Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif à la fermeture de quatre bureaux de poste.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous passons au v?u référencé n° 149 relatif à la fermeture de quatre bureaux de poste.

La parole est à nouveau à Raphaëlle PRIMET.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Depuis cet été, mes chers collègues, ce sont quatre bureaux de poste qui connaîtront des suppressions ou des transformations. Pour compenser, La Poste utilise une recette que nous connaissons bien, elle ouvre des "relais poste" chez les commerçants ou dans les supérettes, avec pour conséquence une confusion entre commerce et service public. Confusion entretenue par le groupe La Poste, qui voudrait transformer les usagers en clients.

Or, "La Poste relais" n'offre pas le même service aux usagers que les bureaux de poste. Dans un commerce travaillent des commerçants dont le métier n'est pas le service public postal.

Dans un bureau de poste de plein exercice, ce sont des agents formés, qualifiés et assermentés qui délivrent le service public de proximité et de qualité.

Trois bureaux de poste disparaissent de la carte : le bureau de poste Citroën dans le 15e a fermé. Le bureau d'Anjou dans le 8e et le bureau Père-Lachaise dans le 11e fermeront cet automne.

Dans le 9e, le bureau de poste Rochechouart est transféré dans le carré Pro de la rue Choron, et La Poste en profite pour ouvrir un nouveau "La Poste relais" dans le quartier.

Dans le 11e, le bureau Père-Lachaise est à proximité des quartiers prioritaires de la politique de la ville, Belleville - Fontaine-au-Roi. Sa fermeture est liée, elle, à la spéculation immobilière, puisque le propriétaire va augmenter substantiellement le loyer, ce qui est intolérable. Les élus communistes du 11e ont déposé un v?u pour demander qu'une solution soit trouvée. Nous reprenons ici leur demande et l'étendons aux autres bureaux de poste menacés. Il est important que notre Conseil maintienne son opposition à la transformation de bureaux de poste en postes relais. Ces bureaux de poste participent de la vie sociale et de la cohésion des quartiers. Ils sont le capital de ceux qui n'en ont pas, nous devons les défendre.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Raphaëlle PRIMET.

La parole est à Afaf GABELOTAUD, pour vous répondre.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Merci, Madame PRIMET pour votre v?u, merci de nous rappeler une nouvelle fois votre attention, notre attention sur ce sujet important qui est la présence portale à Paris. Nous sommes saisis, lors de très nombreuses séances du Conseil de Paris, de v?ux concernant les mutations de La Poste, son implantation, le recul du service public postal dans les quartiers, et la transformation des bureaux de poste dans de nombreux arrondissements. L'attachement de l'Exécutif et du Conseil de Paris a été rappelé à plusieurs reprises à l'occasion de nombreux v?ux qui vous rappellent l'importance d'établir une relation partenariale exigeante, toujours plus exigeante et encore plus exigeante a priori avec La Poste. Cependant, la fermeture régulière depuis 2014 de bureaux de poste à Paris et les mobilisations locales en cours dans plusieurs arrondissements autour de bureaux de poste nous interpellent encore et encore sur la stratégie de La Poste. La fermeture programmée de ces trois bureaux de poste, comme toujours dans les quartiers populaires, ne nous impacte pas forcément ici, mais nous impacte réellement notamment quand il s'agit de quartiers populaires. Leurs missions essentielles ne seront pas remplacées par le développement des postes relais, je vous l'accorde, ce n'est pas le même métier. Ce ne sont pas les mêmes publics, ce ne sont pas les mêmes personnels. En effet, les partenariats avec des entreprises de commerce de proximité, de postes relais, ne sauraient être qualifiés de services publics et nous ne souhaitons pas que ce développement se fasse au détriment du maillage territorial essentiel des bureaux de poste de plein exercice et de leurs employés, qui assurent auprès des Parisiens un service public postal de qualité. Nous ne sommes pas en zone rurale, nous sommes à Paris. Cela peut marcher, mais cela nous interroge sur la stratégie de La Poste en règle générale, en l'occurrence en milieu urbain et à Paris en particulier. Nous discutons avec le groupe La Poste sur la situation de ces quatre bureaux de poste et je tiens à votre disposition l'intégralité de ces échanges, donc je donnerai un avis favorable de l'Exécutif à votre v?u.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste - Front de Gauche, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2019, V. 420).

V?u déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche