Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DJS 328 - Convention de délégation de service public entre la Ville de Paris et l’association “MJC Paris XV Brancion” pour la gestion du centre d’animation situé 20 rue Georges Duhamel (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2005


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l?examen du projet de délibération DJS 328 relatif à la convention de délégation de service public entre la Ville de Paris et l?association ?MJC Paris XV Brancion?.

Monsieur ALAYRAC, vous avez la parole.

M. Gilles ALAYRAC. - Monsieur le Maire, par ce projet de délibération, vous nous invitez à mettre à disposition de l?association ?MJC Paris XV Brancion? un nouveau centre d?animation qui sera ouvert après l?été, rue Georges-Duhamel, dans le 15e arrondissement. Les élus de cet arrondissement connaissent bien cet organisme qui anime déjà un centre à proximité de la porte Brancion, avec compétence et sérieux. Cet organisme en a fait un lieu fédérateur pour la population qui peut y pratiquer de multiples activités.

Nous approuvons par conséquent cette délégation de service public et, à cette occasion, je veux vous dire notre satisfaction de voir bientôt ouvert un nouveau lieu d?activité, de mixité et de culture dans le 15e arrondissement. Il va offrir aux habitants un nouvel éventail de pratiques et il sera, pour les jeunes, un espace de travail, d?épanouissement et de convivialité sans opérer de discrimination entre eux.

Le choix du lieu d?implantation de ce centre d?animation, à proximité immédiate d?une Z.A.C., est d?autant plus judicieux qu?il vient répondre à un besoin en équipements collectifs dans un périmètre où, comme l?avaient conçu nos prédécesseurs, ces équipements sont encore une denrée rare.

Or, la Z.A.C. ?Vaugirard? accueille une réelle mixité sociale et a besoin d?un équipement nécessaire, par sa polyvalence, à l?ensemble des habitants.

Autre bonne nouvelle, ce centre d?animation devrait porter le nom de Sohane Benziane, cette jeune fille de 17 ans brûlée vive, il y a trois ans, à Vitry, qui incarne le martyre d?une cause, celle qui est victime de l?acte ultime de la violence masculine.

Mme HIDALGO et vous, Madame AUTAIN, aviez exprimé le désir de cette dénomination. Il sera suivi d?effet et nous en sommes particulièrement heureux.

Mais je ne peux pas m?empêcher de mettre en parallèle les efforts que déploie la Municipalité parisienne pour offrir aux jeunes un meilleur accompagnement et de nouveaux lieux de vie avec l?immobilisme dont fait preuve la mairie du 15e arrondissement en la matière. Prenons l?exemple de l?antenne ?jeunes? de la rue des Quatre-Frères-Peignot, fermée depuis mai 2004, à la suite d?une série d?incidents. Le moins que l?on puisse dire est que la mairie du 15e arrondissement n?est pas pressée de la voir ouverte à nouveau.

 

Les missions d?accueil, d?information et d?orientation offertes par les antennes sont pourtant, me semble-t-il, particulièrement nécessaires aux jeunes, surtout en ce moment où le chômage atteint chez eux des niveaux records.

Dans le 15e arrondissement, les jeunes sont invités à se passer de tels services. Et ceci en dépit des demandes que j?ai pu faire auprès de son maire afin qu?il prenne les dispositions pour engager la nécessaire coordination des partenaires associatifs dans le périmètre avec les services de la Ville et le commissariat de police.

Nous lui avions demandé de préparer une réouverture et de créer les conditions pour prévenir de nouvelles violences. A la demande de la réunion d?un comité de pilotage, sa réponse fut : ?Surtout pas d?audace ! Ne faisons rien?.

Madame la Maire, il faut pourtant ouvrir à nouveau cette antenne ?jeunes? car c?est une nécessité. Je pourrais également illustrer mes propos en citant le pourcentage ridiculement bas de l?utilisation des chèques ?Paris jeunes vacances? dont nous venons de parler, dans ce même arrondissement, zéro en 2003. En progrès, en 2004 16,5 à ce jour, soit 12 % du solde total est utilisé.

J?ai du mal à croire que le nombre de jeunes intéressés par ce dispositif d?aide au départ en vacances n?est pas plus élevé.

J?aimerais franchement que cet arrondissement s?illustre par une autre politique vers la jeunesse, qui ne serait pas aussi réticente qu?elle l?est aujourd?hui. Je devrais peut-être dire aussi ?méfiante? vis-à-vis des jeunes.

De ce point de vue l?ouverture d?un centre d?animation, Madame le Maire, est un signe encourageant et volontariste de la part de notre Municipalité. Il me faut naturellement vous en remercier.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

M. LE ROUX a la parole.

 

M. Christian LE ROUX. - Monsieur le Maire, chers collègues, je tiens par la présente, à féliciter cette association d?avoir non seulement posé sa candidature et d?avoir obtenu avec succès de gérer en délégation de service public. Le nouveau centre va s?ouvrir au 20, rue Georges-Duhamel dans le 15e arrondissement. Cette association a su prouver son efficacité et son expérience dans la gestion des trois autres centres d?animation dans le même arrondissement.

Elle a su faire valoir un projet cohérent et équilibré proposant un choix large d?activités avec des propositions tarifaires tout à fait satisfaisantes pour les adhérents.

Elle a su d?autre part faire valoir une optimisation tant en termes de volume d?activité qu?en termes de prévision de fréquentation.

Je salue donc cette délégation de service public, osant espérer que la Ville ne détruira pas ce qui marche et donc maintiendra pour l?avenir en délégation de service publique la gestion des autres centres gérés par cette association.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Mme Clémentine AUTAIN a la parole.

 

Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, au nom de la 7e Commission. - Ecoutez, juste pour dire que je partage les préoccupations de mon collègue Gilles ALAYRAC, notamment sur l?antenne ?jeune? des Frères-Peignot. Effectivement, nous avons de réelles difficultés avec la mairie du 15e arrondissement pour être épaulé et permettre une réouverture dans des délais raisonnables de cette antenne ?jeune?. Je tiens à dire aux élus de la majorité du 15e que s?ils pouvaient agir sur ce dossier, notamment en interpellant leur maire d?arrondissement, cela nous serait extrêmement utile parce qu?il n?y a qu?une antenne jeune et qu?elle est située dans un quartier difficile dans le 15e. La fermeture de cette antenne est un vrai préjudice pour les jeunes du 15e.

Je ne m?étends pas sur la sous utilisation dans cet arrondissement des chèques vacances. Et quant à ce centre d?animation, vous avez souligné le travail effectué par l?association, qui fait, effectivement, du bon travail dans le 15e. Elle a donc été désignée pour ce nouveau centre de 800 mètres carrés, une belle surface, ce qui donnera une très beau centre d?animation que nous allons bientôt inaugurer. Donc très bien pour ce centre, mais il n?en reste pas moins beaucoup à faire encore pour les jeunes dans le 15e.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DJS 328.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DJS 328).