BOURNAZEL, Pascal JULIEN, Sandrine MEES, depuis des années contre l?avis, il faut bien le dire, de l?Exécutif du 18e arrondissement. Je salue le Bois Dormoy et je lui souhaite longue vie.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je donne la parole à Pénélope KOMITÈS.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci beaucoup.

Peut-être un petit rappel sur les jardins partagés : nous en avons créé un certain nombre durant cette mandature puisque nous en aurons, au 1er juin, 134 ouverts au public, dont plus d?une cinquantaine depuis 2014.

Dans le cadre de ce programme, une convention entre la Ville de Paris et l?association "Le Bois Dormoy, jardin partagé de la cité de la Chapelle" avait été passée le 5 avril 2011. Vous avez déposé un v?u, Monsieur JULIEN, proposant qu?une réunion se tienne avant la fin de l?été sur le devenir de la parcelle en présence de la mairie de l?arrondissement et de l?association - vous l?avez dit. Vous aviez déjà déposé un v?u au Conseil de Paris d?avril 2018 à ce sujet ; je vous ai écrit et je vous ai dit que cette réunion serait montée et qu?un projet de délibération, relatif à un renouvellement de la convention avec "Le Bois Dormoy", serait présenté.

J?ai pour habitude de tenir mes engagements. On peut considérer que la réunion est peut-être un peu tardive, mais je vous avais tout de même indiqué qu?elle allait se tenir ; elle se tiendra pour qu?une convention d?occupation temporaire soit signée avec l?association dans l?attente des travaux. Comme vous le savez très bien, des travaux doivent être effectués sur le site. Par cette convention, l?association pourra effectuer des activités de jardins partagés en respectant le principe d?ouverture des demi-journées par semaine comme le prévoit la charte "Main verte". La réunion aura lieu le 10 septembre et, pour que cela soit clair, elle aura lieu dans mon bureau.

S?agissant, en revanche, du devenir de la parcelle après la fin des travaux de démolition, je souhaite, en accord avec le maire du 18e arrondissement avec qui j?en ai parlé - il n?est malheureusement pas là parce qu?il recevait les nouveaux habitants de l?arrondissement -, que nous puissions travailler à faire de cet endroit non plus un espace construit, mais un espace de jardin ouvert accessible à tous les habitants du quartier, à tous les Parisiens. Le 18e arrondissement manque d?espaces verts et a besoin d?espaces ouverts accessibles à tous. Il s?agit ici de 1.500 mètres carrés ; ce n?est pas un petit espace ou un petit jardin partagé ! Il peut devenir un vrai jardin public pour toutes les familles, tous les jours de la semaine, toute l?année. Je crois que les habitants du quartier Chapelle-Max-Dormoy ont aussi le droit d?avoir des espaces de rafraîchissement accessibles à toutes et à tous, comme vous l?avez dit. Nous allons continuer dans ce sens, donc vous pouvez peut-être retirer votre v?u.

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Le v?u n° 70 du groupe Ecologiste de Paris, est-il maintenu ?

M. Pascal JULIEN. - Ce v?u est-il maintenu ? Ce qui sera maintenu, je l?espère, c?est la gestion associative et collective du site. J?ai entendu, dans la réponse de l?adjointe, qu?une nouvelle bataille politique allait s?engager. Nous irons au front, nous garderons?

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Je vous ai juste demandé si vous retiriez le v?u.

M. Pascal JULIEN. - Les écolos vous en donnent plus : nous retirons le v?u et nous maintenons la volonté d?un jardin en gestion associative !

Mme Pauline VÉRON, adjointe, présidente. - Très bien, merci.

Le v?u est donc n° 70 retiré.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 87.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l?unanimité. (2019, DEVE 87).

Je vous en remercie.