Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif à l'accessibilité du métro parisien aux personnes en situation de handicap.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2019


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le v?u référencé n° 96 relatif à l?accessibilité du métro parisien aux personnes en situation de handicap.

La parole est à M. BELLIARD? Mme KONÉ.

Mme Fatoumata KONÉ. - Merci.

Je voulais rappeler que 1,3 million de personnes en situation de handicap vivent en Ile-de-France, soit 12 % de la population francilienne. A ce titre, rappeler également que sur les 303 stations de métro parisiennes, seules 15 sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, soit environ 3 %, ce qui est vraiment très peu.

Nous sommes effectivement conscients que le métro parisien ne pourra pas être totalement mis en accessibilité. Toutefois, il faut reconnaître que 3 %, ce n?est vraiment pas assez. Il nous semble important de s?atteler à augmenter ce pourcentage. Nous avons appris que la R.A.T.P. a effectué plusieurs études entre 2012 et 2014 sur la mise en accessibilité du métro parisien. Ces études n?ont jamais été publiées. Notre v?u vise donc à obtenir ces études pour pouvoir évaluer la possibilité de mettre en accessibilité un certain nombre de stations de métro à Paris. Il serait également opportun de mettre à jour ces études. On demande également, en cas de refus de la R.A.T.P. de communiquer ces résultats, ce qui serait tout de même dommage, que la commission d?accès aux documents administratifs soit saisie pour pouvoir obtenir, enfin, ces études.

Pour finir, nous demandons également qu?un groupe de travail associant la Ville de Paris, la R.A.T.P., la Région, la Métropole du Grand Paris, le ministère de la Transition écologique, entre autres, soit mis en place dans les plus brefs délais afin de déterminer, à partir des résultats de ces études, la faisabilité des travaux visant à rendre accessibles toutes les stations du métro parisien qui peuvent l?être. L?objectif de ce v?u vise à continuer à travailler, à mettre en accessibilité un certain nombre de stations du métro parisien pour pouvoir dépasser ce pourcentage de 3 %.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à M. Nicolas NORDMAN.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint. - Madame la Maire, chers collègues.

Merci, Madame KONÉ, de ce v?u. Nous abordons ce sujet de manière régulière devant le Conseil de Paris. Je sais que ce sujet est convergent entre nous, ce dont je me félicite. C?est en effet le quatrième v?u que nous abordons dans cette instance sur l?accessibilité du métro. Je vais prendre l?occasion qui m?est donnée pour donner quelques éléments d?information sur le sujet, puisqu?en plus de ces différents v?ux, les élus parisiens ont présenté un v?u au conseil d?administration d?"Ile-de-France Mobilités", écrit à la présidente de Région, Mme Valérie PÉCRESSE - je rappelle que la Région assure la compétence des transports publics - afin que, précisément, nous puissions organiser une réunion à son initiative pour aborder cette question très importante de la mise en accessibilité de certaines stations du métro. Evidemment, c?est un projet très attendu et nécessaire. Je profite de cette occasion pour vous dire que nous avons reçu une réponse de la présidente de Région, qui date du mois de mai. Elle nous dit qu?elle est favorable à ce que nous puissions organiser cette rencontre. Depuis, nous l?attendons. Je suis, avec mon collègue Christophe NAJDOVSKI, évidemment très disponible pour participer à cette réunion. D?ailleurs, le v?u que vous avez proposé nous permettra peut-être de le rappeler et le demander une nouvelle fois. C?est donc pour toutes ces raisons, avec quelques amendements que je vous ai proposés, que j?émets un avis favorable à l?adoption de ce v?u.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Est-ce que les amendements sont acceptés ? Très bien.

Je mets aux voix le v?u ainsi amendé? Pardon. Madame CARRÈRE-GÉE.

Mme Marie-Claire CARRÈRE-GÉE. - Nous allons voter ce v?u parce que c?est toujours intéressant de connaître les études. Le sujet est techniquement connu depuis belle lurette. A vrai dire, je regrette qu?en période électorale, on brandisse des slogans de cette nature. Tout le monde sait, vous l?avez d?ailleurs dit en présentant le v?u, que l?accessibilité du métro parisien, si l?on devait faire un saut quantitatif très important, représenterait une dépense considérable.

Pendant toute la mandature, les personnes en situation de handicap ont eu des difficultés majeures à se déplacer. Et plus que jamais, il y a des solutions innovantes possibles pour offrir? Ce que demandent les personnes handicapées, c?est un transport fiable, sûr, rapide et où elles n?ont pas besoin de prévenir assez tôt, etc. Il y aurait beaucoup d?idées à mettre en ?uvre pour cela. On peut toujours brandir l?accessibilité du métro et dire que tout cela est de la faute de Mme PÉCRESSE, mais, franchement, je n?aime pas trop ce type de prise de position électoraliste. Merci.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Madame CARRÈRE-GÉE? Très bien.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2019, V. 387).