Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2019 DEVE 75 - Autorisation donnée à "Universcience" de déposer les autorisations d’urbanisme pour l’installation d’une structure éphémère dans le jardin Caroline Aigle du parc André Citroën (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2019


 

M. Jean-Bernard BROS, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DEVE 75 : autorisation donnée à "Universcience" de déposer des autorisations d?urbanisme.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE a la parole.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, à partir de la fin 2020 et pour 4 ans, le Grand Palais et le Palais de la Découverte vont fermer leur porte pour une rénovation d?envergure de ces monuments hérités de l?Exposition universelle de 1900.

Si la fermeture du Grand Palais et son transfert provisoire sur le Champ de Mars ne sont pas enthousiasmants pour le quartier Suffren - la Motte-Picquet du fait des ballets de camions prévisibles et de la neutralisation partielle de cet espace vert pendant 4 ans, les travaux de reconfiguration du Palais de la Découverte présentent, eux, un aspect positif pour notre arrondissement puisque nous allons accueillir un palais hors les murs dans le quartier Citroën et plus précisément en bordure du square Caroline-Aigle.

En effet, soucieux de maintenir un contact de qualité avec le public et de continuer à promouvoir la culture scientifique auprès du plus grand nombre, les responsables d?"Universcience" ont décidé de réaliser un Palais de la Découverte éphémère. Cette structure imaginée par l?atelier "Construire" de Patrick BOUCHAIN, à l?issue d?un appel à manifestations d?intérêt, prendra la forme d?un alignement de 6 tipis de couleur de 14 mètres de haut. Ces constructions assez originales seront essentiellement dédiées aux démonstrations et activités scientifiques, avec notamment la création d?un planétarium de 50 mètres carrés.

Le site, dont l?ouverture semble prévue de septembre 2020 à l?été 2024, accueillera en semaine les écoles, les collégiens, les lycéens et, bien sûr, tous les Parisiens sur réservation.

Si ce sujet suscite un vif enthousiasme et participera à l?amélioration du quartier Citroën qui en a bien besoin, avec le maire du 15e nous ferons preuve de vigilance sur un certain nombre de points. Ainsi, les chapiteaux semblant être implantés à l?emplacement d?un cheminement pour les personnes à mobilité réduite, nous veillerons à ce que cet accès soit bien reconstitué à proximité. Je remercie d?ailleurs notre collègue Isabelle LESENS d?avoir soulevé ce point.

Nous serons par ailleurs très vigilants sur l?impact de ce projet sur les 4 arbres situés sur l?emprise retenue pour l?implantation des tipis.

Enfin, tout en étant très attentifs à la localisation et au déroulement du chantier, nous souhaitons tirer parti de cette période de construction pour organiser des visites pédagogiques à destination des écoles en lien avec le C.A.U.E. Les équipes d?"Universcience", que je remercie, ont fait preuve d?un réel souci de concertation et d?une grande qualité d?écoute pour présenter le projet, à la fois devant le conseil de quartier Boucicaut-Citroën, lors de la fête de ce quartier, et en participant à plusieurs rencontres organisées à l?initiative de Philippe GOUJON, auxquelles ont été associés l?ensemble des acteurs locaux, que ce soit la bibliothèque Gutenberg, le centre d?animation, les écoles, le collège Citroën, les éducateurs de rue ou les associations du secteur. Ce Palais de la Découverte hors les murs recueille une vraie adhésion locale et représente une belle opportunité pour notre arrondissement, pour les habitants du quartier Citroën et tout particulièrement pour les jeunes. Il me semble d?ailleurs que devant l?intérêt que ce projet suscite et le bénéfice qu?il apporte au quartier, nous pourrions émettre le v?u que d?éphémère, cette structure devienne pérenne et évolue, pourquoi pas, vers une annexe du Palais de la Découverte traitant des thématiques liées à l?évolution climatique. Je vous remercie.

M. Jean-Bernard BROS, adjoint, président. - Merci. Mme Joëlle MOREL, pour le groupe GEP.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Un exposé des motifs d?une seule page, voilà ce qui nous est donné pour décider ou non de la mise en place d?une structure éphémère haute de 12 mètres, structure de remplacement du Palais de la Découverte dans le 15e arrondissement qui sera fermé pour travaux jusqu?aux J.O. 2024.

Tout ce que nous savons, c?est que la structure éphémère fera 750 mètres carrés et sera composée de 6 modules de 12 mètres de haut, l?équivalent d?un immeuble de 3 étages, et celle-ci sera installée dans le jardin Caroline-Aigle, dans le parc André-Citroën. Je remercie Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE de donner des informations que nous n?avions pas jusque-là.

Quand on se rend sur place, on observe plusieurs choses. D?abord, ce petit jardin est extrêmement minéral et un îlot de verdure se trouve en son centre. Les jeux pour enfant et sa situation en marge du parc André-Citroën, donc plus facile d?accès au pied des habitations, en font un espace très fortement apprécié des riverains et des enfants du quartier. Le parc est cerné sur trois de ses côtés par des immeubles relativement hauts. Nous sommes tous proches de Beaugrenelle et des endroits victimes du nouvel urbanisme de la dernière moitié du XXe siècle, avec des tours hautes, du béton et encore du béton.

Il est dit dans ce projet de délibération que la structure de remplacement du Grand Palais sera mise en place pour une durée de 60 mois. Quid de l?héritage de cette structure ? Sera-t-elle réutilisée au profit des habitants ? La Ville va-t-elle devoir payer pour préparer le site à l?installation de cette structure pour le déménagement ?

Le Palais de la Découverte, c?est aujourd?hui 479.000 visiteurs d?après le rapport d?activité 2018, un chiffre en hausse de 13 % par rapport à 2017. On se doute bien que l?intégralité des activités du Palais de la Découverte ne sera pas assurée, mais qu?est-ce qui est entendu par l?accueil d?activités pédagogiques et scientifiques ? Quelle est l?affluence attendue ? Le site est-il suffisamment bien desservi en transports en commun pour que les enfants de tous les arrondissements puissent profiter des activités ? Comment sera organisé l?afflux des touristes en toutes saisons ?

Nous avons demandé des précisions sur ce projet de délibération dans un mail du 17 septembre, mais il est resté sans réponse. Nous demandions ce que nous demandons aujourd?hui. Quelle pérennisation de la structure ? Quels usages ultérieurs ? Quels sont les plans, les visuels ? Quels sont les matériaux utilisés ? Y aura-t-il des abattages d?arbres ? Quid de cette installation provisoire à la Ville ? Quel impact pour la vie des riverains ? Le mail est resté sans réponse, même après que les écologistes ont notifié leur volonté de voter contre ce projet de délibération par manque d?information.

Encore une fois, un projet en lien avec les Jeux olympiques nous est imposé, sans information, sans consultation. C?est pourquoi le groupe Ecologiste votera contre ce projet de délibération. Je vous remercie.

M. Jean-Bernard BROS, adjoint, président. - Merci, Madame MOREL. Mme Pénélope KOMITÈS, pour vous répondre.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci beaucoup.

C?est un projet de délibération qui n?a rien à voir avec les Jeux olympiques mais qui vise à pérenniser l?activité d?"Universcience" et du Palais de la Découverte pendant la durée des travaux de rénovation du Grand Palais, avec effectivement l?installation d?une structure éphémère dans un jardin qui, aujourd?hui, comme l?a dit Mme de CLERMONT-TONNERRE - je ne sais pas si on peut vraiment le qualifier de jardin -, est quelque chose d?extrêmement minéral.

Je souhaite rappeler que c?est une occupation, même si j?ai bien entendu ce que vous avez dit, Madame de CLERMONT-TONNERRE, qui ne pourra être tacitement reconduite. C?est le fournisseur d?"Universcience" qui rachètera la structure à échéance, la Ville se réservant la possibilité de récupérer les ouvrages après la période d?occupation. A l?intérieur des parois, nous aurons différents modules constitués d?ossatures en bois avec haute isolation thermique ainsi que des toitures en bois.

Aucun arbre n?est abattu. Il y en aura 4 qui seront transplantés aux frais d?"Universcience" et sans aucun dommage pour la pleine terre puisqu?un système particulièrement innovant est mis en place, avec ce qu?on appelle des technopieux qui seront retirés après le démontage.

S?agissant des coûts, l?installation et le démontage qui s?élèvent à 1,5 million sont à la charge d?"Universcience".

Je pense que c?est un projet intéressant pour le quartier, très attendu par les riverains et qui, bien évidemment, sera accessible non pas uniquement aux enfants du 15e arrondissement mais à tous les petits Parisiens qui souhaiteront s?y rendre.

Merci, Madame de CLERMONT-TONNERRE, également de nous avoir permis de travailler sur l?accessibilité du site avec "Universcience". C?est un beau projet pour une occupation limitée dans le temps, mais un projet qui s?inscrit bien dans le quartier et qui va permettre aussi de revivifier ce quartier, ce qui correspond bien aux discussions que nous avions eues avec le maire d?arrondissement.

M. Jean-Bernard BROS, adjoint, président. - Merci, Madame KOMITÈS.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 75.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2019, DEVE 75).