Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

78 - QOC 99-239 Question de Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris à propos de la mise à disposition par la S.A.G.I. de locaux associatifs pour les habitants des logements construits sur le terrain de l'ancien hôpital Claude-Bernard (19e)

Débat/ Conseil municipal/ Avril 1999


Libellé de la question :
" Près de 500 logements ont été construits sur le terrain de l'ancien hôpital Claude-Bernard, à l'angle du boulevard Macdonald et de l'avenue de la Porte-d'Aubervilliers (19e). C'est un nouveau quartier qui vient de naître.
Les habitants de ces logements, gérés par la S.A.G.I., sont confrontés à de nombreuses difficultés. Pour les résoudre, chaque locataire ressent le besoin d'une vie associative importante dans de nombreux domaines et des associations sont d'ailleurs en passe de se constituer. Il faut leur donner les moyens de le faire.
Or, dans ce groupe d'immeubles, aucun local associatif n'a été à ce jour mis à la disposition des locataires. Ceux-ci souhaitent pouvoir rapidement disposer d'un lieu qui leur soit attribué pour se rencontrer, s'organiser, dialoguer.
Aussi, Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN et les membres du groupe communiste demandent-ils à M. le Maire de Paris les mesures qu'il compte prendre pour obtenir la mise à disposition par la S.A.G.I. de locaux associatifs, comme le demandent les habitants. "
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
" Le nouveau quartier situé à l'angle du boulevard Macdonald et de l'avenue de la Porte-d'Aubervilliers, réalisé par la S.A.G.I., comprenant près de 500 logements, est pourvu de 4 locaux collectifs résidentiels.
Ces locaux sont situés respectivement :
- 25, rue Emile-Bollaert, local de 50 mètres carrés ;
- 5, allée Pierre-Mollaret, local de 71 mètres carrés ;
- 69, rue Emile-Bollaert, local de 56 mètres carrés ;
- 59, rue Emile-Bollaert, local de 56 mètres carrés.
Conformément à la réglementation en vigueur, les locaux collectifs résidentiels sont réservés prioritairement et à titre gracieux aux Amicales et Associations de locataires.
A ce jour, une seule association de locataires s'est manifestée - récemment - pour obtenir la mise à disposition périodique de l'un de ces L.C.R., ce qui va être fait dans le courant de ce mois.
Une autre association, qui ne regroupe pas des locataires mais participe à la vie locale du quartier, a par ailleurs demandé à pouvoir bénéficier à titre précaire et épisodique d'un autre des locaux en cause. Cette demande est en cours d'examen. "