Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DVD 38 - Autorisation à M. le Maire de Paris de lancer une consultation par voie d’appel d’offres ouvert pour l’extension et la maintenance de la signalisation directionnelle de jalonnement du réseau urbain de Paris ainsi que la création d’une signalisation destinée aux vélos.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2005


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant au projet de délibération DVD 38 autorisant

M. le Maire de Paris à lancer une consultation par appel d?offres ouvert pour l?extension et la maintenance de la signalisation directionnelle de jalonnement du réseau urbain de Paris.

Madame BELLENGER, vous avez la parole.

Mme Geneviève BELLENGER. - Monsieur le Maire, chers collègues, enfin le jalonnement du réseau urbain parisien va intégrer le jalonnement vélo, c?est une nouveauté, une mesure équitable me semble-t-il, conforme à nos objectifs pour le développement d?une éco-mobilité.

En effet, si Paris veut encourager et donner droit de cité au vélo, mode de déplacement qui, je le rappelle, lui est particulièrement adapté vu sa densité, le jalonnement directionnel est plus que justifié et ne s?oppose pas au développement de l?infrastructure mais l?accompagne, le complète, bref lui est co-essentiel. Mode de déplacement rapide, non polluant, il nous appartient en effet de valoriser son développement tant au niveau de l?infrastructure cyclable en donnant également droit de cité aux cyclistes dans le temps. Aller d?un point à un autre en connaissant son trajet cyclable en fait partie, au même titre que le développement de l?offre vélo à la demande d?un point à l?autre du déplacement, d?un mode à l?autre.

Il nous apparaît en effet incontournable, dans le cadre d?une politique volontariste en faveur du vélo, de promouvoir parallèlement à l?infrastructure l?offre de service et, quand nous le faisons, les cyclistes sont au rendez-vous comme le prouvent les succès des différentes bourses aux vélos organisées à Paris, des maisons ?roue libre? et l?extension des points de location.

Cependant, il y a un mais : s?il semble difficile de renouveler à court terme le mobilier urbain support de la signalétique générale actuelle à Paris, hormis celui du vélo qui n?est pas concerné par l?actuel mobilier, qui est à notre avis d?aspect beaucoup trop routier, notamment lorsqu?il s?adresse aux piétons, ce qui est préjudiciable à l?embellissement de Paris pour cause de marché Decaux, il n?en est pas de même du Schéma directeur de signalisation sur lequel repose tout le jalonnement parisien actuel, qui lui relève de la Municipalité et date de 1985.

Vieux de 20 ans, ce schéma n?a jamais évolué. Peu connu, il fait partie de cette réglementation qui apparaît comme intangible. Or, il semble ne plus correspondre aux attentes de la population et à l?évolution de la ville. En effet, il exclut la signalisation des lycées, des équipements sociaux de proximité comme les Maisons du développement local et de l?emploi, les espaces info Energie et j?en passe.

 

C?est pourquoi, dans le cadre de ce projet de délibération et pour accompagner le renouvellement de la signalisation directionnelle, je vous demande, Monsieur le Maire, de nous indiquer

-puisqu?il semble qu?il y ait nécessité - les possibilités de faire évoluer le schéma directeur des signalisations de 1985, afin qu?il colle au plus près de l?évolution de l?offre actuelle de service public de Paris et à l?attente des habitants et de ses visiteurs.

Je vous remercie.

 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci, Madame BELLENGER.

Je donne la parole à M. BAUPIN.

 

M. Denis BAUPIN, adjoint, au nom de la 3e Commission. Je vous remercie.

Je voudrais remercier Mme BELLENGER pour son intervention. J?ai bien pris note de sa demande de révision du schéma directeur de la signalisation et donc on va regarder avec la Direction de la Voirie ce qui peut être fait pour un nettoyage de cette réglementation ; je suis assez d?accord avec elle sur le caractère trop routier. Ceci étant, attention à ne pas multiplier les panneaux dans la ville pour signaler tout équipement public, parce qu?on finirait par ne plus s?y retrouver nous-mêmes.

J?ai évidemment bien noté tout ce que vous avez dit en faveur de la politique cyclable, que nous partageons intégralement, et sur lequel nous avons l?occasion ensemble de travailler régulièrement. Donc je n?en dis pas plus et je vous invite à voter ce projet de délibération.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

 

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 38.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DVD 38).