Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif à l'adhésion de la Ville de Paris à l'Association des Maires pour le Civisme.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2019


 

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Nous examinons le v?u référencé n° 63 relatif à l'adhésion de la Ville de Paris à l'Association des maires pour le civisme.

La parole est à M. Geoffroy BOULARD.

M. Geoffroy BOULARD, maire du 17e arrondissement. - Merci, Madame la Maire.

Derrière toutes les incivilités du quotidien, se cache le même mépris pour autrui et pour les règles de vie en société. Ce n'est pas la peur de la sanction qui doit motiver le respect des règles, mais bien le sentiment que ces règles sont les nôtres et doivent nous permettre de vivre en harmonie.

L?Association des maires pour le civisme a pour objet de fédérer les villes qui souhaitent s?engager concrètement en faveur du civisme et de les accompagner dans la mise en ?uvre d?actions concrètes. Défendre les valeurs civiques est devenu une nécessité en France, et ce dès le plus jeune âge.

Cent cinquante communes représentant seize départements, dont le 17e arrondissement, mettent déjà en ?uvre une action phare de l'association, le passeport du civisme qui a été distribué à plus de 2.000 CM1 et CM2 dans le 17e arrondissement.

Le passeport du civisme est conçu comme un guide ludique et pédagogique qui propose aux élèves de cycle 3, un parcours d'une dizaine de missions à réaliser individuellement ou collectivement tout au long de l'année scolaire, comme s'impliquer dans une action environnementale, de solidarité, participer au devoir de mémoire ou parrainer un aîné.

Ce réel engouement des jeunes pour la chose publique doit nous inviter à aller plus loin en tant qu?acteurs politiques, en cultivant ce sens du civisme qu'ils communiquent eux-mêmes à leurs parents.

Notre demande est simple : que la Ville de Paris adhère à l'Association des maires pour le civisme et que la Ville de Paris décline à tous les arrondissements le passeport du civisme que nous avons initié dans le 17e arrondissement.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Pour répondre, je donne la parole à Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

J'ai évidemment porté la plus grande attention qu'il soit à ce v?u porté par Geoffroy BOULARD, ce qui m'a permis d'ailleurs d'apprendre l'existence de cette Association des maires pour le civisme, dont j'ignorais qu'elle avait été constituée. Il est vrai qu'elle représente, sur tout le territoire français, 150 communes, ce qui rapporté au nombre de communes que compte la France, est effectivement un rapport modeste. Cela dit et compte tenu de son objet, mon attention évidemment a été un peu plus loin. Du coup, a surgi dans ma mémoire tout ce que nous faisons déjà à Paris où, comme dans beaucoup de domaines, nous avons ce que l'on appelle un temps d'avance. En l'occurrence, je me suis dit là aussi peut-être que les communes adhérentes de cette Association des maires pour le civisme avaient eu la très mauvaise idée de revenir à la semaine de quatre jours, parce que le périscolaire parisien est l'exemple même de ce que nous mettons en ?uvre, notamment pour les publics visés, les élèves de cycle 3 et l'encouragement au civisme. Je rappelle que le P.E.D.T. est un document de référence en ce domaine. Je me suis retrouvé récemment au cimetière du Père-Lachaise avec la Ligue de l'enseignement et le Souvenir français pour une très belle démarche mémorielle sur les tombes des Poilus tombés en 14-18. Pour toutes ces raisons et malgré mon désir toujours vif de vous être agréable, Monsieur le Maire du 17e arrondissement, je considère que ce v?u étant satisfait, il ne peut être que retiré.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Monsieur BOULARD, le v?u n° 63 est-il maintenu ?

M. Geoffroy BOULARD, maire du 17e arrondissement. - Je vais maintenir ce v?u, mais je regrette cette explication un peu tirée par les cheveux. Le passeport du civisme a justement pour objet de donner du sens à un certain nombre d'actions qui sont menées à la fois par la Ville de Paris, par les enseignants eux-mêmes dans les écoles, et les familles qui, elles-mêmes, agissent de manière civique.

Donc, c'est dommage parce que cela permettait en tout cas de donner du sens à l'action qui est menée, et je ne l'ignore pas, également par la Mairie de Paris.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe, présidente. - Je vous remercie.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.