Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

71 - QOC 99-218 Question de Mme Soizik MOREAU et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris concernant la politique menée en faveur des bibliothèques parisiennes

Débat/ Conseil municipal/ Avril 1999


Libellé de la question :
" Mme Soizik MOREAU et les membres du groupe du Mouvement des citoyens attirent l'attention de M. le Maire de Paris sur la politique menée en faveur des bibliothèques.
La fréquentation des bibliothèques parisiennes croît d'année en année. Victimes de leur succès, les bibliothèques parisiennes n'en restent pas moins sous-dimensionnées, techniquement sous-équipées et avec un équipement bureautique parfaitement obsolète. Elles manquent de personnels de catégories intermédiaires, bibliothécaires adjoints et d'exécution. Aucun concours n'est prévu en 1999 concernant le personnel de catégorie C. Les budgets, certes en progression, sont toutefois largement au-dessous de ce que consacrent les villes moyennes françaises à l'achat de livres et à l'équipement des bibliothèques.
A ce constat, il faut ajouter la lenteur avec laquelle l'accès aux nouvelles technologies est mis en place, lenteur à mettre en parallèle avec les nouveaux besoins d'espaces de consultation mal mesurés. En outre, pourquoi ne pas imaginer, comme c'est le cas pour la "Bilipo", qu'une dizaine des bibliothèques sur les 44 de la Ville de Paris aient des collections spécialisées en histoire, en littérature étrangère, etc. Les lecteurs n'hésitent pas à se déplacer s'ils ont la certitude de trouver l'ouvrage qu'ils recherchent en dehors de leur arrondissement.
Enfin, la sécurité n'est pas ou très mal assurée dans certains établissements qui manquent d'agents de sécurité capables de surveiller les lecteurs et non lecteurs et de faire face aux injures et, éventuellement, aux agressions physiques.
A la lumière de ces différents éléments, Mme Soizik MOREAU et les membres du groupe du Mouvement des citoyens souhaitent savoir si la Ville de Paris entend agir de façon plus volontariste en faveur des bibliothèques afin que les problèmes posés quotidiennement, qu'il s'agisse de difficultés techniques, de la sécurité des personnes et des biens, de l'amélioration de l'accueil, d'une offre plus raisonnée des fonds et de l'introduction des nouvelles technologies, trouvent une solution dans des délais raisonnables. "
Réponse (Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint) :
" Plus de 300.000 usagers sont inscrits aujourd'hui dans les bibliothèques municipales. En 1998, 7 millions d'entrées ont été enregistrées et près de 11 millions de documents ont été prêtés, soit 25 % de plus qu'au début des années 1990. En outre, Paris fait partie des 20 % de communes françaises dont les bibliothèques offrent gratuitement le prêt des livres à leurs usagers, un choix constamment affirmé par le Maire et dont le coût peut être estimé à 10 millions de francs. L'informatisation a permis la constitution d'un catalogue collectif des bibliothèques municipales, ce qui favorise l'accès aux collections et la fréquentation des établissements. De nouveaux services sont proposés aux usagers : mise à disposition des documents de la réserve centrale, réservation à distance, connaissance immédiate de la disponibilité d'un ouvrage dans toutes les bibliothèques du réseau.
La poursuite de cet effort d'investissement se traduira par la création de nouveaux équipements : la bibliothèque Goutte-d'Or dans le 18e arrondissement et la bibliothèque Maine-Georges Brassens dans le 14e arrondissement, qui mettront à la disposition du public plusieurs postes de consultation Internet et CD-Roms.
Par ailleurs, une extension de la bibliothèque Parmentier située dans le 11e arrondissement est prévue pour 2001. A plus long terme, il convient de signaler le projet de transfert du fonds cinéma de la bibliothèque André-Malraux dans des locaux propres. Une bibliothèque du Cinéma verra le jour en 2001-2002 au Forum des Halles. Sera ainsi créé par la Mairie un intéressant complexe documentaire multimédia, comprenant la bibliothèque du Cinéma, le Forum des images et la Médiathèque musicale de Paris.
On mentionnera également le projet de création d'un nouveau site de lecture publique dans la Z.A.C. " Réunion " (20e), qui sera destiné à remplacer la bibliothèque jeunesse Orteaux et l'inscription au budget 1999 d'un crédit d'étude de 5 millions de francs relatif au projet de création de la médiathèque Alleray, dans le 15e arrondissement, qui sera le premier pôle multimédia du réseau parisien.
En matière informatique, la refonte du système de gestion des bibliothèques municipales a été définie comme une priorité.
S'agissant de l'accroissement et de la diversification de l'offre documentaire, une augmentation des crédits d'acquisition et de reliure a été réalisée au budget 1999 et cet effort devrait se poursuivre à l'occasion des exercices suivants.
Par ailleurs, dans le cadre du Plan de développement des collections multimédia, en 1999, outre les 2 nouvelles bibliothèques Goutte-d'Or et Maine-Georges Brassens, les 9 plus grandes bibliothèques du réseau seront équipées d'au moins un poste de consultation Internet et d'un poste de consultation de CD-Roms.
Quant aux fonds thématiques, ils enrichissent déjà les collections encyclopédiques de nombreuses bibliothèques de quartier. On peut citer, par exemple : le fonds " Philosophie " de la bibliothèque Saint-Simon (7e), les fonds " Musique " des bibliothèques Picpus (12e) et Beaugrenelle (15e), le fonds " Langues asiatiques " de la bibliothèque Melville (13e), le fonds " Afrique, Maghreb " de la bibliothèque Couronnes (20e), le fonds " Photographie " de la bibliothèque Château-d'Eau-Lancry (10e), le fonds " Tourisme " de la bibliothèque Trocadéro.
Le Plan de développement des collections en cours d'élaboration prévoit en collaboration avec la Bibliothèque historique de la Ville de Paris de mettre en place des fonds d'histoire locale, à l'image de ce qui existe déjà à la bibliothèque Faidherbe (11e).
Les thématisations partielles des fonds encyclopédiques des bibliothèques de quartiers existent donc déjà et pourront s'accroître à l'image de ce qui sera fait à la bibliothèque Goutte-d'Or qui proposera par exemple dès son ouverture un centre de ressources spécifique formation-emploi. En projet également, on citera le fonds Informatique de la future médiathèque Alleray. L'objectif est un accroissement qualitatif et quantitatif de l'offre documentaire et une bonne répartition géographique des collections.
Enfin, l'accueil du public et la sécurité des personnels, des usagers et des biens restent une des préoccupations majeures en ce domaine qui s'est notamment traduite par une sensibilisation des personnels à l'évolution de ces questions, par des travaux de sécurisation de certains bâtiments ainsi que par la création de 15 postes de médiateurs culturels et sociaux, dans le cadre des dispositifs des emplois jeunes, qui seront recrutés au cours du 2e trimestre 1999.
L'ensemble de ces mesures, rapidement esquissé, traduit la constance des préoccupations de la Municipalité pour que les Parisiens disposent d'un maillage de lecture publique performant et évolutif. "