Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Voeu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif au stationnement des trottinettes électriques en flotte libre.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le v?u n° 86 relatif au stationnement des trottinettes électriques en flotte libre. La parole est à Mme Maud GATEL.

Mme Maud GATEL. - Merci, Madame la Maire. Si nous avons un certain nombre de réticences par rapport au développement des trottinettes électriques, notamment sur le sujet social et écologique, nous souhaitons, pour autant, faire des propositions constructives, comme nous l?avons toujours fait en la matière. Nous avions proposé la mise en place d?aires de stationnement pour les trottinettes électriques. Dans ce cadre, nous souhaitons que les opérateurs accompagnent cette démarche pour que cela fonctionne bien. Dans ce cadre, nous vous faisons un certain nombre de propositions à intégrer dans le futur cahier des charges destiné aux opérateurs. Je vous remercie.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Monsieur NAJDOVSKI, vous avez la parole.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Dans votre v?u, vous émettez des propositions pour discipliner le comportement des usagers de trottinettes électriques et les contraindre à stationner les engins dans des emplacements dédiés. Nous partageons cet objectif. C?est la raison pour laquelle nous développons un maillage d?emplacements dédiés spécifiquement aux trottinettes en libre-service. D'ailleurs, vous avez pu voir dans la presse que les trois premiers emplacements ont été réalisés dans le 4e arrondissement. Notre volonté est que les opérateurs intègrent dans leurs applications ces emplacements dédiés et que ceux-ci deviennent les seules zones où la clôture d?une location puisse être possible. C?est ce que nous avons inscrit noir sur blanc dans la charte de bonne conduite qui a été adoptée en mai dernier. Vous avez des propositions qui souhaitent que la rédaction de l?appel d?offres intègre la possibilité d?avoir une identification de chaque trottinette et que des photos puissent être prises par les utilisateurs à chaque fois qu?ils restituent une trottinette. Au moment où nous sommes actuellement, ce v?u m?apparaît comme prématurément prescriptif. Nous devons, et c?est la proposition que je vous ferai, nous pouvons travailler ensemble à la question de la définition des orientations que nous allons mettre dans le cahier des charges. Je proposerai, par exemple, que l?ensemble des groupes du Conseil de Paris puisse faire des propositions en la matière. Mais vous comprendrez bien qu?en termes de méthode, on ne peut pas, à travers des v?ux épars et qui ne pointent qu?une partie des sujets, construire ainsi la rédaction du futur appel à concurrence. C?est la raison pour laquelle je vous propose de retirer votre v?u. Je vous propose que l?on puisse, à travers les propositions des groupes, travailler à la question de la rédaction du futur appel à concurrence, mais en l?occurrence, ici, ce v?u me paraît prématuré dans la mesure où il y a différentes possibilités qui s?ouvrent à nous, notamment nous allons développer des emplacements dédiés et obligatoires, tel qu?inscrit dans la charte.

C?est la raison pour laquelle je ne peux malheureusement pas accepter le v?u en l?état. Je vous propose donc de le retirer, avec l?idée de travailler ensemble sur la définition du futur cahier des charges.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.

Madame GATEL, acceptez-vous cette proposition ? Oui. Très bien.

Le v?u n° 86 est donc retiré. Merci.