Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe "100% Paris" relatif à une dénomination en hommage aux combattants africains et des outremers venus libérer Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2019


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DEVE 129 et le v?u référencé n° 173 qui s'y rattache, concernant la dénomination "Square du 21 avril 1944" attribuée à l?espace vert central du site Chapelle International.

La parole est à M. HONORÉ et c?est Mme Catherine VIEU-CHARIER qui répondra.

M. Christian HONORÉ. - Madame la Maire, nous allons bien entendu voter la dénomination du "Square du 21 avril 1944" pour rappeler la date où les femmes ont enfin obtenu le droit de vote et d?éligibilité.

Cependant, M. Olivier ANSART, président de l?association "ASA" dans le 18e arrondissement, est étonné que sa proposition de commémorer un autre événement n?apparaisse pas ici. En effet, ce même jour d?avril 1944, un bombardement dans le secteur de la porte de La Chapelle a fait des centaines de victimes. Il serait bien utile, pour alimenter la mémoire collective, que sa proposition soit mise en ?uvre.

En outre, je profite de ce projet de délibération pour vous soumettre une autre demande.

La Libération de Paris, le 25 août 1944, est une date à jamais inscrite dans l?histoire de notre pays et de notre ville.

La Libération de Paris, c?est le combat des Parisiennes et des Parisiens, mais ils n?étaient pas seuls et nous savons la part éminente des combattants venus de l?extérieur verser leur sang pour notre liberté, et parmi eux des Français d?Afrique du Nord, pieds noirs, tirailleurs algériens, marocains, tunisiens, zouaves, spahis, goumiers, tirailleurs de l?Afrique subsaharienne, sans oublier les résistants de la France d?Outre-mer, des dissidents des Antilles, des Guyanais, des Réunionnais, des Tahitiens et des Néo-Calédoniens.

Le Président de la République, Emmanuel MACRON, a émis le v?u d?honorer la mémoire de ces combattants. Je rappelle également la "Lettre ouverte aux maires de France métropolitaine et des Outre-mer", signée par 160 responsables associatifs, intellectuels et personnalités, le 12 septembre 2019, pour nommer des rues en hommage aux soldats africains et de l?Outre-mer.

Paris sait leur devoir beaucoup. C?est la raison pour laquelle, avec Pierre-Yves BOURNAZEL et les élus du groupe "100% Paris", nous proposons qu?un lieu à déterminer, une voie, un espace public, un parc, soit dédié à la mémoire des combattants venus des pays africains et de l?Outre-mer libérer Paris.

Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, je donne la parole à Mme Catherine VIEU-CHARIER.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - Cher collègue, cher Christian HONORÉ, je vous remercie de votre intervention qui va me permettre d?expliciter toutes ces dénominations du quartier de Chapelle International.

Comme acté lors de la Commission de dénomination du 15 avril dernier, le projet de délibération voté à l?unanimité du Conseil d?arrondissement du 16 septembre va rendre hommage au jour où les femmes ont eu le droit de vote en France. Mais nous avons également pensé à la date symbolique, pour le quartier de Chapelle International, du bombardement du 21 avril 1944, vous avez raison de nous le rappeler, faisant des centaines de morts et de blessés, des milliers de sinistrés dans le 18e arrondissement et à la Plaine-Saint-Denis. Histoire que peu de gens connaissent et ce sera très bien de le rappeler.

A Paris, les grandes dates de l?histoire se superposent et je propose que la future plaque de la Direction des Espaces verts indique cette double actualité du 21 avril. Le jardin, qui est situé entre la rue Lydia Becker et la rue Léon Bronchart, cheminot, Juste parmi les nations, sera d?ailleurs tout à fait symbolique de ce point de vue. Je tiens d?ailleurs à saluer, puisque j?en ai l?occasion, le travail de la Direction des espaces verts. Le jardin est encore en travaux mais le projet de délibération actant la dénomination officielle peut déjà être voté à notre séance.

Sur votre v?u, bien évidemment concernant les combattants africains et d?Outre-mer, j?émets un avis favorable pour une étude de cet hommage. Mais sachez que nous travaillons déjà en lien très étroit avec la Direction générale des Outre-mer sur ces sujets qui nous paraissent extrêmement importants. Chaque année, les cérémonies de ravivage de la flamme sous l?Arc de Triomphe sont mises en ?uvre par la D.G.O.M., spécifiquement pour ces soldats dont vous nous avez parlé, c?est-à-dire ces combattants africains et d?Outre-mer, notamment en mai et en novembre pour chacun des deux conflits mondiaux et ce, depuis novembre 2017. Cette cérémonie complète le dépôt de gerbes effectué évidemment chaque 8 Mai et chaque 11 Novembre devant la plaque commémorative aux soldats "Rhin et Danube" quai Henri IV.

Bien qu?un hommage soit rendu à l?ensemble des soldats, un soldat ou un groupe de soldats en particulier est nommé lors de ces ravivages de flammes. Respectivement, je vais vous en citer quelques-uns : en novembre 2017, le soldat kanak Kalepo Wabete, dont la dépouille a été rapatriée du cimetière militaire de l?Aisne jusque dans son île natale de Tiga ; en mai 2018, quatre soldats martiniquais ont été honorés ; en novembre 2018, Camille Sosthène Mortenol, commandant guadeloupéen de la défense antiaérienne de Paris ; en mai 2019, tout le bataillon du Pacifique ; en novembre 2019, le soldat guyanais Saint-Just Borical, disparu lors de l?offensive de Verdun en 1916 et dont la dépouille n?a été découverte qu?en 2011.

D?autre part, des conférences annuelles sont organisées par la D.G.O.M. sur la mémoire des soldats ultramarins, notamment animées par l?Académie des sciences d?Outre-mer qui est présidée par Pierre GÉNY, un ancien Conseiller de Paris que vous connaissez sans doute. En novembre 2018, une conférence sur les soldats guadeloupéens a été animée par l?historienne Sabine ANDRIVON-MILTON. Est prévue aussi en novembre 2019, c?est-à-dire très bientôt et je vous y invite, une conférence sur l?engagement des troupes du Pacifique dans les deux conflits mondiaux.

En outre, le monument au Soldat noir mort pour la France est en cours de restauration par la Direction des Affaires culturelles.

Vous voyez, nous ne sommes pas sans rien. J?émets donc un avis favorable à votre v?u, en précisant que nous poursuivons la valorisation de l?héritage du Jardin tropical dans le 12e arrondissement pour toutes ces mémoires.

Je proposerai également dans quelques instants un v?u de l?Exécutif en hommage à Claude Mademba Sy que je vous présenterai tout à l?heure.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe "100% Paris", assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2019, V. 431).

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 129.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DEVE 129).