Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P. relatif à l’érection d’une sculpture dédiée à Frédéric Chopin, dans le 15e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2005


M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons au v?u référencé n° 49 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P., relatif à l?érection d?une sculpture dédiée à Frédéric Chopin dans le 15e arrondissement.

C?est M. GALDIN va le défendre.

M. Alexandre GALDIN. - Un artiste polonais, Bronislaw CHROMY, a proposé d?offrir à la Ville de Paris une statue dédiée au compositeur Frédéric Chopin, et il a demandé qu?elle soit érigée devant le Conservatoire Frédéric Chopin dans le 15e arrondissement. Cet artiste est reconnu internationalement et ce projet a reçu un accueil favorable de la mairie du 15e, de l?Ambassade de Pologne, de la direction du Conservatoire, des riverains et de la communauté polonaise de Paris. Curieusement, bien que ce projet soit totalement financé par des sponsors polonais, nous n?avons toujours pas de réponse de la Mairie de Paris et de la Commission de l?Art dans la ville qui a pourtant étudié ce dossier.

Nous voudrons connaître la position de la Commission de l?Art dans la ville et nous voulons aussi soutenir ce projet. Nous demandons que la Ville de Paris accueille favorablement un tel don.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur GALDIN.

Monsieur GIRARD, sur Chopin.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je remercie M. GALDIN d?avoir défendu ce projet d?érection d?une sculpture dans le 15e arrondissement. La Ville de Paris a été évidemment très sensible, vous l?imaginez, à la proposition de don faite par le sculpteur polonais Bronislaw CHROMY, avec le soutien des autorités de son pays, en particulier M. l?Ambassadeur de Pologne que nous connaissons bien, Jan TOMBINSKY.

 

Cette proposition a été examinée le 3 novembre 2004 par le Comité d?Art dans la ville, compétent en matière de toute installation d??uvres d?art nouvelles sur le territoire parisien. A cette occasion, les membres du comité ont pu découvrir la biographie et le parcours de Bronislaw CHROMY, sculpteur couronné de nombreuses distinctions et auteur dans son pays d?un grand nombre de réalisations monumentales résultant de commandes institutionnelles depuis les années 1950 jusqu?à présent.

Alors, cette proposition, malgré son intérêt historique, a donné lieu à un avis défavorable du Comité d?Art dans la ville car il convient de noter que la personnalité de Chopin est déjà honorée à Paris par un buste installé au Jardin du Luxembourg, par une statue au Parc Monceau et le monument funéraire du cimetière du Père Lachaise, lieu de sa sépulture. Une place dans le 16e arrondissement porte également le nom de Chopin.

Ce n?est pas strictement la vérité, cette réponse. La vérité est que le Comité d?Art dans la ville a trouvé la sculpture assez moche ! Donc, on était très embarrassés.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Dans le 15e, cela ira peut-être !

(Rires dans l?hémicycle).

 

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Ces éléments ont été transmis à l?arbitrage du Maire de Paris qui se prononcera sur l?opportunité d?ajouter à ces hommages celui proposé par Bronislaw CHROMY devant le conservatoire Chopin à Paris dans le 15e.

Je suis favorable à ce que l?on puisse avoir une sculpture devant le conservatoire qui porte son nom. Je soutiendrai une nouvelle proposition que pourraient faire les élus du 15e, que l?on puisse présenter, en effet, au Comité d?Art dans la ville et qui convienne à des critères esthétiques plus ouverts.

Dans cette attente, je vous propose aujourd?hui de ne pas adopter, malheureusement, ce v?u.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Voilà, Monsieur GALDIN. M. GIRARD, avec sa sérénité habituelle, vous invite à retirer votre v?u tout en gardant le principe d?un hommage à Chopin devant le conservatoire du 15e arrondissement. Qu?est-ce que vous en pensez ?

M. Alexandre GALDIN. - Nous ne le retirons pas.

 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Le v?u n?est pas retiré.

Je mets aux voix, à main levée, ce v?u assorti d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le voeu est repoussé.